Volets isolants et crédit d'impôt

Septembre 2016

La pose de volets isolants donne-t-elle droit à la réduction d'impôt pour travaux dans la résidence principale ?

L'installation de volets isolants peut effectivement être assimilée à des travaux d'isolation thermique et ainsi donner lieu au crédit d'impôt prévu par l'article 200 quater du code général des impôts (CGI). Mais, au même titre que la réduction d'impôt pour travaux d'isolation des fenêtres, le contribuable ne peut bénéficier de ce crédit que si l'installation respecte les conditions posées par la réglementation. Les matériaux installés doivent ainsi respecter certaines normes techniques : ils doivent procurer une résistance thermique additionnelle apportée par l'ensemble volet-lame d'air ventilé supérieure à 0,22 m2°K/W.

En cas d'installation de volets isolants motorisés, le crédit d'impôt ne peut être accordé que si la facture du professionnel distingue le coût des volets de celui du système de motorisation. Le particulier doit donc veiller à ce que l'installateur n'oublie pas de mentionner ces éléments sur sa facture.

Voir les règles plus généralement applicables à la réduction d'impôt pour travaux dans la résidence principale.

Notre vidéo

Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net


A voir également :

Ce document intitulé « Volets isolants et crédit d'impôt » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une