Posez votre question »

Cas de force majeure - Définition

Avril 2015


Définition


La force majeure désigne un événement à la fois imprévu, insurmontable et indépendant de la volonté d'une personne. Juridiquement, la force majeure est susceptible de dégager une personne de sa responsabilité ou de la délier de ses engagements contractuels. Elle peut être reconnue aussi bien en matière contractuelle qu'en matière délictuelle (c'est-à-dire avec ou sans contrat).

Conditions


En raison des conséquences qu'elle recouvre, la jurisprudence pose plusieurs conditions pour qu'un cas de force majeure soit juridiquement reconnu. Elle considère ainsi que l'événement doit être à la fois :

  • irrésistible (il ne permet pas de poursuivre l'exécution du contrat)
  • imprévisible (il ne pouvait pas être prévu au moment de la conclusion du contrat).

Exemples


La force majeure peut prendre de nombreuses formes :

Le contrat de travail d'un salarié peut par exemple être rompu lorsque son entreprise est victime d'un incendie ou d'une catastrophe naturelle ayant engendré la destruction totale des locaux. Dans ce cas, l'employeur n'est pas tenu de respecter la procédure de licenciement et aucun préavis n'est dû.

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Cas-de-force-majeure-definition.pdf

Réalisé en collaboration avec des professionnels du droit et de la finance, sous la direction d', diplômé d'HEC

A voir également

Dans la même catégorie

Publié par ericRg. - Dernière mise à jour par Matthieu-B
Ce document intitulé « Cas de force majeure - Définition » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une