Mur des cons : pas de sanction contre le syndicat de la magistrature

Matthieu-B le vendredi 23 août 2013 à 11:12:41

Mur des cons : pas de sanction contre le syndicat de la magistrature

Dans une réponse publiée au JO du Sénat le 22 août 2013, le ministère de la Justice détaille les raisons pour lesquelles il n'engagera pas de procédure de sanction suite à la révélation du « mur des cons » affiché dans les locaux du syndicat de la magistrature.

Révélé par le journaliste Clément Weill-Raynal, qui l'avait à l'époque filmé en caméra cachée, le « mur des cons » avait suscité de nombreuses réactions d'indignation au printemps dernier. Sur ce mur se trouvaient en effet les photos de parlementaires, de ministres et de journalistes, mais également les photos d'un père dont la fille a été assassinée et violée et celle d'un autre père dont la fille a été tuée en 2007 dans le RER.

Pour justifier sa décision, le ministère précise qu'« en dehors d'investigations qui pourraient être menées à la suite du dépôt de plaintes pénales par les personnalités visées, aucune investigation ne peut être menée en la forme administrative sur ces faits qui se sont déroulés dans les locaux à usage privé d'une organisation syndicale ». Dès lors, selon les services de la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, « il est impossible en l'état de déterminer des responsabilités personnelles et individuelles dans la création ou l'alimentation de ce tableau et donc de saisir la formation disciplinaire du Conseil supérieur de la magistrature à l'encontre de magistrats ».


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une