La mobilité des locataires en baisse

ActuSite le lundi 9 février 2015 à 00:00:00

La mobilité des locataires en baisse

Au regard de l'activité ralentie sur le marché des investisseurs privés, le niveau de l'offre disponible restera contraint à court ou moyen terme. Les déséquilibres offre / demande perdureront dans les marchés sous offreurs à l'image de Paris, Lyon et d'autres grandes villes où la concurrence est rude pour les locataires à la recherche de petites surfaces. Les loyers de marché (relocations, locations nouvelles) ont enregistré une légère hausse de + 1,5 % en 2014, selon Clameur. À Paris, le loyer de marché s'affiche à 25,3 \u20ac/m² en moyenne. Les loyers moyens dans les quartiers centraux des grandes villes de régions telles que Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Bordeaux ou Nantes vont de 12 \u20ac/m² jusqu'à 14 \u20ac/m².


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une