Droit au chômage si démission contrainte ?

tzeelia 1 Messages postés mardi 9 janvier 2018Date d'inscription 9 janvier 2018 Dernière intervention - 9 janv. 2018 à 13:27
Bonjour,

En avril 2010, j'ai signé 8 contrats d'AVS en CUI qui sont arrivés à leur terme le 31août 2014. Puis un an de chômage. Le 1er septembre 2015, j'ai resigné un CDD d'AESH (nouveau statut) avec l’Education nationale, car le contrat spécifiait qu'en ne le signant pas l'employé est considéré comme démissionnaire. Le 26.9, j'ai dû me mettre en arrêt-maladie pour burn-out, problèmes des santé répétés depuis 2014 et incapacité à suivre le rythme scolaire (changement de profs, de matières, de salles, d'élève, découpage horaires) + aidante familiale à domicile avec compagnon à 80% d'invalidité. Je vais avoir 60 ans. Là je me soigne et me sens pas capable de reprendre le travail tout de suite. Je ne trouve aucun texte encourageant dans ce sens : je voudrais savoir s'il y a une issue possible (négociation avec l'employeur ou Pôle emploi, rupture conventionnelle, etc.) afin que je ne me retrouve sans allocations chômage pendant 4 mois -voire plus- si je démissionne (pour ne pas rester indéfiniment en arrêt-maladie) ? Merci.
Afficher la suite 
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une