Convention de reclassement personnalisé (CRP) : indemnisation

Décembre 2016

Dans les entreprises de moins de 1000 salariés, l'employeur doit obligatoirement proposer au salarié victime d'un licenciement économique une convention de reclassement personnalisée (CRP) dont la durée a été portée à 12 mois pour les licenciements intervenus depuis le 1er janvier 2009. S'il accepte cette CRP pendant le délai de réflexion de 21 jours, le salarié perçoit alors une allocation spécifique de reclassement. Le montant de cette allocation a été portée à 80% du salaire journalier de référence pendant toute la durée de la CRP (soit 12 mois). Et cela pour tous les salariés en cours d'indemnisation à la date du 7 novembre 2009.

Cette CRP a été remplacée par le contrat de sécurisation professionnelle (CSP).

A voir également :

Ce document intitulé « Convention de reclassement personnalisé (CRP) : indemnisation » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une