Signaler

Abandon de poste et RSA - L'énigme insoluble. [Résolu]

Posez votre question Vinvin - Dernière réponse le 17 oct. 2017 à 07:23 par celestedu35
Bonjour,

Actuellement employé à Quick je vais devoir quitter mon travail pour déménager.
Ma question est la suivante :
Dans le cas d'un abandon de poste, peut-on toucher le RSA avant d'être officiellement licencié (ce qui peut prendre plus d'une année dans le monde des fastfood)?
Peut-on toucher le RSA si l'on est salarié avec des salaires de 0euros?
J'ai effectué beaucoup de recherches web récoltant des informations contradictoires, je suis aller aujourd'hui à la CAF mais eux-mêmes ignorent la réponse.

Merci pour votre aide :)
Utile
+1
plus moins
Salut

Je ne comprend pas pourquoi vous ne comptez pas démissionner ? Surtout si vous êtes conscient que le licenciement pour abandon de post peut prendre 1 ans, avec impossibilité de travailler ailleurs, pas de chômage et des bulletin à 0€ qui compteront pour le calcule de vos prochaines indemnité chômages.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour pas de RSA pour abandon de poste faut pas rêver
Vinvin- 16 oct. 2017 à 18:44
Le RSA est touché après un abandon de poste, come le chômage d'ailleurs, à partir du jour du licenciement. Ma question concerne la période avant le licenciement officiel (période ou je suis encore salarié avec salaire=0)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
on doit d'abord épuiser ces droit allocation chômage avant mais comme vous n'êtes pas au chômage quand vous faites un abandon de poste c'est perdu d'avance ,assumez et démissionnez
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 18:48
mais vous ne pouvez âs toucher le rsa relisez
Répondre
tania57 25658Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscription ContributeurStatut 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 18:56
je crois céleste qu'on a à faire à un tétu que rien ne peut bouger donc on va attendre qu'ils se cassent les dents
Répondre
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 18:58
tania j'abandonne rien de plus a rajouter la messe est dites :-))
Répondre
tania57 25658Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscription ContributeurStatut 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 19:14
moi aussi on va le laisser et après on lui chantera perrette et le pot au lait
Répondre
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 19:17
elle pourra aller chanter en duo avec cette personne qui rêve au RSA http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-7642330-calcul-du-rsa#p7642338
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Re,

Je ne souhaite pas démissionner car cela n'ouvre pas les même droits qu'un abandon de poste, ça n'en ouvre aucun d'ailleurs. Ca peut paraître étrange mais dans le monde d'aujourd'hui la démission est le choix le plus avantageux pour l'employeur et le moins avantageux pour l'employé.
En espérant avoir répondu à votre question, à vous maintenant ;)
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 18:40
le rsa c'est 0 , et si vous faites abandon de poste ce sera aussi 0 pendant peut être XXXXX mois et vos droits au chomage qui fondraient comme neige au soleil dans la foulée à vous de voir , et pourquoi ne pas chercher du travail dans votre novelle ville et démissionner une fois trouvé là bas
Répondre
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 18:29
après libre a vous de faire un abandon de poste et rester des mois et des mois avec des salaires à 0 euros sans aucune possibilité de travailler ailleurs ne l'oubliez pas , et je vous passe le détail des droits au chômage après des mois sans revenus (ui seraient pris en compte pour le calcul de vos droits , à vous de voir
Répondre
Vinvin- 16 oct. 2017 à 18:41
Je n'avais pas fait le lien entre salaire de 0euro et baisse des alloc chômage, c'est vrai qu'à la longue ça me bousillerai mon chômage plus que d'être sans emploi.
Je vous remercie de votre réponse, la démission semble être la meilleure option.
Répondre
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 18:46
voilà vinvin vous avez compris , si vous avez le temps de rechercher un autre job entre vos heures actuelles sur votre nouvelle ville ,et démissionner ensuite une fois trouvé , sinon si vous démissionnez sans rien vous devrez travailler 3 mois avant de pouvoir toucher des allocations chômage , mais surtout ne prenez pas le risque de l'abandon de poste la pire des options les patron ont horreur de ça j'imagine en fast food en plus
Répondre
tania57 25658Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscription ContributeurStatut 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 18:41
Pour le RSA céleste et moi on vous a répondu
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Re,

Merci de vos nombreuses réponses, donc si j'ai bien assimilé ce que vous me dites, cela donne :
-Si démission : pas chômage, RSA assuré le temps de trouver du travail
-Si abandon : pas de chômage avant X mois, pas de nouveau travail avant Xmois, PAS DE RSA AVANT X MOIS, chômage diminué par les salaires à 0euros?
Pensez vous que c'est bien résumé?

Merci pour votre temps,

PS : tania57 je serais très heureux de vous entendre chanter ;)
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 21:56
bonsoir Pierrecastor , un exemple concret ici , pas de rsa après une démission http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-7455723-demission-rsa-et-remboursement
Répondre
tania57 25658Messages postés samedi 22 mai 2010Date d'inscription ContributeurStatut 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 20:05
il doit etre sourd ou alors ... la décence m'empeche de le dire
Répondre
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 20:08
tu (vous :-) ) as raison tania c'est bien ça..... il serait sourd il ne dirait pas qu'il serait heureux de t'entendre chanter ....
Répondre
Vinvin- 16 oct. 2017 à 21:06
Vous êtes sur que je ne toucherai pas le RSA si je démissionne?
Si oui, pourquoi diable?
J'ai au moins compris la partie "-Si abandon : pas de chômage avant X mois, pas de nouveau travail avant Xmois, PAS DE RSA AVANT X MOIS, chômage diminué par les salaires à 0euros?" preuve que si je suis sourd, ce n'est que d'une oreille ;)
Répondre
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 16 oct. 2017 à 21:29
Après une démission, vos aurez une carence de 4mois . Votre dossier sera réexaminer après ce délai (recherche active d'emploi,....)
Lors de la notification du refus vous pourrez monter un dossier RSA. en attendant 0
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci à tous pour votre réactivité, vous êtes super!(même si certain s'emportent un peu vite devant la méconnaissance d'autrui^^)!

j'y vois beaucoup plus clair et personnellement j'ai choisi de démissionner.
Je repasserai peut-être pour vous raconter mon expérience.
Affaire classée, à bientôt!
celestedu35 2012Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 17 oct. 2017 à 07:23
bonjour ah bon au final nos interventions n'auront pas été vaines , bonne continuation rebondissez au mieux sur le marché du travail
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une