Brésil : le Carnaval de Rio 2013 en chiffres

Relax News le vendredi 8 février 2013 à 16:37:00

Brésil : le Carnaval de Rio 2013 en chiffres


(AFP) - Le Carnaval de Rio, qui commence officiellement ce vendredi, connaîtra son apothéose lors des luxueux défilés des écoles de samba dimanche et lundi dans la nuit, sur le Sambodrome.

Voici quelques chiffres sur cette "grande folie" de cinq jours.
- Six écoles de samba défileront la première nuit et six autres le lendemain avec entre 3.000 et 5.000 participants chacune, devant un public de 72.500 spectateurs sur le Sambodrome.
- Les écoles ont dépensé entre deux et cinq millions de dollars pour leurs défilés, traditionnellement financés par les mafieux des jeux clandestins, mais aussi de plus en plus aussi par des entreprises brésiliennes et étrangères.
- Le costume de luxe revêtu par certains participants en haut des chars pèse plus de 40 kilos et coûte 35.000 dollars en matériaux, sans compter la main d'oeuvre.
- Dans les rues de Rio, 492 "blocos" (groupes carnavalesques de quartier) organiseront un total de quelque 700 défilés au rythme de la samba, drainant un public de plus de six millions de personnes, selon le secrétariat au tourisme.
- 13.000 toilettes chimiques ont été installées sur le passage des blocos.
- 82 rues ont été interdites à la circulation, dont 40 autour du Sambodrome, près du centre-ville, pour faciliter l'arrivée des gigantesques chars et 42 autres pour le passage des "blocos".
- Pour la première fois, 13 "blocos" défileront dans des favelas "pacifiées" de Rio, d'où les trafiquants de drogue ont été expulsés après des décennies de mainmise sur ces quartiers pauvres.
- Plus de 900.000 touristes brésiliens et étrangers sont attendus et le taux d'occupation des hôtels atteindra 98%, contre 95% en 2012, selon la mairie, qui table sur un apport de 656 millions de dollars cette année.
- Les prix augmenteront en moyenne de 7,4% dans la période, d'après une étude de la Fondation Getulio Vargas (privée), avec en tête les boissons (+ 12,9% pour la bière, + 12,1% pour le café, + 8,6% pour l'eau et les rafraîchissements), mais aussi les préservatifs (+5%) et les courses de taxi (+3,5%), entre autres.
- Pour assurer la tranquillité de la fête, retransmise par les télévisions du monde entier, 14.454 policiers ont été mobilisés dans l'ensemble de l'État de Rio (soit 20% de plus que l'an dernier). Ils ont été spécialement formés pour réprimer tout comportement homophobe.
- Le ministère de la Santé va distribuer gratuitement près de 69 millions de "camisinhas de Venus" ("petites chemises de Vénus", surnom du préservatif au Brésil) dans tout le pays, dont 4,9 millions dans l'État de Rio.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une