Signaler

Durée d'indemnisation selon l'évolution de la maladie

Posez votre question Didier - Dernière réponse le 18 nov. 2017 à 17:08 par Didier
Bonjour,
Je suis en arrêt maladie (ALD) depuis septembre 2016.
Après 10 mois d'arrêt, j'ai repris le travail à temps partiel thérapeutique, soit, depuis début août 2017.
Il me semble qu'une indemnisation à temps partiel ne peut se faire que pendant un maximum de 12 mois, délai au delà duquel, aucune autre indemnité ne peut être perçue pour la même pathologie.
Aujourd'hui, les médecins me disent qu'une récidive de la maladie est plus que probable, si ce n'est certaine.
Si cette récidive intervient, comment serais-je indemnisé, que celle-ci intervienne avant ou après la période de 12 mois d'indemnisation à temps partiel ?
Un grand merci par avance pour votre aide.
Utile
+0
plus moins
bonjour,
Dans le cadre d'une ALD la durée d'indemnisation ne peut pas excéder 3 ans. En ce qui vous concerne la fin des 3 ans se situe en septembre 2019;
Au delà de ces 3 ans vous pouvez bénéficier de mi-temps thérapeutique pendant encore une année. Mais à mon avis le médecin conseil décidera d'un passage en invalidité avant septembre 2020.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour,
Merci doris33.
Merci rosiere1 pour la réponse... qui malheureusement ne correspond pas tout à fait à la situation.
J'ai été en arrêt et indemnisé à temps complet pendant 10 mois depuis septembre 2016, puis en temps partiel thérapeutique depuis le 1e août 2016.
- 1 - Que se passera t-il avant le 31/07/2017 si la maladie m'impose à nouveau un arrêt à temps plein ?
- 2 - Que se passera t-il après le 31/07/2017 si je ne suis pas capable de reprendre mon travail à temps plein ?
Merci,
Cdlt
Didier
rosieres1 3611Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 18 novembre 2017 Dernière intervention - 18 nov. 2017 à 13:52
Je vous confirme ma première réponse à savoir que vous pouvez bénéficier d'indemnités journalières (totales ou partielles, en continu ou pas) jusqu'en septembre 2019. Mais il est probable que le médecin conseil vous proposera une mise en invalidité avant l'échéance des trois ans.
La période d'un an que vous évoquez concerne le temps partiel thérapeutique qui permet de prolonger la prise en charge au delà des 3 ans.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Un grand merci rosieres1 pour votre réponse et donc votre aide.
Excellent week-end à vous.
Didier
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une