Renseignement [Résolu]

Aviuon 1 Messages postés jeudi 23 novembre 2017Date d'inscription 23 novembre 2017 Dernière intervention - 23 nov. 2017 à 09:55 - Dernière réponse : condorcet 23970 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 23 nov. 2017 à 10:03
En 2003 j’ai hérité de mon oncle et j’ai donné la maison à ma fille, vu que j’ai quatre enfants j’ai fait une avance sur partage.
Je viens d'apprendre que le jour du partage la maison pouvait être réévaluée. Je désirerai savoir s'il était possible de supprimer la réévaluation pour que ma fille ne soit pas inquiétée le jour du partage avec l'accord de son frère et de ses soeurs.
Afficher la suite 
1Messages postés jeudi 23 novembre 2017Date d'inscription 23 novembre 2017 Dernière intervention

1 réponse

Répondre au sujet
condorcet 23970 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 11 décembre 2017 Dernière intervention - 23 nov. 2017 à 10:03
0
Utile
Je viens d'apprendre que le jour du partage la maison pouvait être réévaluée.
Exact.
Conformément aux dispositions de l'article :
(copier-coller)
Article 860 du code civil
Le rapport est dû de la valeur du bien donné à l'époque du partage, d'après son état à l'époque de la donation.
Si le bien a été aliéné avant le partage, on tient compte de la valeur qu'il avait à l'époque de l'aliénation. Si un nouveau bien a été subrogé au bien aliéné, on tient compte de la valeur de ce nouveau bien à l'époque du partage, d'après son état à l'époque de l'acquisition. Toutefois, si la dépréciation du nouveau bien était, en raison de sa nature, inéluctable au jour de son acquisition, il n'est pas tenu compte de la subrogation.
Le tout sauf stipulation contraire dans l'acte de donation.
S'il résulte d'une telle stipulation que la valeur sujette à rapport est inférieure à la valeur du bien déterminé selon les règles d'évaluation prévues par l'article 922 ci-dessous, cette différence forme un avantage indirect acquis au donataire hors part successorale.

Je désirerai savoir s'il était possible de supprimer la réévaluation
Consultez le notaire rédacteur de l'acte sur les conséquences de figer une évaluation en favorisant l'un de vos futurs héritiers au détriment des autres.
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une