Abus de pouvoir

ledfoot - 10 janv. 2018 à 11:41 - Dernière réponse :  ledfoot
- 10 janv. 2018 à 16:22
Bonjour,
Suite à un litige avec un commerçant, tentative d'une vente forçée suite à une soit disant casse avec menaces orale et physique du commerçant, je quitte le magasin, le gérant relève mon numéro d'immatriculation (alors qu'il ne m' a demandé mon identité)..5 heures plus tard 3 gendarme se présentent à mon domicile pour me demander de justifier de mon emploi du temps et confirmer que j'étais bien présent au dit magasin...Ce qui signifie recherche préfecture pour un simple litige commercial d'un montant inférieur à 100 Euros...Normal ou copinage?
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
Energizor 11617 Messages postés vendredi 18 mars 2011Date d'inscriptionContributeurStatut 11 janvier 2018 Dernière intervention - 10 janv. 2018 à 13:12
0
Utile
1
Bonjour,

"un simple litige commercial d'un montant inférieur à 100 Euros"
Ca, c'est votre point de vue. Tout dépend de ce qu'a raconté le commerçant à la gendarmerie.
Il me semble qu'en principe, la gendarmerie vérifie un minimum les déclarations d'un plaignant, en l'occurrence les caméras de l'établissement. C'est la vitesse de réaction qui me surprend, il y a 1 an , ma femme a été menacée de mort devant témoins, la première réaction s'est produite 15 jours après la première plainte , avoir qu'elle fut giflée, suite à une 2ème plainte avec certificat médical présentée par avocat... Que le litige porte sur 100 euros ou pas n'a pas d'importance, ils auraient au moins du me demander ma version, si non je peux envoyer la gendarmerie chez n'importe qui en déclarant n'importe quoi...
Commenter la réponse de Energizor
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une