Raccordement d'un terrain à l'électricité : prix et formalités

Septembre 2016

Différentes démarches doivent être accomplies pour viabiliser un terrain, et notamment celles liées au raccordement de la construction au réseau électrique. Voici la procédure et les coûts applicables.


Demande auprès d'ERDF

Le propriétaire doit faire une demande auprès d'ERDF, filiale d'EDF ayant en charge la gestion du réseau public de distribution d'électricité. Cependant, certaines zones du territoire français (5 %) ne sont pas desservies par ERDF mais par une entreprise locale. Dans ce cas, c'est auprès de cette dernière que vous devrez vous renseigner pour connaitre les formalités à accomplir afin de procéder au raccordement.

Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net


Démarches

Pour prendre contact avec ERDF, vous devez remplir et adresser un formulaire de demande disponible sur le site Internet de la société. Différentes pièces, dont une copie du permis de construire, doivent être jointes à votre dossier.
Si votre dossier de demande est complet, ERDF réalisera une étude technique de votre terrain puis vous adressera une proposition de raccordement dans un délai de 10 jours ouvrés. Cette description contient une description des travaux, leur échéancier prévisionnel ainsi que les coordonnées d'un conseiller ERDF en charge de leur suivi et que vous pourrez contacter.

Coût et paiement de l'acompte

Valable pour une durée de 3 mois, la proposition prévoit également un devis dont le montant varie en fonction de l'importance des travaux et notamment de la distance entre le coffret de branchement (situé aux limites du terrain) et votre construction. Le plus souvent, il faut compter entre 1000 et 1300 euros de frais mais ces prix peuvent fortement varier en fonction de la configuration de votre terrain. S'il accepte la proposition de raccordement, le client doit la signer et la renvoyer à ERDF en réglant un acompte.

Travaux et mise en service

Une fois ces formalités réalisées, les travaux pourront commencer. ERDF installera alors un coffret de branchement aux limites de votre terrain et procédera au raccordement de votre construction.

Pendant l'exécution des travaux, vous devez dans le même temps accomplir les formalités liées à la mise en service de votre installation électrique. Pour ce faire, vous devez demander à l'électricien installateur une attestation de conformité de l'installation électrique intérieure. Ce document doit ensuite être transmis à ERDF.

Vous devez ensuite choisir un fournisseur d'électricité. C'est avec cet interlocuteur que seront définis les critères de votre installation électrique (puissance souhaitée, date de mise en service, etc.). Vous pouvez choisir EDF comme fournisseur d'électricité, mais cela n'est pas une obligation. Pour choisir votre fournisseur, pensez à consulter notre comparatif des prix au kWh de l'électricité.

Attention : le fournisseur d'électricité choisi ne pourra demander à ERDF de mettre en service votre installation que si vous avez préalablement réglé le solde des travaux de raccordement effectués par ERDF. Une fois ces démarches accomplies, un technicien d'ERDF se déplacera à votre domicile pour effectuer la mise en service.

Voir également la procédure et les formalités de raccordement à l'eau.


A voir également :

Ce document intitulé « Raccordement d'un terrain à l'électricité : prix et formalités » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une