Impôt sur la fortune immobilière (IFI) - L'ISF Macron

Août 2017

Le président Macron souhaite réformer l'ISF, pour le transformer en « Impôt sur la fortune immobilière » (IFI). Qui sont les gagnants et les perdants de cette réforme de l'ISF ? Les seuils d'imposition resteront-ils les mêmes ? Explications.


IFI

Emmanuel Macron souhaite réformer l'ISF pour exonérer les valeurs mobilières, et notamment la détention d'actions. Le projet de Macron consiste à conserver l'ISF uniquement pour les fortunes reposant sur la propriété de biens immobiliers. L'ISF deviendrait ainsi l'IFI : l'impôt sur la fortune immobilière.

En d'autres termes, Emmanuel Macron souhaite exonérer les placements financiers, l'épargne et autres valeurs mobilières tout en continuant à taxer les fortunes immobilières.

Selon lui, cette mesure devrait inciter les Français les plus aisés à investir dans les entreprises et ainsi financer l'économie.

Exonération

La nouvelle exonération concernerait donc :

  • les placements financiers : livrets d'épargne, portefeuilles de valeurs mobilières, assurances-vie...
  • les biens mobiliers (voitures, etc.)

En revanche, des incertitudes demeurent sur le sort des placements immobiliers financiers, tels que les SCI et les SCPI.

Dans tous les cas, cette réforme de l'ISF profitera aux actuels assujettis dont le patrimoine est pour tout ou partie investi dans les actifs mobiliers. En pratique, ce sont essentiellement les plus hauts patrimoines qui devraient bénéficier le plus des nouvelles mesures puisque, statistiquement, plus un patrimoine est important, plus la part des valeurs mobilières (bientôt exonérées) augmente et plus la part d'immobilier (qui continuera à être imposée) se réduit.

Abattement résidence principale

Selon l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande, l'abattement de 30 % sur la résidence principale sera en revanche maintenu. 

Seuil d'imposition

Le seuil d’imposition à l'ISF, actuellement fixé à 1,3 million d'euros, ne devrait pas non plus être modifié.

Barème

Le barème de l'ISF (de 0,5 à 1,5 %) devrait également rester identique.

Date d'entrée en vigueur

D'après le discours de politique générale prononcée le 4 juillet dernier par le Premier ministre Edouard Philippe, les nouvelles mesures ne devaient pas entrer en vigueur avant 2019. Mais d'après les informations fournies par une source ministérielle au Figaro le lundi 10 juillet, le président Emmanuel Macron aurait décidé d'accélérer la réforme en décidant d'une entrée en vigueur dès 2018 (tout comme l'exonération de taxe d'habitation Macron, dont le dispositif serait amorcé dès l'an prochain).

La réforme sera dans tous les cas votée en 2017, puisqu'elle sera intégrée à la loi de finances pour 2018.

Crédits photo : 123RF - Andriy Popov

A voir également


Publié par Matthieu-B.
Ce document intitulé « Impôt sur la fortune immobilière (IFI) - L'ISF Macron » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une