Bonjour,
J'ai acheté une maison en viager à l'époque l'agent immobilier m'avais dit que le notaire va faire en sorte que lorsqu'on est arrivé à la somme totale on ne paye plus , et sur l'acte notariale il est mentionné : la présente vente a eu lieu moyennant le prix total de 123235 euros et l'acquéreur a payé 97000 euros et devra servir une rente annuelle révisable dont le montant de base est 26235 euros crée et au profit de la tête du vendeur.
Alors je dois arrêter de payer la rente arrivé à la somme de 26235 euros ou bien je dois continuer jusqu'à sa mort.
Merci d'avance de votre réponse.
Cordialement
gabout
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
+1
Utile
ce n'est pas l'effet loterie, mais l'effet de l'aléa....Que viennent faire les héritiers dans ce contrat aléatoire?
Commenter la réponse de Ras
0
Utile
Bonjour
Voyez votre notaire
l'agent immobilier m'avais dit ... aucune valeur en oral car seuls les écris comptent
Commenter la réponse de marcel
0
Utile
Bonjour
l'agent immobilier n'est que rarement un juriste. c'est au notaire qu'il faut s'adresser et non à l'agent immobilier.
Ceci dit, la convention fait la loi des parties. autrement dit et selon les indications que vous donnez, vous devez payer cette rente jusqu'au jour du décès du crédirentier.
Les chiffres que vous indiquez me paraissent "douteux":
un bouquet de 97000 euros plus une rente annuelle de 26000 euros alors que la valeur vénale du bien était de 123000 euros , à moins que le vendeur soit centenaire......
Commenter la réponse de ;;
Hiramtoujours 4 Messages postés jeudi 11 janvier 2018Date d'inscription 12 janvier 2018 Dernière intervention - 11 janv. 2018 à 19:05
-2
Utile
l'agent immobilier est souvent juriste notamment dans sa spécialité :
dans un acte notarié de vente en viager, la durée n'est jamais limitée à une durée mais le paiement de la rente s'arrête quand le vendeur décède. C'est l'effet loterie. Si on met une durée, c'est de la vente à terme.
Il faut donc relire l'acte de vente pour savoir exactement comment vous avez achetez le bien.
Les héritiers n'apparaissent jamais dans un acte de vente en viager, car le vendeur, si il est seul propriétaire et non en indivision, peut vendre tout ce qu'il possède. L’héritier n'hérite que de ce qui reste!!!
Commenter la réponse de Hiramtoujours
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une