Signaler

Deux sites d'Infogreffe ? [Résolu]

Posez votre question hoquei44 7363Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 11 nov. 2017 à 17:14 par hoquei44
Bonjour,

En me rendant sur Infogreffe, je me suis aperçu que je n'avais pas atterri sur le site https://www.infogreffe.fr/ mais sur un site en apparence identique https://www.infogreffe.nc/.

Quelqu'un aurait des infos sur l'origine de ce site qui a une extension Nouvelle-Calédonie ? Arnaque ou spécificité locale ?

Merci d'avance.

CB
Utile
+0
plus moins
Bonjour

C'est nouveau et cela fait peur pourtant, vu le nombre de sites bidons qu'il y a eu, je ne sais pas s'ils ont fait pareil pour les Antilles ou Tahiti par ex.
Le whois donne la direction technique des services de l'information à Nouméa.
Les greffes des Dom Tom n'étaient pas reliés à Info greffe pour commander les K bis.
https://gouv.nc/actualites/31-03-2017/revolution-numerique-au-rcs
Tous les actes et renseignements sur infogreffe.nc

Second projet majeur du plan RCS 2.0, la dématérialisation totale de la chaîne administrative par la création d’un site internet : infogreffe.nc. Il s’agit, via une convention avec le GIE Infogreffe, d’une duplication du site infogreffe.fr, qui prendra en compte les spécificités de notre code de commerce et devrait elle aussi être effective fin juin.

Cordialement
hoquei44 7363Messages postés dimanche 19 janvier 2014Date d'inscription 11 novembre 2017 Dernière intervention - 11 nov. 2017 à 17:14
Merci,

Donc rien d'anormal, juste un truc pour embrouiller...

CB
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une