Résiliation judiciaire et indemnisation : salarié protégé

Janvier 2017

Le salarié protégé dont la demande de résiliation judiciaire est accueillie a droit, au titre de la violation de son statut protecteur, au paiement d'une indemnité égale à la rémunération qu'il aurait dû percevoir jusqu'à l'expiration de la période de protection en cours au jour de sa demande.

Doit dès lors être cassé l'arrêt d'une cour d'appel qui, pour fixer l'indemnité due à un salarié délégué du personnel en raison de la résiliation judiciaire de son contrat de travail devant produire les effets d'un licenciement nul, prend en compte la période de protection résultant d'un nouveau mandat de délégué du personnel acquis en cours de procédure.

Soc. - 4 mars 2009. CASSATION PARTIELLE

Source : Cour de cassation

A voir également


Publié par ericRg. Dernière mise à jour le 7 janvier 2014 à 18:03 par ericRg.
Ce document intitulé « Résiliation judiciaire et indemnisation : salarié protégé » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une