Forte progression de l'épargne salariale

ActuSite le lundi 15 décembre 2014 à 00:00:00

Forte progression de l'épargne salariale

Parmi les principaux enseignements révélés par cette étude, il fallait retenir la progression de l'épargne salariale. Ainsi, 47% soit près de la moitié des actifs, déclarent disposer d'une épargne salariale en 2014 (33 % en 2010).

Les investisseurs actifs concernent 6 bénéficiaires sur 10 qui versent en moyenne 8% de leur salaire, comme en 2013, dans un tel dispositif.

Classement des dispositifs :

1° Le PEE est choisis par 76 % des actifs

2° L'actionnariat salarié par 41 % des salariés

3° Le PERCO et l'Article 83 par 32 %

L'épargne salariale est majoritairement destinée à compléter la retraite (54%) mais aussi à la constitution d'une réserve en cas d'imprévus ou de grosses dépenses avec respectivement 42% et 38%.

2 détenteurs sur 10 qui considèrent que l'épargne salariale représente un capital courant pour faire face aux dépenses courantes et payer les impôts.

Perception des bénéficiaires sur l'épargne salariale :

73% se disent satisfaits de la gestion

55% apprécient positivement les performances financières

mais des lacunes sur la clarté et la fréquence des informations fournies : près de la moitié des personnes interrogées se déclare insatisfaite

Pour 75 % des sondés, le fait qu'une entreprise propose une épargne salariale à ses salariés signifie qu'elle s'occupe bien d'eux, qu'elle est socialement responsable et digne de confiance

Comment améliorer l'épargne salariale ?

assouplissement des conditions de déblocage pour 56 %

simplification des dispositifs (45 %)

plus d'interactivité et de conseils (41%)

plus forte incitation pour de la part des entreprises pour pousser les salariés à investir dans l'épargne retraite (34%)

plus grande transparence des société de gestion pour informer les salariés sur les placements effectués avec leur épargne (28%)


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une