Posez votre question Signaler

Carte bleue nationale / internationale

blaize1970 2Messages postés jeudi 6 novembre 2008Date d'inscription 7 novembre 2008 Dernière intervention - Dernière réponse le 23 août 2011 à 21:01
Bonjour,
J'ai un contrat pour une carte bancaire nationale depuis prés de 20 ans dans la même banque.
Ma carte expirant à la fin du mois dernier, la nouvelle devait me parvenir par courrier avant la fin du mois d'octobre.
A ce jour, le jeudi 6 novembre, je n'ai rien reçu.
Pourtant, courant octobre, j'ai bien reçu de la part de ma banque un courrier m'indiquant l'envoi prochain de cette fameuse carte.
Vous allez me dire qu'elle sait perdue. Il faut donc que je fasse opposition, recommande une carte et le tour est joué.
Et bien non...c'est ici que cela devient trés intéressant:
1/ Je ne peux pas faire opposition pour une carte que je n'ai pas reçu et dont je ne connais pas le numéro !
Ok le banquier peut me renseigner ou il peut faire lui même opposition.
2/ Si je fais opposition, le motif doit être: non parvenue ainsi JE NE PAIE PAS DE FRAIS D'OPPOSITION.
Il faut ensuite que je demande que l'on me retrocède les frais de création de la carte mise en opposition.
PROBLEME: Lorsque je demande à mon banquier de me recommander une nouvelle carte nationale, celui ci me dit qu'elle n'est plus au catalogue. Il me propose bien évidemment l'internationale qui est plus chère et dont je n'ai pas l'utilité.
La carte nationale existe uniquement en renouvellement mais plus en création de moyen de paiement (dans le cas de ma banque).
Merci de me dire si je suis en droit de pouvoir réclamer une nouvelle carte nationale compte tenu du fait que je ne suis en pas responsable d'un disfonctionnement de la poste et/ou de ma banque.
En allant un peu plus loin, je pourrais même me poser la question de savoir si ma carte à bien été envoyé. Ce serait le moyen habile de faire prendre aux clients récalcitrants la visa internationnale. Je me pose juste la question car courant septembre, j'ai reçu un courrier de ma chère banque qui m'offrait la possibilité de souscrire à la visa internationale moyennant un tarif avantageux la première année et sous-entendant déjà que la nationale n'était plus disponible.
Merci de m'avoir lu et surtout de me répondre.
Lire la suite 
Réponse
-1
moins plus
J'ai eu un problème similaire avec mon concessionnaire. Ma fuego arrivait à expiration et je voulais la faire renouveler, ils m'ont dit qu'ils ne la faisaient plus en commande et que je devrais me contenter de la coupé laguna. là aussi elle est plus chère!

plus sérieusement les banques intelligentes ont augmenté le prix des nationales pour qu'elles soient au même prix voir plus chères que les internationales pour pouvoir les déréférencer.

si vous ne voulez pas de l'internationale et bien n'utilisez votre carte qu'en France! et si dans leurs catalogue elle est 2 euro moins chère que l'autre c'est que leurs directeur commercial est un imbécile qui tend le bâton pour se faire battre. battez le en réclamant vos euro.

Ne seriez vous pas enseignant par hasard ?
azerlille- 15 août 2011 à 22:45
Pour autant, est-ce un abus ou pas de la part de l'Europe ? C'est loin d'être une question évidente.

La standardisation des moyens de paiement en Europe est pour certains points très pratique (virements, prélèvements). Dans le cas de la carte, à terme ça risque de vouloir dire la mort du réseau CB au profit des seuls réseau Visa et Mastercard (Internationaux mais pas spécifiquement européens).

Quelle est l'influence du lobbyisme derrière tout ça ? Grand mystère...

Ceci étant dit, certains pays européens se passent fort bien d'utiliser la carte bleue Visa ou la Mastercard comme le font les français. Les allemands par exemple utilisent plus les espèces en point de vente (retirées certes assez souvent avec une Maestro de Mastercard, mais ça reste du retrait) et le paiement par virement electronique quand ils recourent au e-commerce.
Répondre
ben- 22 août 2011 à 15:33
bonjour,
Je suis dans le même cas,
j'ajoute que les banquiers se plient en 4 pour acquérir la confiance de leurs clients modestes mais d'autre part, ils sont prêts aux plus grossières bassesses pour leur extorquer toujours plus.
La preuve dans cette affaire, essayez de leur faire avouer qu'il s'agit d'une augmentation de service cachée sous un banal "renouvellement".
Je vous souhaite bien du plaisir. Mais c'est un régal d'écouter les contorsions de langages des employés qui ont étés briefés pour la cause!
Ils finiront par vous lâcher que c'est vous qui devez faire la démarche, vous avez jusqu'au 15 septembre pour manifester votre opposition à cette arnaque. Sinon eh bien ils vous refourgueront automatiquement leur camelote plus onéreuse et non désirée avec votre assentiment tacite.
Comment avoir confiance dans ces commerçants là?
Ils vous ont, bien sûr, fait avaler que ce n'est pas de leur faute mais de celle de l'Europe. Là encore, vu les sommes d'argent public que leur ont prêtées les états européens ces derniers temps... Il n'ont vraiment pas honte!
On peut toujours tenter de demander un référendum sur le sujet ha ha!
Répondre
fiddy 10435Messages postés samedi 5 mai 2007Date d'inscription ContributeurStatut 5 juillet 2015 Dernière intervention - 22 août 2011 à 22:08
Ils vous ont, bien sûr, fait avaler que ce n'est pas de leur faute mais de celle de l'Europe.
Autant dans certains cas je dis pas, mais cette fois non. Ce ne sont pas les banques françaises qui ont réclamé le SEPA...
Répondre
azerlille- 23 août 2011 à 20:22
Certainement pas certes pour le SEPA. Prélever plus de frais à tout va leur plaisait plus ;)

Ceci étant dit en Europe comme en France, des textes d'inspirations souvent très diverses se retrouvent à faire parti d'un paquet legislatif.

Au niveau européen on retrouve le paquet Telecom, etc... Au niveau français les tentatives d'amendement pour faire changer de beaucoup un projet de loi ne sont pas rares, et des fois les arrangements se font avant même le dépôt officiel du projet de loi...

Je n'en étalerais pas une tartine sur le sujet, mais vous comprendrez que l'argument "SEPA donc pas banques derrièr"e ne tient pas. Il est quasi certain que les lobbies aient pas mal discuté avec quelques politiques pour un sujet qui les concerne de près.

Donc je ne serais pas surpris qu'il y ait des intérêts derrière concernant les cartes, que ce soit de Visa/Mastercard ou des banques.
Répondre
fiddy 10435Messages postés samedi 5 mai 2007Date d'inscription ContributeurStatut 5 juillet 2015 Dernière intervention - 23 août 2011 à 21:01
Vous avez des preuves de ce que vous avancez ? Car c'est facile d'accuser sans preuve.

De plus, les banques françaises trainent des pieds concernant pour le SEPA. Si c'est ce qu'ils voulaient ils se seraient empressés de suivre la trajectoire. Et puis, ils auraient pu augmenter le prix des cartes nationales plutôt qu'imaginer tout un stratagème. Vous croyez pas ?
MasterCard / Visa derrière ? Cela m'étonnerait également puisqu'il est à l'étude un nouveau scheme européen...
Répondre
Ajouter un commentaire
Ce document intitulé « carte bleue nationale / internationale » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une