Signaler

Donnation en indivision [Résolu]

Posez votre question fifi116 - Dernière réponse le 13 nov. 2017 à 13:31 par fifi116
Bonjour,
Ma mère nous a donné en indivision un bien composé de 3 habitations et une remise toutes en mitoyenneté (sous la forme "Usufruitier et Nu propriétaire).
Mes 2/3 représentent 2/3 d'une des habitations avec 2/3 de la remise.
L'autre 1/3 de la remise et les 2 autres habitations représentent la part de ma sœur.
Il s'avère que ma sœur habite maintenant les 2 habitations et utilise la remise en garage.
Ma mère quant à elle occupe la maison représentant ma part de 2/3 et la part 1/3 de ma sœur.
Je souhaiterai savoir s'il est possible de demander au notaire de modifier la donation partage décrite ci-dessus de manière à ce que la maison qu'occupe ma mère et la remise soient indiquées comme représentant en totalité ma part? SACHANT QUE NOUS SOMMES TOUTES LES TROIS D'ACCORD POUR CE "REAJUSTEMENT".
Merci par avance pour votre aide.
Utile
+0
plus moins
savoir s'il est possible de demander au notaire de modifier la donation partage décrite ci-dessus
Cette donation simple a été consentie à 2 personnes différentes uniquement pour la nue-propriété, la donatrice conservant l'usufruit.
Cette libéralité a été ainsi acceptée.
Tout autant que l'usufruitière ne porte pas atteinte, d'une façon ou d'une autre, aux droits des nus-propriétaires, elle est absolument libre de louer les lieux, les laisser à la disposition d'une personne de son choix,même gratuitement, soit-elle l'un des 2 nus-propriétaires, et ce jusqu'à ce qu'elle en aura décidé autrement, initiative qui prendra fin à la dernière extrémité de son existence par l'extinction de ses droits en usufruit revenant aux nus-propriétaires par le jeu de la "consolidation" :
.Section 3 : Comment l'usufruit prend fin
Article 617 du code civil.
L'usufruit s'éteint :
Par la mort naturelle et par la mort civile (1) de l'usufruitier ;
Par l'expiration du temps pour lequel il a été accordé ;
Par la consolidation ou la réunion sur la même tête, des deux qualités d'usufruitier et de propriétaire ;
Par le non-usage du droit pendant trente ans ;
Par la perte totale de la chose sur laquelle l'usufruit est établi.

SACHANT QUE NOUS SOMMES TOUTES LES TROIS D'ACCORD POUR CE "REAJUSTEMENT".
Il vous appartient de modifier consensuellement les termes de ce contrat, notamment par l'abandon des droits en usufruit conservés par votre mère entraînant une nouvelle mutation à titre gratuit, soit une donation, constatée par acte notarié.
fifi116- 13 nov. 2017 à 13:31
merci bien pour votre réponse qui répond exactement à ma requête.
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une