Signaler

Pièces du bailleur à fournir/montrer pour le locataire

Posez votre question pelguin9292 - Dernière réponse le 16 nov. 2017 à 15:55 par pelguin9292
Bonjour,

Dans le cas où je recherche un appartement à louer, quelles pièces je peux demander au bailleur?
J'aimerai lui demander ces pièces là (à voir ou meilleur en photocopie):

-Carte d'identité (pour savoir que le nom mis sur le bail correspond bien à la personne)
-Justificatifs de charges (pour savoir si je ne me fait pas avoir sur le montant des charges)
-Avis de taxe fonciere (pour savoir qu'il est bien le propriétaire de l'appartement)

J'hésite à demander ces papiers (la carte d'identité est pour moi le plus important), car déjà que les locataires ne sont pas du tout en position de force, alors si je me mets à demander des papiers....

Merci bien.
Utile
+4
plus moins
Bonjour,

Si vous êtes aussi méfiant et craignez une arnaque, je vous conseille de passer par une agence...
Des frais en plus, mais la tranquillité à ce niveau !

Cdt.
Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
Bonjour
Vous pouvez demander...mais effectivement les locataire ne sont pas en position de force !!!
et ne demandez qu'au moment de signer le bail car sinon on ne vous fera même pas visiter !
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour,

désolée pour la longueur de ce post :-/

Comment se passe une location ?

I-) Généralités :

- Ce texte concerne les locations à usage d'habitation principale soumise à la loi du 6 juillet 1989 (même si le locataire est fiscalement rattaché à ses parents) pour un locataire majeur.
- Si le locataire est mineur, ce sont ses parents qui feront tout à sa place.
- La mention "bailleur" signifie « bailleur ou agence ou autre représentant du bailleur ayant reçu procuration en bonne et due forme ».

II-) Recherche de logement :

Préparer un dossier "candidat-locataire » + « dossier-caution" :
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/6087-location-les-pieces-a-fournir-par-le-locataire

III-) Logement trouvé et dossier accepté :

• Contrat de location :
- Modèle loi ALUR obligatoire (fourni gratuitement par le bailleur, en autant d'exemplaires que de parties prenantes).
- Location meublée : contrat de 1 an, renouvelable par tacite reconduction.
- Location en vide : contrat de 3 ans, renouvelable par tacite reconduction.
- Spécificité contrat étudiant : peut être de 9 mois, non renouvelable.
- Possibilité de signer un bail à telle date avec, si besoin, une "date d'effet" ultérieure (correspondant à l’entrée réelle dans les lieux, avec EDLE & remise des clés).

• EDLE (État des lieux entrant) :
- Le locataire dot être vigilant & strict et veillez à ce que le bailleur y mentionne bien toutes ses remarques sur l'état du logement : état des sols, murs, robinetterie, VMC, lumières, carrelage/faïences, éléments d'électroménager, fonctionnement chasse d'eau, fenêtres, portes, ménage fait... ou pas, clim, chaudière, etc.
- Y noter les relevés des compteurs (en meublé).
- Si location en vide : le locataire doit prendre ses propres abonnements énergie/eau.
- Apposer les signatures de toutes les parties prenantes au bas de la dernière page et dater (parapher les autres pages).
- Un EDL se fait en autant d'exemplaires que de parties prenantes et chaque partie récupère son exemplaire DÈS QUE toutes les signatures y sont apposées [pas 1h après ou le lendemain... de façon à éviter toute modification : valable aussi pour l'EDLS].
=> article 3-3 du décret de la loi ALUR du 30 mars 2016 :
- La remise d'1 trousseau de clés se fait à l'EDLE (pas d’obligation de donner 2 trousseaux).
https://www.legavox.fr/blog/maitre-joan-dray/obligations-parties-restitution-cles-10504.htm
- Possibilité pendant les 10 premiers jours d’apporter un supplément de remarques qui seraient passées inaperçues lors de l’EDLE.
- Possibilité, seulement pour les entrées en location hors période de chauffe, de préciser l’état du chauffage sur l’EDLE pendant le 1° mois de chauffe.

• Charges :
Peuvent être mentionnées « forfaitaires » ou « au réel » :
https://www.e-gerance.fr/charges-locatives-comprises-forfaitaires-reelles/

• Assurance :
Une attestation d'assurance du logement doit être présentée au bailleur à la signature du contrat de location. L'absence d'assurance peut être un motif de refus de location (ou, si absence en cours de bail, peut être un motif légal d'expulsion).
Présenter chaque année l’attestation valable pour l’année qui vient.

