Saisie sur salaire non respecté [Résolu]

misato02 28 Messages postés mardi 29 septembre 2009Date d'inscription 27 novembre 2017 Dernière intervention - 27 nov. 2017 à 11:19 - Dernière réponse : misato02 28 Messages postés mardi 29 septembre 2009Date d'inscription 27 novembre 2017 Dernière intervention
- 27 nov. 2017 à 14:44
bonjour,

Il y a quelques années je suis aller au prud'homme face a une employeur (parent des enfants que j'avais en nourrice).
enfin en juillet dernier le huissier va au tribunal obtient une saisi sur salaire, il y a eu deux prélèvement et plus rien.
La personne a trouver un moyen pour une fois encore ne pas payer, elle s'est mis en arret maladie...
je ne comprend pas pourquoi elle ne continue pas a payer même en arrêt maladie... elle est très forte pour ce qui est de frauder et (je ne vois pas d'autre terme) voler les gens.
elle a frauder la caf durant un temps c'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'a pas pu me payer mes salaires a l’époque. ET pas payer d'autre nourrice aussi.

J'aimerais savoir si il existe une caisse de l'état qui avancerais l'argent et que l'état ce fasse rembourser par cette personne (c'est la cgt qui m'avait parler de cela).
ou au moins qu'elle respecte et son employeur aussi les saisies sur salaire ?

merci d'avance aux personnes qui prendront le temps de me répondent.
Afficher la suite 
28Messages postés mardi 29 septembre 2009Date d'inscription 27 novembre 2017 Dernière intervention

2 réponses

Répondre au sujet
sleepy00 11024 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention - 27 nov. 2017 à 12:43
0
Utile
1
Si l'employeur ne verse plus de salaire, il n'effectue plus de saisie

voir avez l'huissier pour qu'il fasse suivre la saisie sur la CPAM ou autre organisme qui lui paye son arrêt.
misato02 28 Messages postés mardi 29 septembre 2009Date d'inscription 27 novembre 2017 Dernière intervention - 27 nov. 2017 à 14:44
merci je vais voir cela avec le huissier.
Commenter la réponse de sleepy00
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une