Semaine de quatre jours et calcul des congés payés

Décembre 2016

De nombreux salariés ne travaillent que quatre jours par semaine, prenant le vendredi pour prolonger le week-end ou le mercredi pour raisons familiales.

Pour ces semaines de quatre jours, le décompte des congés payés dépend de la date de départ en vacances.

Semaine de travail de quatre jours (lundi, mardi, jeudi, vendredi).

A - Le salarié s'arrête de travailler le vendredi soir 1er juillet et reprend le travail le lundi matin 11 juillet.
Son premier jour de congé est le premier jour ouvrable pendant lequel il aurait dû travailler : le lundi 4 juillet.
Son dernier jour de congé est le dernier jour ouvrable : le samedi 9 juillet
Il a donc pris 6 jours de congés (pour quatre jours de "non-travail")

B - Le salarié s'arrête de travailler le jeudi soir 30 juin et reprend le travail le lundi matin 11 juillet.
Son premier jour de congé est le premier jour ouvrable pendant lequel il aurait dû travailler : le vendredi 1er juillet.
Son dernier jour de congé est le dernier jour ouvrable : le samedi 9 juillet
Il a donc pris 8 jours de congés : vendredi 1er, samedi 2, lundi 4, etc. jusqu'au samedi 9. (pour cinq jours de "non-travail")

C - Le salarié s'arrête de travailler le mardi soir 28 juin et reprend le travail le lundi matin 11 juillet.
Son premier jour de congé est le premier jour ouvrable pendant lequel il aurait dû travailler : le jeudi 30 juin.
Son dernier jour de congé est le dernier jour ouvrable : le samedi 9 juillet
Il a donc pris 9 jours de congés : jeudi 30, vendredi 1er, samedi 2, lundi 4, etc. jusqu'au samedi 9. (pour six jours de "non-travail")

Voir aussi :


Notre video


Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net


A voir également :

Ce document intitulé « Semaine de quatre jours et calcul des congés payés » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Dossier à la une