• DG = Dépôt de Garantie :
- Location meublée : est égal à jusqu'à 2 mois de loyer hors charges
- Location vide : est égal à 1 mois de loyer hors charges
Le chèque se donne à la signature du bail, jamais avant (une réservation est illégale (et comme tout chèque remis à son destinataire, peut être encaissé de suite). Demander un "reçu".

• 1° loyer :
Se donne à la remise des clés. Demander une "quittance" de loyer, et, si besoin absolu, demander au bailleur d’en fournir une chaque mois (gratuitement).

• Loyers suivants :
Le 1° devoir d'un locataire est de régler en temps et en heure ses loyers & charges (date de versement prévue dans le contrat) :
=> art. 7 de la loi du 6/7/1989.
Tout locataire a le libre choix de son mode de paiement. Les virements sont préférables : c'est le locataire qui « donne » son loyer, pas le bailleur qui « se sert » sur le compte du locataire comme pour les prélèvements. Le paiement en espèces se fait donnant-donnant : espèces contre reçu immédiat.

• Révision du loyer :
Un loyer peut être révisé chaque année (à la date anniversaire du bail OU à une autre date mentionnée sur le bail) SI la révision est prévue sur le bail (avec indice & trimestre de référence). En l’absence de la mention de révision sur le bail, il est illégal de procéder à une révision et donc, le loyer restera le même pendant toute la durée d’une même location.

• Si chaudière, clim, cheminée, etc. :
Demander à voir les attestations des derniers différents entretiens, de façon à pouvoir prévoir les prochains, car les entretiens sont à la charge du locataire 1 fois/an, par un professionnel de son choix (le bailleur ne peut pas imposer ses différents professionnels).
Si impossibilité de voir les attestations, faire noter sur l'EDLE les dates des derniers entretiens dont le bailleur se souvient approximativement (question de responsabilité en cas de problèmes).

IV-) Pendant la durée de la location :

- Le locataire a l’obligation d'"entretien" du logement et des éléments qui s'y trouvent et qui sont mentionnés sur le contrat de location.
Liste des réparations locatives :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006066148
- Signaler au bailleur, par écrit, tout problème, et si pas de réaction, faire un courrier R+AR (garder copie de tous les courriers & les récépissés).
- Le bailleur a l’obligation de donner à louer un logement en bon état : art. 6 de la loi du 6/7/1989.
- Le bailleur a l’obligation de faire, à ses frais, les "réparations (non locatives)" (« grosses réparations » ou « état d’usure ») qui s'imposent, sauf si la preuve d’un mauvais entretien ou de mauvaises utilisations/manipulations par le locataire peut être apportée.

V-) Congé du locataire :

• Congé :
- Donner son congé en respectant le préavis adéquat :
- Location meublée : préavis de 1 mois.
- Location en vide : préavis de 3 mois, sauf dans les cas de préavis réduit énoncés ici :
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/323-preavis-de-location-resiliation-du-bail
- Profiter de ce courrier pour proposer dates & créneaux horaires pour faire l'EDLS et le rendu des clés.
- Peut être envoyé en R+AR ou être remis en main propre contre émargement (prévoir dans ce dernier cas 2 exemplaires identiques) ou être remis par acte d’huissier (aux frais du locataire, sauf si le bailleur refuse de faire l’EDL, à frais partagés).
- Le préavis démarre, jour pour jour, à réception du courrier R+AR ou le jour de la remise en main ou le jour du passage de l’huissier (même si bailleur absent).

• EDLS :
- Un EDLS est DÉFINITIF.
- C’est maintenant que le bailleur va passer le logement au crible, de façon à pouvoir mentionner toutes les « dégradations » que le locataire aurait pu faire, afin de pouvoir retenir le montant des réparations sur le DG : d’où la grande importance pour le locataire de bien faire l’EDLE.
Ces retenues, correspondant aux dégradations après comparaison des EDLS et entrant, devront être justifiées par devis OU factures de professionnels.
- Faire l’EDLS logement vide de meubles (pour location nue) et ménage fait.
- Si location en meublée, relever les indices des compteurs et les mentionner sur l'EDLS.
- Si location en vide : résilier les abonnements électricité/gaz/eaux...
- Nouvelle adresse : « Informer son bailleur de sa nouvelle adresse est une obligation pour le locataire partant depuis la loi Alur »
=> article 22 de la loi du 6 juillet 1989
- Avant de signer : relire calmement.
- Clés : restituer le même nombre de clés que celui remis à l'entrée.
https://www.legavox.fr/blog/maitre-joan-dray/obligations-parties-restitution-cles-10504.htm
- Exemplaire EDLS : chaque partie récupère le sien (daté & signé) immédiatement après signatures :
=> article 3-3 du décret de la loi ALUR du 30 mars 2016
- Dû : un locataire reste redevable du loyer + charges jusqu'à la fin de son préavis, sauf si relocation avant la fin dudit préavis.

