Prèemption par ma Commune / Renonciation du candid

Plus - 14 févr. 2018 à 12:30 - Dernière réponse : Josh Randall 17836 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention
- 14 févr. 2018 à 14:31
Bonjour,

Quand une commune décide d'acquērir par voie de PRÈEMPTION, est-il nècessaire que le candidat acquéreur atteste qu'il renoncē â acquérir surtout si le compromis de vente contient une clause de caducité automatique en cas de préemption ?

Mercî
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
1
Bonjour
Clause ou pas, le potentiel acquéreur n' a pas droit à la parole, le droit de préemption s'imposant et primant sur ses droits.En conséquence, il n'a pas à renoncer.
Merci pour votre réponse qui ne m'étonne pas. Cela dit, dans ma famille, il y a pourtant un cas en cours où, la Commune ayant préempté, le notaire demande que le candidat-acquéreur atteste avoir renoncé à acquérir ce qui retarde la signature de la vente si ce dernier fait la mauvaise tête. De plus, on ne saurait parler de renonciation puisque la prèemption décidèe s'impose à celui-ci.
Commenter la réponse de Ulpien
Josh Randall 17836 Messages postés dimanche 16 avril 2006Date d'inscription 15 février 2018 Dernière intervention - 14 févr. 2018 à 14:31
0
Utile
Bonjour

le notaire demande que le candidat-acquéreur atteste avoir renoncé à acquérir 

Ben va falloir qu'il révise ses classiques. Je confirme la réponse d'Ulpien: la commune est prioritaire dans le cadre de la transaction et le "candidat-"acquéreur" n'a pas voix au chapitre.

A moins que la commune décide de renoncer à préempter...
Commenter la réponse de Josh Randall
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une