Journalistes et carte de presse : abattement forfaitaire de 7 650 euros

Septembre 2017


Les journalistes et assimilés et les titulaires de la carte de presse bénéficient d'un abattement forfaitaire sur leurs revenus pour leur déclaration d'impôt. Montant, conditions et salariés concernés.


Certaines professions bénéficiaient jadis de déductions forfaitaires supplémentaires, qui s'ajoutaient à la déduction de 10% applicables à tous les salaires. Notamment les journalistes qui pouvaient appliquer une déduction supplémentaire de 30%.

L'ensemble de ces déductions supplémentaires a été supprimé.

En revanche, les journalistes et assimilés continuent à bénéficier d'une allocation pour frais d'emploi forfaitaire d'un montant de 7 650 euros.

Avantage

D'après la notice 2041-GP, "la rémunération des journalistes et assimilés est considérée à hauteur de 7 650 € comme représentative d'une allocation pour frais d'emploi utilisée conformément à son objet et, à ce titre, exonérée à due concurrence d'impôt sur le revenu.".

Cet abattement n'est pas la seule "aide" de l'Etat en faveur de la presse. La plupart des journaux bénéficient en effet d'une aide qui peut parfois atteindre plusieurs millions d'euros. Voir ainsi presse subventionnée : les 20 journaux les plus aidés par l'Etat.

Déduction

Les professionnels concernés peuvent donc déduire directement 7 650 euros de leur revenu imposable. Exemple : un journaliste dont le revenu imposable communiqué par l'employeur est, par exemple, de 37 650 euros ne mentionnera que 30 000 euros sur sa déclaration. C'est au contribuable d'appliquer la déduction.

Conditions

Cet "abattement" est applicable aux professions journalistiques énumérées au 1° de l'article 81 du Code général des impôts, à savoir :

  • les journalistes,
  • les rédacteurs,
  • les photographes,
  • les directeurs de journaux,
  • les critiques dramatiques et musicaux.

A condition que les intéressés exerce à titre effectif leur activité journalistique, peu importe qu'elle soit exercée à titre principal ou accessoire.

Là encore, la notice 2041-GP est claire : "Le bénéfice de ce dispositif est lié à l'exercice effectif de la profession de journaliste. Par conséquent, la simple possession de la carte d'identité professionnelle de journaliste ne permet pas à elle seule de bénéficier de ces dispositions. A l'inverse, l'exercice de la profession de journaliste de manière effective et continue sans détention de la carte ouvre droit au bénéfice de ces dispositions."

En d'autres termes, contrairement à ce que pensent souvent certains contrôleurs des impôts, l'abattement de 7 650 euros n'est pas conditionné à la possession de la carte de presse. Il suffit que l'activité journalistique exercée soit mentionnée sur le bulletin de paye et que l'employeur soit soumis à une convention collective de la presse.

A voir également


Publié par ericRg.
Ce document intitulé « Journalistes et carte de presse : abattement forfaitaire de 7 650 euros » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une