Qui est propriétaire en France ?

ActuSite le lundi 9 février 2015 à 00:00:00

Qui est propriétaire en France ?

Six ménages sur dix sont propriétaires de leur logement principal ; cette part a crû depuis les années 1980 pour se stabiliser depuis la fin des années 2000. Dans les DOM, le parc de logements augmente plus vite qu'en métropole, de 2 % à 3 % par an depuis trente ans contre 1 % par an en métropole.

Aujourd'hui, sur 100 logements, 83 sont des résidences principales, 9 sont des résidences secondaires ou occasionnels et 8 sont des logements vacants. Comme l'ensemble du parc, le nombre de résidences principales augmente d'environ 1 % par an ; il s'établit à 28 millions en 2014. La part des résidences secondaires ou occasionnelles est relativement stable depuis trente ans. Leur effectif a exceptionnellement stagné en 2009 avant de repartir à la hausse ; depuis 2011, il augmente de 0,6 % par an. La proportion des logements vacants est la même en 2014 qu'en 1984. Elle a d'abord diminué lentement, descendant jusqu'à 6 % en 2006, avant de remonter ensuite.

En 2014, l'habitat individuel est majoritaire parmi les résidences principales (57 %), comme parmi les résidences secondaires ou occasionnelles (58 %). Cette tendance se renforce pour les résidences principales.

Près de six ménages sur dix sont propriétaires de leur résidence principale. Cette part n'a cessé de croître depuis les années 1980 jusqu'en 2010, mais elle est stable ces dernières années. Parmi les propriétaires, environ 30 % sont accédants, c'est à dire qu'ils n'ont pas fini de rembourser leur emprunt pour l'achat du logement. La part d'accédants à la propriété a fortement augmenté dans les années 1980 avant de baisser, surtout dans les années 2000. Elle atteint 17 % de l'ensemble des ménages en 2014. La part des propriétaires sans charge de remboursement croît en partie sous l'effet du vieillissement de la population. En trente ans, cette part est passée de 27,6 % à 41 % des ménages en 2014.

Parallèlement, la proportion des ménages locataires a donc légèrement diminué depuis les années 1980 avant de se stabiliser ces dernières années. Les parts respectives des ménages locataires dans le parc locatif social et dans le parc privé sont également stables depuis le début des années 1990. Elles atteignent respectivement 17 % et 22 % des résidences principales en 2014.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Ajouter un commentaire

Dossier à la une