Frais de relance facturés au locataire

Décembre 2016

En cas de retard de loyer, le propriétaire-bailleur d'un logement peut envoyer une relance au locataire, voire lui adresser un commandement de payer.

En revanche, dans les baux d'habitation soumis à la loi du 6 juillet 1989, il ne peut pas mettre à la charge de ce locataire le coût de ces frais de relance. Même si le bail comporte une clause en ce sens, cette clause est réputée non-écrite. C'est ce qu'a notamment rappelé la Cour de cassation dans un arrêt du 13 juillet 2011.

Voir la liste des clauses interdites dans les baux d'habitation.


A voir également :

Ce document intitulé « Frais de relance facturés au locataire » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une