Documents suspects! [Résolu]

becamel 2 Messages postés mardi 21 novembre 2017Date d'inscription 21 novembre 2017 Dernière intervention - 21 nov. 2017 à 07:50 - Dernière réponse :  Bécamel
- 21 nov. 2017 à 19:19
Bonjour,

Afin de vérifier l'existance d'une entreprise, je suis propriétaire bailleur: le futur locataire me donne:
Des bulletins de paie Août, Septembre, et Octobre 2017 sous l'intitulation de SARL avec un N° de siret qui est différent de celui du contrat de travail CDI qui date du 01/06/2017.

Le N° de siret des bulletins de salaire correspond à une entreprise d'électricité avec un siège social différent (adresse et ville différente) de celui du contrat de travail.
Je précise qu'à l'adresse indiquée sur les bulletins de salaire, il n'y a aucune société.


Le N° de siret du contrat de travail correspond à une entreprise de peinture, le gérant n'habite plus à l'adresse indiquée du siège social depuis plusieurs année.
Infogreffe indique: Non inscrit au registre du commerce et des sociétés.

Il semblerait (sous toute réserve: je ne suis pas juriste!) que cela soit de faux documents?

Cordialement,
M Bello.
Afficher la suite 
2Messages postés mardi 21 novembre 2017Date d'inscription 21 novembre 2017 Dernière intervention

8 réponses

Répondre au sujet
dna.factory 15352 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 21 nov. 2017 à 07:53
+1
Utile
Bah si ça vous avez un doute, vous ne donnez pas suite...
Et c'est tout.
Commenter la réponse de dna.factory
+1
Utile
ça en a tout l'air !

ne louez pas à cette personne !
Commenter la réponse de Any--Ly
celestedu35 2343 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 8 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par celestedu35 le 21/11/2017 à 08:09
+1
Utile
bonjour , d'emblée si ça avait été quelqu'un de sérieux il vous aurait précisé ces détails illogiques , ne louez pas à cette personne le meilleur conseil qu'on puisse vous donner , j'aurais même tenté de lui poser la question pour voir la réaction
Commenter la réponse de celestedu35
choubaka 37177 Messages postés jeudi 4 avril 2002Date d'inscriptionModérateurStatut 10 décembre 2017 Dernière intervention - 21 nov. 2017 à 07:54
0
Utile
bonjour

il n'y a pas à chipotter, c'est clair
Commenter la réponse de choubaka
becamel 2 Messages postés mardi 21 novembre 2017Date d'inscription 21 novembre 2017 Dernière intervention - 21 nov. 2017 à 08:08
0
Utile
1
J'ai signé un bail avec ce futur locataire qui devrait théoriquement rentrer dans la villa dans un Mois.
Je voudrais être certain que je peux casser le bail compte tenu des éléments fournis.


Merci
PS peut on avoir une SARL et ne pas être inscrit au registre du commerce et des sociétés?
dna.factory 15352 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 21 nov. 2017 à 09:07
Là c'est plus compliqué...
Si la personne a menti sur son identité, vous pouvez rompre le bail.
Mais si elle a menti sur son travail... Je suis pas certain. Dans tous les cas, ce sera le tribunal qui tranchera..

Ca sert à rien de le dire, mais c'est avant de signer qu'il fallait faire ces vérifications.
Commenter la réponse de becamel
Anemonedemer - 21 nov. 2017 à 13:17
0
Utile
Si vous avez signé le bail, pas possible de résilier pour fausses informations.
Croisez les doigts qu'il paye et soyez plus méfiant la prochaine fois.
Demandez l'avis d'imposition, vous pouvez le vérifier sur le site des impôts... C'est plus simple.
Commenter la réponse de Anemonedemer
0
Utile
Bonsoir,
Affaire rondemment réglée, Je me suis basé sur cet article du Figaro particulier pour faire annuler le bail.
http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1591467/la-traque-aux-fausses-fiches-de-paie-sorganise
Le "futur" locataire coupable de faux et usage de faux n'a pas insisté.

Les articles 1109 et 1116 du Code civil l’y autorisent, sur la base du dol ». La production de faux documents par un locataire est, en outre, répréhensible pénalement en application de l’article 441-1 du Code pénal. À ce titre, elle est passible d’une peine de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 € d’amende.
J'ai eu la confirmation qu'une SARL ne peut pas exister si elle n'est pas inscrite au registre du commerce et des sociétés?

Bonne soirée.
Commenter la réponse de Bécamel
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une