Signaler

La déclaration préalable de division foncière [Résolu]

Posez votre question inscripti 4Messages postés vendredi 13 octobre 2017Date d'inscription 13 octobre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 13 oct. 2017 à 21:23 par inscripti
Bonjour Madame, Monsieur,
Je suis en possession d'une déclaration préalable de division foncière en zone UB concernant 03 parcelles constructibles (date de décision septembre 2017), le plan local d'urbanisme est en cours de modification
Compte tenu de ce qui précède, si ces parcelles sont hors zonage dans le nouveau PLU, la validité de la déclaration préalable peut-t- elle être remise en cause ??
Je vous remercie de votre attention
Respectueusement
Utile
+0
plus moins
Bonjour

Non. La division est bien actée. Dans le cadre de la révision du PLU c'est la constructibilité de la zone qu'il conviendra de surveiller
inscripti 4Messages postés vendredi 13 octobre 2017Date d'inscription 13 octobre 2017 Dernière intervention - 13 oct. 2017 à 21:23
Bsr Madame Monsieur,
Je vous remercie de votre prompte réaction La réponse me satisfait
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour Josh
je pense que la question est mal posée.
je présume - je peux me tromper- que l'internaute veut savoir, dans le cas où dans le nouveau PLU ces parcelles seraient déclassées en zone A par exemple, la constructibilité serait-elle annulée malgré cette division préalable accordée. ma réponse est oui;
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour ";;"
J'avais bien compris le sens de la question. Ma réponse ne varie donc pas. En l'absence de plus ample information sur le zonage envisagé difficile d'y répondre avec justesse
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une