Je touche 2200/2300 mois [Résolu]

MARIE - 30 nov. 2017 à 16:06 - Dernière réponse :  MARIE
- 1 déc. 2017 à 19:16
Bonjour

je suis seule avec ma fille de 15 ans j ai fait plusieurs demandes pour un F3 sur le Cannet, Cannes ma fille étant au Lycee sur Cannes donc loyers entre 900/1100 euros

Je me heurte a plusieurs contraintes
Salaire mini + com +heures supplémentaires (tout ce qui est refuse lors du dossier)
3 dossiers refuses
Je fais une demande avec appui de mon papa caution ou co location / 4 eme REFUS(papa retraité avec 2600 mensuels) FONCIA decline :

¨on ne peut plus faire de contrat ascendant/descendant me répondent ils !!!!*
loi de janvier 2016

Comment peut on se loger décemment , merci de me renseigner
MARIE
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
jodelariege - 30 nov. 2017 à 18:31
+2
Utile
2
bonsoir; je suppose que la région que vous habitez est chère au niveau des locations;il faut peut être envisager de partir un peu plus loin et soit votre fille est interne soit elle va dans un autre lycée....
vos revenus ne vous autorisent pas avoir des aides mais ne sont pas suffisants pour vivre dans une ville chère...
JODELARIEGE

Je vous remercie mais j en suis fort consciente hélas on va ou il y a encore des postes à pourvoir.. J ai déjà quitté ma maison de dordogne car pas d emploi et vais perdre en plus la jouissance d une résidence principale.....qui devra passer en secondaire
bien cordialement et merci encore
LM
merci
c est tellement vrai
bonne soirée
Commenter la réponse de jodelariege
Ysabe_l 7780 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 12 décembre 2017 Dernière intervention - 1 déc. 2017 à 15:41
0
Utile
Bonjour

Ce n'est pas pour rien que l'autoroute Nice/Cannes est bouchée entre 7h30 et 9h et entre 17h et 19h. Soit on a les moyens et on loge proche de Sophia soit on ne les a pas et on loge loin et on roule (et au final on paye autant je vous l'accorde entre l'essence et le péage ... ).
Commenter la réponse de Ysabe_l
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une