VI-) Restitution du DG :

- Si les 2 EDL sont identiques : sous 1 mois à partir du rendu des clés.
- Si différences = dégradations mentionnées sur EDLS mais absentes de l’ EDLE (et non rajoutées après signatures) : sous 2 mois à partir du rendu des clés.

VII-) Droits du locataire si congé du bailleur :

Une fois reçu un congé (en bonne & due forme) du bailleur, le locataire devra quitter son logement au plus tard le dernier jour de son bail [sauf s’il fait jouer son droit de préemption (en location nue seulement)] :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F929
-> Si départ pendant le préavis du bailleur : loyer & charges sont dus jusqu’au dernier jour d’occupation, sous réserve de l’EDLS et du rendu des clés.
-> Si départ avant le début du préavis du bailleur, le locataire devra donner son propre congé.


Cordialement.

---------
« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Rochat1 9051Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 16 novembre 2017 Dernière intervention - 15 nov. 2017 à 17:14
Bonsoir djivi,

Quel est ton éditeur.........Flamarion ? !!!!!!!!!

Très cordialement.

Rochat1
Répondre
djivi38 13741Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 novembre 2017 Dernière intervention - 15 nov. 2017 à 17:26
J'ai pas trop mal travaillé hein ?? :-))

Si tu veux tout savoir, tous mes écrits sont édités par les éditions "La Garrigue Bleue", mais ne cherche pas en librairie, ils n'y sont pas ! Je m'édite toute seule et, pour le fun, je fais comme si !
Amicalement.
Répondre
pelguin9292- 16 nov. 2017 à 13:57
Bonjour djivi38,

Cette réponse n'est pas longue, mais remplie d'informations qu'on a souvent du mal à trouver dans différents sites internet. Ce fut un plaisir de lire tout ça. :)
Je pense qu'il aidera vraiment beaucoup de gens qui recherchent des informations.

Merci bien
Répondre
djivi38 13741Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 novembre 2017 Dernière intervention - 16 nov. 2017 à 14:00
Avec plaisir ! J'espère au moins que ça calmera vos angoisses...
Répondre
pelguin9292- 16 nov. 2017 à 15:55
Bien évidemment, tout ici est très bien formalisé. :)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Je vous remercie de vos réponses.

Effectivement les agences semblent plus sûres de ce point de vue. Si un jour j'ai un problème, je me retourne directement vers l'agence.

Si néanmoins, je vois une proposition intéressante, je demanderai cela mais uniquement à la fin.
Mais il pourra tout simplement refusé, ou dire qu'il les a oubliés.
Poisson92100 20781Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 15 novembre 2017 Dernière intervention - 14 nov. 2017 à 11:49
jamais d'espèces toujours cheque ou virement...c'est déjà une premières sécurité !
Répondre
dna.factory 15147Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscription ContributeurStatut 20 novembre 2017 Dernière intervention - 14 nov. 2017 à 14:21
Mais il pourra tout simplement refusé, ou dire qu'il les a oubliés.
Et bien vous signez pas.
C'est tout...
Mieux vaut passer à coter d'une bonne faire que de tomber dans 99 arnaques.
Répondre
pelguin9292- 14 nov. 2017 à 17:11
Oui mais là je me demande si d'une certaine manière ce n'est pas moi qui en fait trop....
C'est en faire trop selon vous?
Répondre
dna.factory 15147Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscription ContributeurStatut 20 novembre 2017 Dernière intervention - 15 nov. 2017 à 07:40
Beaucoup, oui.... Trop, non...
On a déjà eu ici le cas d'un locataire de bonne foi qui a été surpris par l'arrivée du vrai propriétaire au bout de 3 semaines. évidemment tout était payé en liquidé.
Entre les sites sans contrôle comme le bon coin se développent énormément, de même que la location temporaire type AirBnB. C'est donc facile pour une personne de se présenter comme proprio d'un appart qu'il ne fait que louer pendant quelques semaines.
En général, y'a de gros indices (le plus gros étant le recours au espèces), mais il n'y a pas de honte à vouloir se protéger.

Si vous avez le moindre doute, passer votre chemin, ne donnez même pas vos documents (qui pourront être utilisés pour arnaquer quelqu'un d'autre sur le net).

