L'immobilier parisien encore en légère hausse au 2e trimestre

Matthieu-B le jeudi 13 septembre 2012 à 17:29:10

L'immobilier parisien encore en légère hausse au 2e trimestre

La baisse de 21 % du nombre de transactions immobilières sur un an à Paris n'a pas empêché une légère hausse du prix moyen des appartements parisiens par rapport au dernier trimestre, même si la tendance dans la capitale comme dans le reste du pays est désormais à la stagnation des prix.

Les derniers chiffres de l'immobilier à Paris fournis par les Notaires de Paris-Ile-de-France au 2e trimestre 2012 montrent que le marché est entré dans une phase de stabilité. Alors qu'en mars dernier, le prix moyen du m2 parisien s'élevait à 8260 euros, ce montant a atteint 8 340 euros à la fin du mois de juin 2012, soit une petite augmentation de 1% sur un trimestre.
Malgré cette hausse globale, la plupart des arrondissements n'affichent pas de grandes variations. C'est néanmoins dans les 7e et 6e arrondissements que la poussée des prix est la plus prononcée, avec une augmentation respective de 3,6 et 4,9 %. La plus forte baisse se situe dans le 4e arrondissement, avec une diminution de 3,4 % par rapport au trimestre précédent. Les zones intra-muros les moins chères restent toujours les 19e (6 630 euros) et 20e (6 910 euros) arrondissements.

L'attentisme des acteurs du marché expliquent cette stagnation des prix et le rallongement des délais de vente de biens immobiliers. Une inertie renforcée notamment par la réforme des plus-values immobilières qui n'incite pas les propriétaires à vendre leur bien. Il faudra donc attendre les prochains mois pour savoir si cette résistance des prix perdure ou si ces chiffres annoncent le début d'une baisse pour les trimestres à venir.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une