Signaler

Une voiture de location, deux conducteurs. Quid du bonus ? [Résolu]

Posez votre question kainlord63 5Messages postés jeudi 17 avril 2014Date d'inscription 4 novembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 6 nov. 2017 à 09:03 par clebreton
Bonjour,
Mon épouse et moi désirions vendre nos deux voitures pour l'achat d'une autre ou d'une location.
Seulement voila, qu'arrivera t'il à nos bonus respectifs ? Continueront-ils à évoluer indépendamment l'un de l'autre ? Ou bien seront-ils perdu (ce qui est plutôt ennuyeux si, à l'avenir, on retourne à deux voitures) ?
Merci de vos réponses.
Utile
+0
plus moins
qu'appelez vous une voiture de location : du LLD, du LOA? Voiture en libre accès?

Si LOA ou LLD : déclarez vous tous les deux pas de souci pour l'évolution des bonus respectifs; si location journalière: perte du bonus
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour.
Je ne l ai pas précisé en effet car cela dependra de certains critères (prix, modèle du vehicule, offre du moment).
Mais quelles seront les démarches à effectuer dans ce sens ? L assureur ne va t il pas "rechigner" à nous assurer sur une seule voitures ?
Désolé mais je suis néophyte dans le domaine de la LOA/LLD.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
si l'assureur rechigne, allez en voir un autre car c'est un mauvais. Ne posséder qu'un véhicule dans le foyer est de plus en plus courant.
Il faudra simplement désigner le conducteur principal (celui faisant le plus de km ou celui prenant le plus souvent l'auto, suivant les compagnies), et indiquer le conducteur complémentaire.

C'est tout simple.


Attention à AXA qui ne désigne pas de 2nd conducteur.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une