Société de recouvrement accident non responsable

Solocrew 1 Messages postés mardi 13 février 2018Date d'inscription 13 février 2018 Dernière intervention - 13 févr. 2018 à 13:11 - Dernière réponse : sleepy00 11361 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 13 février 2018 Dernière intervention
- 13 févr. 2018 à 13:23
Bonjour,
Je me tourne vers vous car j'ai eu un accident il y a plus d'un an de cela avec un véhicule qui n'était pas assuré. Lors de cet accident j'ai percuté un véhicule mais l'accident en lui même a été causé par un troisième véhicule qui ne s'est pas arrêté ( chose que j'ai expliqué aux forces de l'ordre présente mais dont je n'ai eu aucune nouvelle depuis). J'ai il y a quelque mois de cela eu la mauvaise surprise de recevoir un courrier d'une société de recouvrement me réclamant la somme de 6000€. Après m'être renseigné j'ai pu lire que d'après la loi même en cas de véhicule non assuré si je ne suis pas responsable de l'accident ce n'est pas à moi de payé les réparation. Il faut savoir vis à vis de mon défaut d'assurance que je suis passé devant un juge et que j'ai payé une amende suite à une décision de justice. La société de recouvrement malgré leur avoir expliqué ma situation ignore mes explications, fait comme si je n'avais jamais pris contact avec eux et continue de menacer de saisir mes biens et mes revenues. J'aimerais connaitre ce qu'il risque de se passer par la suite.
Merci d'avoir pris le temps de me lire et de vos réponses à venir.
Bonne journée à vous
Afficher la suite 

1 réponse

Répondre au sujet
sleepy00 11361 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 13 février 2018 Dernière intervention - 13 févr. 2018 à 13:23
0
Utile
En l'absence de décision de justice
cette société de recouvrement
et même un huissier
n'a aucun pouvoir de vous obliger à payer

si ils veulent vous faire payer, il faudra qu'il vous assigne devant le tribunal et qu'ils prouve votre responsabilité.
Commenter la réponse de sleepy00
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une