Pension

Mat9577 2 Messages postés lundi 4 décembre 2017Date d'inscription 4 décembre 2017 Dernière intervention - 4 déc. 2017 à 18:59 - Dernière réponse :  Misha-d'ok
- 4 déc. 2017 à 20:47
Bonjour,
Actuellement je dois verser une pension alimentaire à mon ex-femme nous sommes arrangé à l'amiable pour ce versement ,mais au jugement il apparaît .
je donne par moment une somme inférieur à cette pension.
Dans ce cas des 2 côtés aucune déclaration à la CAF et fait ainsi aux impôts.
y a-t-il des risques si je demande des aides à la CAF quelquonque comme pour les prime de Noël ou les aides de vacances et qu'il me demande si je verse une pension ou pas en expliquant que je donne une somme à l'amiable et que ça ne pose aucun problème entre nous deux?
Vont ils déclencher un dossier?
Afficher la suite 
2Messages postés lundi 4 décembre 2017Date d'inscription 4 décembre 2017 Dernière intervention

3 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
2
Bonjour,

Ne pas suivre le jugement, c'est une grosse erreur.
Vous ne pouvez pas faire comme bon vous semble.
Si vous poursuivez sur cette route vous allez droit dans le mur.
La casse sera douloureuse au final.
Mat9577 2 Messages postés lundi 4 décembre 2017Date d'inscription 4 décembre 2017 Dernière intervention - 4 déc. 2017 à 20:40
C est un arrangement à l aimable car financièrement la somme du pour la pension je ne l'ai même pas à la fin du mois on est divorcer sur une bonne entente après votre réponse je l ai eu dans mon entourage
Misha-d'ok > Mat9577 2 Messages postés lundi 4 décembre 2017Date d'inscription 4 décembre 2017 Dernière intervention - 4 déc. 2017 à 20:47
financièrement la somme du pour la pension je ne l'ai même pas à la fin du mois Vous devez saisir le Jaf, pour revoir à la baisse cette pension.
Votre arrangement va finir par vous perdre.
Les impôts comme la Caf vous tomberont dessus tôt ou tard.
Les contrôles surprises sont de plus en plus fréquent.
Commenter la réponse de Misha-d'ok
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une