Les Français fans de techno

ActuSite le lundi 24 novembre 2014 à 00:00:00

Les Français fans de techno

La création de nouveaux besoins marque le pas

Le budget annuel consacré aux matériel et produits technologiques s'élève en 2014 à 380 euros, en baisse de 25 % par rapport à 2013. Seule la tablette marque une hausse de 2 % dans les intentions d'achats pour 2015 (15 %, +2 points depuis 2013). Pour le reste, les intentions d'achat d'ordinateurs portables reculent de 4 points (17 %), celles de l'ordinateur fixe restent stables (8 %), les consoles de jeux baissent d'un point (4 %), les chaînes hi-fi reculent de 2 points (3 %) et le lecteur DVD/Blu-Ray chute de 4 points (2 %). Enfin, les smartphones ne comptent que pour 16 % des souhaits de renouvellement. 64 % des Français considèrent aujourd'hui que leur budget consacré aux technologies est stable.

Les renouvellements s'espacent

Si en 2012 56 % des répondants déclaraient renouveler leur smartphone ou téléphone mobile tous les 3 ans au plus, ils ne sont plus que 40 % dans ce cas aujourd'hui. De même, les ordinateurs portables passent de 18 % à 12 % de renouvellement triennal. « D'une manière plus générale, les Français reportent plus fréquemment leurs achats dans ce domaine : 55 % des répondants déclarent en effet que le budget technologies est pour eux un budget contraint qu'ils essayent le plus possible de réduire. Ils étaient 50 % en 2012. », précise Didier Bourdonnais, Directeur Marketing et Communication Client CA Consumer Finance.

La fiabilité, critère de choix le plus pertinent pour les consommateurs

Le prix reste déterminant dans l'achat pour 65 % des répondants. La qualité est le deuxième critère, en baisse de 8 points à 41 %. L'innovation comme critère d'achat perd 3 points, avec 15 % contre 18.% en 2013, tout comme l'esthétique à 4 % contre 6 % l'an dernier. Ainsi, si 75% des Français renouvellent leurs produits technologiques car le précédent était arrivé en fin de vie, ils ne sont plus que 12 % à le faire pour une innovation (14 % en 2012). « Le critère qui aujourd'hui apparaît de plus en plus pertinent est la fiabilité, pour 39 % des Français. Dans une situation où le renouvellement est moins fréquent, les consommateurs privilégient plus souvent la fiabilité de leurs acquisitions dans une optique de rentabilisation de leur investissement », explique Didier Bourdonnais.

Le budget mensuel consacré aux abonnements continue de baisser

Après la forte baisse du budget mensuel dédié aux abonnements constatée entre 2012 et 2013 (de 112 euros à 81 euros), ce budget s'élève à 77 euros en 2014 (en baisse de 4 euros par rapport à 2013). Le budget annuel s'élève à 924 euros, en baisse de 5 % par rapport à 2013.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une