Part de ma soeur [Résolu]

Sandrar38 3 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 15:02 - Dernière réponse : Sandrar38 3 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention
- 24 oct. 2017 à 18:16
Bonjour alors voilà mon papa de cœur a acheter un terrain de deux parcelles
C'était un bâtiment agricole
Le plu a changer
Et je souhaiterais racheter la part de mon papa de cœur et de maman
Cependant j'ai une sœur qui veut pas concernant la part de maman elle veut bloquer la vente
Elle veut la moitié de la part de maman
Sachant que je vis dans ce bien a titre gratuit depuis 18 ans
En payant bien sur eau électricité
on a fait des travaux
Que dois je faire
Merci
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
MimiMouette 1687 Messages postés samedi 22 avril 2017Date d'inscription 18 janvier 2018 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 15:15
0
Utile
2
Bonjour,
Votre mère est décédée ?
Sandrar38 3 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 15:28
Bonjour non et papa non plus
MimiMouette 1687 Messages postés samedi 22 avril 2017Date d'inscription 18 janvier 2018 Dernière intervention > Sandrar38 3 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 15:52
Dans ce cas votre sœur n'a rien à dire : votre père et votre mère peuvent vous vendre leurs biens sans avoir besoin de son avis.
Quand je dis vendre, c'est au prix du marché et avec un paiement réel, bien entendu ! Chez le notaire.
Ni vous ni votre sœur n'avez aucune 'part' des biens appartenant à vos parents tant qu'ils sont vivants.
Quand ils décéderont vous partagerez ce qui restera.
Commenter la réponse de MimiMouette
Sandrar38 3 Messages postés mardi 24 octobre 2017Date d'inscription 24 octobre 2017 Dernière intervention - 24 oct. 2017 à 18:16
0
Utile
Merci de votre réponse
Commenter la réponse de Sandrar38
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une