Immobilier : Les notaires restent pessimistes

ActuSite le lundi 2 février 2015 à 00:00:00

Immobilier : Les notaires restent pessimistes

La capitale est particulièrement touchée, après la poussée des ventes du mois d'août liée à la fin de l'abattement exceptionnel de 25 % sur les plus-values immobilières. Les ventes ont diminué de 16 % en un an, avec une mention spéciale pour deux départements : les Hauts-de-Seine (-13 %) et les Yvelines (-19 %).

Cette atonie des ventes se conjugue désormais à l'accélération de la baisse des prix. Selon l'indice des notaires, sur seulement trois mois, le prix des logements anciens a baissé de 1,5 % en Ile-de-France.

À Paris, dès la fin novembre 2014, le prix au m² des appartements anciens s'établissait à 8 030 \u20ac le m², soit une baisse trimestrielle des prix de 1,5 %. Les notaires projettent un prix de 7 860 \u20ac le m² dès la fin mars 2015 dans la capitale.

« Nos projections anticipent également l'accentuation de la baisse des prix pour les appartements dans les Hauts-de-Seine, en Petite Couronne et en Ile-de-France ainsi que pour les maisons (entre -2 % et -3 % selon les secteurs de novembre 2014 à mars 2015 pour les deux types de biens) », concluent les notaires franciliens.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une