Chèque de caution : abus

pipoulife 1 Messages postés mardi 2 janvier 2018Date d'inscription 2 janvier 2018 Dernière intervention - 2 janv. 2018 à 18:46 - Dernière réponse :  Relax
- 3 janv. 2018 à 19:46
Bonjour,

Avec mes amis nous avons loué une maison avec piscine intérieure sur Airbnb pour le week-end du nouvel an.

Problème, lors de l'état des lieux la propriétaire veut encaisser le chèque de caution d'une valeur de 1000€ car l'eau de la piscine était trouble (en effet nous l'avons beaucoup utilisé et il y a eu de la bière dans la piscine).

Nous sommes donc reparti de la maison sans le chèque...
Elle a donc encaissé ce chèque à cause de l'eau trouble de la piscine et parce qu'elle serait obligé d'annuler la réservation qui suivait (nous sommes parti à 10h et une famille devait arrivé en fin de journée pour y rester la semaine qu'ils auraient payé 1500€).
Ensuite on a discuté avec elle par SMS (elle refuse nos appels) pour lui demandé :
- les factures du pisciniste car elle a dit qu'elle ferait intervenir un pisciniste
- la preuve que des gens devaient arriver pour la semaine.
Elle nous a répondu que finalement elle n'avait pas fait intervenir de pisciniste mais qu'elle avait acheté un produit et qu'elle avait passé sa journée à frotter sa piscine et que les gens venaient quand même mais qu'ils ne pourraient pas utilisé la piscine avant demain soir à cause des produits...

Elle nous enverra la facture du ou des produits mais encaisse quand même le chèque et ne nous fourni pas la preuve que des gens viennent pour la semaine.
Nous ne pensons pas que tout cela vaut les 1000€...
Mais au départ nous avions trouvé son annonce sur airbnb, nous avions pris contact avec elle, puis elle n'est pas passée par le site pour la suite, il n'y a donc aucun contrat de signé...

Peut on porter plainte pour abus, ou avoir d'autre recours ? Ou devons nous nous asseoir sur cette caution... ?

Sincères salutation,

Mélina.
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
surfeur91 331 Messages postés jeudi 18 février 2010Date d'inscription 2 janvier 2018 Dernière intervention - 2 janv. 2018 à 18:57
0
Utile
Sur le fond, le propriétaire n'a pas à démontrer qu'il a réellement dépensé 1000 euros pour remettre la piscine en état. Un simple devis suffit à établir le montant de son préjudice. Libre à elle d'avoir recours au pisciniste ou le faire elle meme. On peut, à la rigueur, chercher à prouver que le devis est hors de proportion pour une intervention de ce type.
Commenter la réponse de surfeur91
djivi38 14795 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 17 janvier 2018 Dernière intervention - 2 janv. 2018 à 21:56
0
Utile
3
bonjour,

I) Avez-vous fait avec la propriétaire un EDLE (État Des Lieux Entrant) ?
Si oui :
- est-il signé par elle et par vous ?
- en avez-vous reçu un exemplaire de suite après signatures ?
- que dit-il sur l'état de la piscine ?

II) Avez-vous signé l'EDLS (État Des Lieux Sortant) fait avec la propriétaire ?
Si oui :
- qu'est-il exactement mentionné sur l'état de cette piscine ?
- en avez-vous reçu un exemplaire de suite après signatures ?

Car c'est la comparaison entre l'EDLE et l'EDLS (tous deux faits contradictoirement, signés et remis au locataire de suite après signatures) qui fera que des retenues pourront être faites (ou non) ET qui devront être justifiées par devis OU facture de professionnels :
-> devis (correspondant aux réparations des dégradations mentionnées sur l'EDLS) : vous pouvez en contester le montant en présentant un devis inférieur; le propriétaire fait ce qu'il veut ensuite = pas d'obligation de faire faire la réparation par ce professionnel, MAIS la retenue sera soit le montant du devis soit... zéro (ne peut pas vous retenir le coût des produits qu'elle a utilisés ni son travail pour remettre l'eau en état de baignade).
-> facture (correspondant aux réparations des dégradations mentionnées sur l'EDLS) : non contestable.

Quant à l'impossibilité de relouer après votre passage ou à la privation de la piscine pendant quelques jours pour les locataires suivants, sauf à ce que ces problèmes aient été évoqués dans un contrat de location (ce qui n'est pas votre cas, puisque absence de contrat de location saisonnière), ça n'entre pas en ligne de compte.

A vous lire... avant de vous dire quoi faire.

cdt.
Bonjour,

Merci de votre réponse.

I) Oui nous avons fait un état des lieux avant (c'était plus une visite de la maison) mais nous n'avons pas rempli de papier, donc pas de signature, pas d'exemplaire.

II) Pour l'état des lieux en sortant c'est la même chose elle a fait le tour de la maison toute seule a fait quelques remarques (odeur dans la chambre, saleté...) et a surtout mentionné la couleur de l'eau de la piscine. Nous n'avons rien signé, pas de contrat rien elle a gardé le chèque et nous a demandé de partir.
Je précise aussi que nous avions pris l'option ménage donc si la maison est un peu sale (on avait quand même fait le ménage) c'est normal. Mais encore une fois il n'y a pas de preuve qu'on est pris l'option ménage car pas de contrat.

Dans l'attente de votre réponse...

Cordialement
djivi38 14795 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 17 janvier 2018 Dernière intervention > pipoulife - 3 janv. 2018 à 19:35
donc voir réponse de dany311 post 3 : pas de contrat de location, pas d'EDLE, pas d'EDLS... la prochaine fois, ça vous coûtera moins cher de faire les choses légalement...

Et peut-être il serait bon de revoir votre notion d'"abus"....

cdt.
de la bière dans la piscine ??????????????????????????
Commenter la réponse de djivi38
dany311 15692 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 17 janvier 2018 Dernière intervention - 2 janv. 2018 à 23:35
0
Utile
Bonjour

il n'y a donc aucun contrat de signé... , donc pas de location
le chèque de 1000 euros c'est comme si c'était un cadeau

Commenter la réponse de dany311
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une