Audition libre douanes [Résolu]

jasione 6 Messages postés mercredi 22 novembre 2017Date d'inscription 24 novembre 2017 Dernière intervention - 22 nov. 2017 à 22:26 - Dernière réponse : xplom 23810 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 14 décembre 2017 Dernière intervention
- 23 nov. 2017 à 13:52
Bonjour,
Je viens de recevoir une convocation pour audition libre par le service brigade de surveillance intérieure des douanes.
les faits sont les suivants : j'ai commandé en ligne (importation) un médicament antihelmintique qui s'avère ne pas être légal en France. C'est donc une grave bêtise de ma part, je n'avais pas du tout réalisé que c'était contrôlé et illégal. J'avais discuté d'un protocole de déparasitage sur un forum US et le médicament est légal là bas. Je ne sais pas si le générique serait légal aux USA mais toujours est-il que j'ai pas du tout percuté sur le risque que je prenais. Surtout que je ne consomme par ailleurs aucun médicament à part un médoc pour la thyroïde sur prescription.
Je suis donc dans le cadre d'une procédure qui autorise la présence d'un avocat car cela fait partie des faits passibles d'emprisonnement. Je suis sous le choc.
D'où ma première question : faut-il que je contacte un avocat ?
Je pense expliquer la situation que je viens de décrire. est-ce une démarche raisonnable ou vaut-il mieux contacter un avocat ?
Ma deuxième question : j'ai commandé ces médocs à plusieurs reprises (je pense que c'est la 4ème fois). Faut-il que je le dise ou vaut-il mieux éviter ? Je n'aime pas mentir mais cela risque-t-il de m'enfoncer si je le déclare ? les douanes font-elles une enquête auprès du fournisseur ?
Je comprends maintenant que j'ai été d'une naïveté stupide. Comment me sortir au mieux de la situation ?
merci d'avance pour votre aide
Afficher la suite 

10 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
Peut-être....

Les coupe faim interdits en France et commandés illégalement ce n'est pas une bonne idée, cela fait un petit bout de temps que vous êtes sous surveillance, même si vous ne vous en doutiez pas, ils ne sont pas trop idiots à la douane.
Si vous en avez commandé une grande quantité et les revendez, et qu'un de "vos patients" a été hospitalisé dans un état critique, vous pouvez en outre être condamné pour exercice illégal de pharmacie.
Commenter la réponse de Cat
jasione 6 Messages postés mercredi 22 novembre 2017Date d'inscription 24 novembre 2017 Dernière intervention - Modifié par jasione le 23/11/2017 à 08:21
0
Utile
2
Bonjour
Ce ne sont pas des coupe-faim, c'est pour du déparasitage (le but est de diminuer la charge parasitique).
Je n'ai absolument pas ni donné ni revendu de produits. Quand je parle de plusieurs commandes c'est sur un peu plus de 2 ans pour usage personnel.
Cela veut dire qu'il vaut mieux que je dise d'emblée que j'en ai commandé plusieurs fois même si pas demandé ? dois-je apporter des justificatifs de commande et de paiement ?
Vu votre réaction, j'imagine que la douane aura la même. L'audition est prévue pour ce lundi. Le recommandé s'est baladé et je l'ai recupéré le lendemain de la distribution ce mardi. Donc il me reste peu de temps. Est-ce recommandé de contacter un avocat ?
merci
Bonjour

que je dise d'emblée que j'en ai commandé plusieurs fois même si pas demandé ? dois-je apporter des justificatifs de commande et de paiement ?
Pas d'avocat, si vous êtes "clean" jouez franc jeu.
J'ai parlé de coupe faim, mais j'aurai pu dire dopage, drogue, le produit ne doit pas servir qu'à cela pour certains,il a fait des dégâts, on ne vous interroge pas pour rien.
xplom 23810 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 14 décembre 2017 Dernière intervention > Cat - 23 nov. 2017 à 09:26
bonjour Cat
exact pour drogue, google me renvoie toujours sur un lien ayant une relation avec la cocaïne
Commenter la réponse de jasione
jasione 6 Messages postés mercredi 22 novembre 2017Date d'inscription 24 novembre 2017 Dernière intervention - 23 nov. 2017 à 08:59
0
Utile
ok merci
c'est ce que je pense faire.
Commenter la réponse de jasione
jasione 6 Messages postés mercredi 22 novembre 2017Date d'inscription 24 novembre 2017 Dernière intervention - 23 nov. 2017 à 09:40
0
Utile
4
en ce qui me concerne ce n'est pas de la drogue
c'est du mebendazole, un vermifuge
dna.factory 15376 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 13 décembre 2017 Dernière intervention - 23 nov. 2017 à 10:28
Non, ça c'est ce que vous pensez/espérez.
En vrai vous n'avez pas la moindre idée de ce que c'est !
Vous vous inquiétez d'un risque judiciaire.
Il ne vous vient pas à l'idée que vous puissiez courir un risque de santé ?

Je rappelle encore une fois que la tétrodotoxine, le curare, la digitaline sont des produits naturels, ils peuvent même techniquement être bio. Ça ne les empêche pas d'être mortels.
C'est pas parce que quelqu'un affiche 'naturel' que c'est sans danger.

Savez vous vraiment ce qu'il y a dans ce produit ? Savez vous les impacts de ce médicament, connaissez vous les interactions avec votre médicament pour la thyroïde ?
Vous êtes conscients que ces 'médicaments' sur internet peuvent être coupés avec des excréments d'animaux ?
xplom 23810 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 14 décembre 2017 Dernière intervention - 23 nov. 2017 à 10:44
oui je vous crois !
je cherchais juste une raison de cette convocation et certains vermifuges servent a couper la cocaïne a 60 %
après je suis ni pharmacien ni narco trafiquant, ni douanier
et éventuellement mauvais chercheur sur google...
dna.factory 15376 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 13 décembre 2017 Dernière intervention - 23 nov. 2017 à 13:33
ni narco trafiquant
Oué... bien sur... On t'a reconnu pablo...
T'inquiete, on dira rien...
xplom 23810 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 14 décembre 2017 Dernière intervention > dna.factory 15376 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 13 décembre 2017 Dernière intervention - 23 nov. 2017 à 13:52
:o)))
Commenter la réponse de jasione
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une