Epicerie fine : vers une augmentation de la demande de 3% en volume d'ici 2012

Relax News le jeudi 11 février 2010 à 16:00:00

Epicerie fine : vers une augmentation de la demande de 3% en volume d'ici 2012


- A l'horizon 2012, le marché de l'épicerie fine et des produits alimentaires haut de gamme est appelé à voir sa demande progresser sur un rythme annuel d'environ 3% en volume, estime une étude Précepta, publiée ce jeudi 11 février. Au sein de ce rayon, les eaux-de-vie et le saumon fumé devraient faire office de meilleurs élèves, avec des ventes en hausse de 3%.

Le succès du marché de l'épicerie fine et des produits alimentaires haut de gamme devrait se confirmer dans les années à venir, avec une demande en progression d'environ 3% à l'horizon 2012, quand celui de l'alimentaire "ne parviendra pas à passer la barre des 1%".

Les ventes d'eaux-de-vie et de saumon fumé devraient augmenter de 3%, celles du foie gras de 2,5% et du champagne de 2%. Seules les ventes de spiritueux devraient faire office d'exception avec une baisse de 1%.

Si les produits d'épicerie fine et de haut de gamme ne s'inscrivent pas dans une tendance à la baisse, malgré le contexte de crise économique actuel, c'est parce que ce segment fait justement "partie des postes qui échappent aux ajustements des ménages dans leur consommation".

Dans le même temps, les réseaux spécialisés tels que Hédiard, Pierre Hermé, ou Fauchon ne sont plus les seuls à utiliser ce marché. La grande distribution s'y est mise en référençant dans ses rayons des produits prestigieux comme le caviar, le saumon fumé ou le foie gras, estampillés Albert Ménès, Labeyrie ou Eric Bur.

Certaines grandes surfaces ont d'ailleurs développé leurs propres marques "premium", à l'instar de Monoprix Gourmet, Sélection Carrefour ou Les Saveurs U. "La bataille concurrentielle s'annonce donc rude sur le marché" prévient cette étude, estimant que les spécialistes historiques de l'épicerie fine seront de plus en plus présents sur la Toile via des boutiques en ligne.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une