En cas d'EXPULSION ,faut-il donner un PRÉAVIS ?

Flo7 - 3 janv. 2018 à 18:47 - Dernière réponse : sleepy00 11187 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention
- 4 janv. 2018 à 18:54
Bonjour, pour des troubles sonores et non pour impayés , mon organisme HLM m'a assigné en justice, le délibéré lui a été favorable malheureusement sans qu'aucune constatation légale n'ait eu lieu.
D'ici fin Mars, je dois avoir quitter les lieux et ai été condamnée au paiement des dépens, n'étant pourtant que bénéficiaire du RSA, coup dur!
CEPENDANT ,sachant que je paie actuellement des indemnités d'occupation, je ne parviens pas à savoir si je dois OU non déposer un préavis ,dans l'hypothèse où je trouverai une location avant la dite date.
MERCI à tous pour votre considération
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
sleepy00 11187 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 3 janv. 2018 à 19:10
+1
Utile
Si votre bail est résilié par décision de justice
vous n'avez aucun préavis à devoir

juste les prévenir pour faire un état des lieux et rendre les clés
Commenter la réponse de sleepy00
Poisson92100 21610 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 12 janvier 2018 Dernière intervention - Modifié par Poisson92100 le 4/01/2018 à 15:43
+1
Utile
1
Bonjour
J'ai du mal a croire à une résiliation pour ce type de motifs sans des troubles répétés, avec de nombreuses avertissements écrits etc avant l 'assignation....les tribunaux (et les CAPPEX) sont très cool pour ce genre de motifs

vous auriez pu faire appel....

bien entendu vous êtes redevable de vos loyers jusqu'à votre remise des clés outre le cout d'éventuelles dégradation (dit autrement même si vous êtes fâché il n'est pas votre intérêt de partir n'importe comment)
sleepy00 11187 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 4 janv. 2018 à 18:54
Au contraire
une fois le jugement de résiliation rendue, la ccapex n'a que peu de pouvoir pour éviter l'expulsion
alors que lorsqu'il y a un impayé, un remboursement permet d'éventuellement relancer un bail et d'éviter l'expulsion

vu il y a peu
il a suffit d'une condamnation pénale pour ce genre de fait
plus quelques attestation de voisin
Commenter la réponse de Poisson92100
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une