Signaler

J ai été licencié pendant mon arret maladie [Résolu]

Posez votre question gruszeczka - Dernière réponse le 3 nov. 2017 à 17:12 par Andy31200
Bonjour,
Je suis assistante maternelle agréée je suis rentrée aux urgences le 9 octobre pour me faire opéré je suis sortie le 11 octobre et suite a cette opération mon médecin m a mise en arrêt maladie jusqu'au 8 novembre .J ai prévenu mon employeur de mon entrée aux urgences et du fait que je ne pouvais accueillir son enfant des le 10 vu que le 9 je ne l avais pas en accueil. Mon employeur n a pas accepté que je sois en arrêt maladie car cela l embêté pour la garde de son fils ce qu'il m a dit oralement au téléphone et de ce fait m'a licencié pour "retrait d'enfant ". Aujourd'hui il refuse de me payer mon préavis car celui ci tombé pendant mon arrêt maladie sauf que je n ai pas choisi d'être licencié ni d'être en arrêt maladie et ni d'effectuer mon préavis!!!
Pouvez vous me dire ce que doit réellement me payer mon employeur car selon la cour de cassation , chambre sociale,11 juillet 2012,n 11-1195 et 31 octobre 2012, n11-12810 ( PREAVIS ET MALADIE ) "Dispensé d'exécuter son préavis ,le salarié a le droit à une indemnité compensatrice même s'il n'est pas à même de l effectuer.
Utile
+1
plus moins
Bonjour,
Des infos ici :
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/15779-licenciement-et-arret-maladie
gruszeczka- 3 nov. 2017 à 13:29
Merci Andy 31200 pour les infos très utiles
Répondre
Andy31200 39109Messages postés mardi 1 octobre 2013Date d'inscription ModérateurStatut 9 novembre 2017 Dernière intervention - 3 nov. 2017 à 17:12
Mais de rien
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une