Démission suivi de conjoint

Julille 1 Messages postés jeudi 7 décembre 2017Date d'inscription 7 décembre 2017 Dernière intervention - 7 déc. 2017 à 16:12
Bonjour,

Nous habitons Lille avec mon mari, nous sommes tous les 2 en CDI dans le secteur privé.
Mon mari est muté ( prend un poste dans le même groupe ) à Lyon le 1er octobre 2018.

Nous allons donc déménager et je vais tenter d’obtenir une rupture conventionnelle ( Cadre, 12 ans d’ancienneté dans l’entreprise ).
Si je n’arrive pas à l’obtenir je démissionnerai pour motif légitime et pourrai ainsi toucher le chômage le temps de trouver un nouveau poste à Lyon.

J’ai plusieurs questions :

- A partir de quand je peux démissionner pour motif légitime sachant que j’ai 3 mois de préavis?
Quels sont les justificatifs à fournir ? Mon mari pourra obtenir un justificatif pour le changement de lieu de travail mais pour le domicile nous n’aurons rien avant sept/oct.
Est-ce que je peux toucher le chômage entre la fin de mon contrat et le début du sien ?
Je ne veux pas me retrouver sans salaire ni indemnités pendant un mois, mais il est compliqué de déménager à Lyon en septembre tout en travaillant à Lille.

- Si je suis enceinte de quelques mois en septembre ( très probable ) est ce que je peux démissionner sans préavis et bénéficier du chômage pour motif légitime ?
L’idéal serait d’être en congé maternité et de démissionner ensuite mais ce sera trop tôt pour être en congé maternité.
Que me conseillez-vous ?

- Comment sont calculées les indemnités chômage en cas de démission pendant une grossesse ?

Merci pour vos conseils, l’idée n’est pas de « profiter » mais d’avoir le temps d’arriver là-bas sereinement ( nous avons une petite fille ) et sans perte de revenu pour moi.
Je chercherai du travail rapidement une fois installés.
Afficher la suite 
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une