Taxe habitation mensualités

lm59 - 11 janv. 2018 à 20:50 - Dernière réponse : flocroisic 16423 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention
- 11 janv. 2018 à 22:49
Bonjour,
J'ai reçu un mail des impôts me disant que mes mensualités de cette année (taxe habitation 2017) concernant la taxe d'habitation pouvaient être modulées (à la baisse) dès février en me rendant sur leur simulateur suite à mes faibles revenus..Ce que je ne comprends pas c'est que l'exonération des 30% ne seront applicables que sur la taxe d'habitation 2018 il me semble, non ? Donc celle que je paye cette année n'est celle que de 2017 (?)... Ce seront mes mensualités de 2019 sur la taxe 2018 qui changeront, non ? Pourquoi dés février alors ?
Merci de m'éclairer !
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
flocroisic 16423 Messages postés samedi 29 mars 2008Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 11 janv. 2018 à 22:49
+2
Utile
Bonjour

la mensualisation qui débute en janv 18 et se termine en oct 18 concerne :
- la taxe d'habitation 2018
- taxe fonciere 2018
- impot sur les revenus 2017

donc normal que la proposition de moduler votre taxe d'habitation de 2018 soit faite en 2018.
La taxe d'habitation 2017 a été payée en totalité au 31/12/2017
Commenter la réponse de flocroisic
celestedu35 2480 Messages postés mardi 6 juin 2017Date d'inscription 13 janvier 2018 Dernière intervention - 11 janv. 2018 à 20:59
0
Utile
bonsoir , la baisse de 30% c'est sur les revenus de 2017 donc ce qu'on a là est une estimation ils calculent votre mensualisation sur 2016 si vos revenus ne varient pas entre 2016 et 2017 vous reprenez la totalité des mensualités enlevé la taxe audo visuelle et pouvez sur le reste évaluer a peut près ce que serait en réalité une fois la baisse de 30% calculée , ou laisser sur leurs estimation et tout se réguarisera en juin il me semble (ce qu'on fait nous ici )
Commenter la réponse de celestedu35
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une