Je suis personnellement toujours passé par agence, donc la question ne s'est jamais posé. Mais il me parait complètement normal de demander une pièce d'identité de la personne avec qui je signe un contrat qui m'engage pour des années (et donc une somme totale potentielle supérieure à 10 000 euros)... Et en tant que bailleur, si un locataire m'en demande une, je pense pas que j'y verrais un problème. En fait, si ce n'est pas le premier qui me la demande, je serais surpris que ceux d'avant ne me l'aient pas demandé.
Répondre
pelguin9292- 15 nov. 2017 à 10:18
Etant donné que je suis tout nouveau dans la location je ne connais pas trop la limite du "en faire".
Je pense que CNI + titre de propriété pourrait être suffisant. Après comme l'a dit djivi38 il peut toujours avoir une fausse pièce d'identité.
Mais je pense que CNI + titre de propriété + 0 euros en espèces + pas 1 euro avant signature et clés en main, on pourrait éviter pas mal de tracas.
Reste toujours les cas de djivi38 dont je parlerai après.

Et oui c'est ça dna.factory, cette histoire je l'ai lue plusieurs fois, d'où ma méfiance. Je me demande comment se règle ces problèmes, l'un dit qu'il est propriétaire, l'autre locataire.... Mais toujours espèces = NON.

Cela est bien vrai, peut-être que passer son chemin sur un appartement un peu étrange peut nous sauver sur plusieurs années.

Moi aussi je trouverai ça normal en tant que propriétaire que le locataire veuille savoir à qui il va donner son argent. Je dirai même le contraire, je suis surpris qu'on puisse donner de l'argent (voire autoriser le prélèvement automatique!!) à quelqu'un dont on ne peut même pas assurer l'identité.

Merci du conseil. :)
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Oui c'est l'une des premières choses que j'ai recherché afin d'éviter les arnaques.
Mais pour la pièce d'identité....
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour,

" carte d'identité" : il peut aussi vous en présenter une fausse ...

"Justificatifs de charges"
SI vos charges sont "au réel" = provisionnées mensuellement : vous aurez le justificatif lors de la régularisation obligatoire 1 fois/an.

"Avis de taxe fonciere"
Toujours SI vos charges sont "au réel" = provisionnées mensuellement : vous aurez le justificatif quand votre bailleur vous demandera de régler la TEOM (Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères).

CDT.

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
A djivi38

Concernant le justificatif de charges, si j'ai bien compris vous voulez dire qu'on pourrait payer plus de charges qu'en réalité? Si par exemple je paye 100€ de charges par mois, à la fin de l'année je devrais avoir le justificatif de charges de 1200€, mais il pourrait que ce montant soit moindre en réalité?

Concernant les taxes foncières, est-ce qu'il ne pourrait pas fournir le TEOM de 2016?

Et comment faire alors?
djivi38 13741Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 novembre 2017 Dernière intervention - 15 nov. 2017 à 15:34
bonjour;

- charges : vous avez bien compris : ce système ne concerne que les charges "au réel" et la régularisation marche dans les 2 sens : si les provisions demandées se révèlent insuffisantes, on vous demandera la différence, si elles se révèlent supérieures aux charges réelles après régularisation, on vous rembourse le trop perçu.

- TF : tant que le bailleur n'aura pas reçu l'avis de TF de l'année en cours, il ne pourra vous montrer que celui de l'année précédente.
Répondre
pelguin9292- 16 nov. 2017 à 13:52
Bonjour,

Alors pour les charges, d'une manière ce n'est pas trop grave si je paie un surplus étant donné que je pourrai avoir un retranchement plus tard.

Concernant la taxe foncière je comprends maintenant. Au pire s'il peut fournir la taxe foncière de l'année dernière moi ça peut me convenir. Je veux dire par là, qu'il justifiera le fait qu'il soit propriétaire (pour l'année précédente, sauf sil en fait un faux). Donc je lui demanderai pour l'année précédente.

Merci
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Désolé, je ne trouve pas la fonction "edit".

Quelqu'un de mal intentionné peut faire quoi avec une fiche de paie?
gt.55 3469Messages postés lundi 9 mai 2016Date d'inscription 20 novembre 2017 Dernière intervention - 15 nov. 2017 à 16:21
A vous, rien !
Il peut juste mettre son nom dessus pour essayer d'obtenir un prêt ou un crédit...
Répondre
pelguin9292- 16 nov. 2017 à 13:53
Ouf!! Je peux les donner sans craindre trop de choses. :)
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une