Chômage : ce qui a changé depuis le 1er juillet

Matthieu-B le lundi 7 juillet 2014 à 11:36:08

Chômage : ce qui a changé depuis le 1er juillet

Entrée en vigueur depuis le 1er juillet, la réforme du chômage a modifié les règles applicables aux nouveaux demandeurs d'emploi. Voici ce qui a changé suite à l'application de la nouvelle convention d'assurance chômage.

Afin de réduire les coûts du système d'assurance chômage, la réforme a modifié les règles de versement des indemnités pour certaines catégories de chômeurs. Les cadres d'entreprise au chômage sont ainsi particulièrement touchés par ces nouvelles mesures. Le taux de remplacement minimal de leur salaire de référence passera de 57,4 % à 57 %. D'autre part, les salariés qui touchent un important « chèque de départ » dans le cadre d'une rupture conventionnelle verront désormais la durée de leur différé d'indemnisation augmenter. Conséquence : les demandeurs d'emploi ayant touché d'importantes indemnités devront parfois attendre 6 mois pour toucher leurs premières allocations.

Autre point clé de la réforme : la mise en place d'un système de droits rechargeables afin d'éviter que certains travailleurs précaires arrivent en fin de droits et basculent dans le RSA. Pour chaque travail effectué, les chômeurs pourront ainsi accumuler des droits à indemnités. Lorsque le demandeur d'emploi arrive en fin de droits, son compte sera rechargé par Pôle emploi grâce aux périodes de travail accomplies. Initialement prévue le 1er juillet, cette mesure n'entrera toutefois en vigueur que le 1er octobre.

Mais la convention chômage impacte également d'autres catégories de demandeurs d'emploi, parmi lesquelles figurent les intermittents du spectacle, les intérimaires ou les seniors salariés de 65 ans et plus. Pour connaître les nouvelles règles qui leur sont applicables et avoir un point complet sur la réforme, vous pouvez ainsi consulter notre dossier sur la réforme du chômage 2014.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une