Droit-Finances
Recherche
Posez votre question Signaler

Tapage Nocturne que faire ? [Résolu/Fermé]

Chailloux - Dernière réponse le 16 mai 2011 à 10:42
Bonjour,
Je viens d'emménager dans un petit deux pièces il y a maintenant 4 mois et tous les soirs je subie les mêmes tapages nocturnes : Chocs violents sur le sol, personnes parlant extrêmement fort, musique, crie, enfant qui court (jusqu'au 1h du matin...) , chocs à répétition tôt le matin (6h30).
Je suis allé voir le voisin une première fois et je lui ai même laissé un mot pour lui demander gentiment de faire moins de bruit mais sans résultat. J'ai prévenu le syndic de l'immeuble qui a appelé le locataire mais sans résultat non plus. Et un jour j'ai reçu un coup de fil du soit disant locataire celui ci s'excusant et me disant qu'il allait faire quelque chose.
Quelque jours plus tard rien n'avait changé, je décide donc, après un violent coup de balai au plafond, de monter revoir le voisin. La je tombe sur une autre personne qui prétend être aussi le locataire de l'appartement, une femme et un autre homme. Le locataire se fait passer pour une victime :" On s'est senti agressé lorsque vous avez frappé au sol (Alors que c'était la première fois que je le faisais et je le fais pour voir s'ils y allaient réagir) et on est jeune c'est bon ... je vais pas saucisser la petite" Je lui demande donc pourquoi ce changement de comportement comparé à la personne que j'ai eu au téléphone et la c'est l'homme qui est derrière qui se manifeste et me dit que c'est lui qui m'a appelé (d'ailleurs je ne sais même pas comment il a eu mon numéro) et lui aussi sur un ton agressif me dit gentiment d'aller me faire voir et qu'ils ne font pas tant de bruits que ça.
J'ai mené une petite enquête à savoir si tout l'immeuble était mal insonorisé mais les voisins m'ont dit qu'ils n'avaient jamais eu à se plaindre à ce niveau la. J'ai contacté l'ancien locataire qui m'a dit qu'il avait eu le même problème que moi, qu'il était monté voir le voisin pour se plaindre mais que rien n'avait changé.
Aujourd'hui je ne sais pas quoi faire. Je n'en dors plus la nuit même avec des boules Quies. J'envisage d'aller le voir ce soir pour un dernier avertissement sinon j'envisage une procédure pour tapage nocturne et tapage diurne.
Certes J'habite dans un immeuble ancien avec du lino au sol mais lorsque quelqu'un regarde la télé (même fort) dans mon salon, je n'entends rien dans la chambre. Et je n'entends pas mes voisins de palier alors que pourtant ils sont âgés et mettent la télé très fort.
Ayant affaire à des gens qui ne sont pas respectueux et de mauvaise foi et un syndic qui n'a pas l'air de faire grand chose (Petite précision : Le syndic c'est l'agence à qui je loue mon appartement qui possède tout l'immeuble et la totalité des appartements), je me sens un peu démunie et impuissante.
Vos témoignages, aides me seraient très utiles.
Merci d'avance.
Lire la suite 
Réponse
+59
moins plus
Bonjour
Pour connaitre vos droits et les moyens d'agir en cas de tapage nocturne, vous pouvez consulter notre modèle de plainte pour tapages nocturnes.
Cordialement

Réponse
+18
moins plus
bonjour,
je me tourne vers vous aujourd'hui car je ne sais plus quoi faire ^^
je vous explique mon cas : je suis étudiante et je bosse le week end pour pouvoir vivre correctement , rythme donc assez soutenu et peu de repos , seulement voila mes voisins mettent leur musique jusqu'a 3h du matin tous les soirs , cela dure depuis une semaine , je suis allé les voir pour leur expliquer mon cas et ils ont bien rigoler quand je leur ai dis de faire moins de bruit (" c'est le week end on s'en fou que tu bosses " ) ^^ sympa comme reponse.
Donc pour eux le week end c'est tous les jours et ce n'est pas pres de s'arreter , que me conseillez-vous alors de faire ? main courante ? plainte ? ...
merci de votre aide

journaldunimmeuble- 16 mai 2011 à 10:42
LOL jean jacques ca me tente bien de mettre uen droite a mes voisins je vis dans un immeuble horrible j'arrette pas de penser a leur demonter la tronche

tout est expliqué ici ma vie est un enfer avec ces gens cet aprem je pense aller déposer une main courante
journaldunimmeuble- 16 mai 2011 à 10:42
http://journaldunimmeuble.skyrock.com/
Réponse
+14
moins plus
Bonjour,

Il faut que vous appeliez la police afin qu'ils constatent le bruit lorsque vos voisins du dessus font du bruit et faire une main courante au poste de police. Lors d'un deuxième appel de votre part à la police votre voisin sera convoqué au poste de police et il aura le droit à une amende de 750€. Cela le calmera peut être un peu.

J'ai subi les mêmes choses de la part de mon voisin

Bon courage

Réponse
+13
moins plus
Bonjour à tous ceux qui subissent leurs voisins

Je vais vous raconter mon histoire : 3 déménagements à cause du bruit des voisins.

Cette histoire a commencé en 2004, j'étais étudiante et je vivais dans un studio mal isolé avec ma fille. Ma voisine s'éclatait tous les soirs avec son mec( vous voyez la scène) et moi je ne dormais pas.

J'ai déménagé pour un autre appartement et là je tombe sur des voisins qui mettaient leur machine à laver tous les soirs à des heures tardives. J'ai étais les voir pour qu'ils évitent le bruit et là, a commencé une guerre des voisins. Ils mettaient la musique toute la journée et le soir la machine à laver terminait son essorage vers2h du matin. Après une plainte à la police, j'ai fini par changer d'appartement.

En 2009, j'ai emménagé dans un nouvel appartement espérant que j'allais enfin être tranquille. Et bien pas de bol, je suis tombée sur un immeuble ancien (1950) parquet ancien et sol pas isolé du tout. J'entendais mes voisins marcher, claquer les portes à m'importe quelle heure de la nuit. Le jours que j'ai entendu mon voisin faire pipi, là je me suis dit il faut partir. Donc je n'ai même pas essayé d'aller les voir vu ce que cela avait donné avec mes anciens voisins.

Cette année (2010) j'ai emménagé dans un immeuble tout neuf en me disant qu'il serait mieux isolé que le précédent. Et bien j'aurais du rester dans mon immeuble ancien. Car depuis que habite là, mes voisins du dessus ( couple avec des jumelles de 18mois) me pourrissent la vie. La Femme me travaillent pas et le mari rentrent de son travail tard le soir. Mois je me lève tôt pour aller au boulot et ma fille (9ans ) va à l'école.

Et bien je subit des bruits de pas( d'éléphant) et des chocs violant au sol à toute heure. Les enfants courent jusqu'à 23h et après c'est la mère qui prend la relève en faisant le ménage en attendant que sont mari qui rentre vers 2h du matin. J'ai été les voir et il m'ont dit que c'était pas eux. Le gardien a été les voir et depuis les bruit se sont empirés. Ils mettent la musique le week end quand j'ai besoin de repos après une semaine de travail.

Je ne sais plus quoi faire car çà fait que 3 mois que je vis là et je ne veux plus déménager. Cela m'a couté bien cher et ma fille n'arrête pas de changer d'école. Je dors avec des boules quies et çà ne change pas grand chose.

Aujourd'hui j'en suis malheureuse, malade car je fais des migraines du faite du manque de sommeil. J'ai une boule d'angoisse dans la gorge à chaque fois que je reviens chez moi.

Si un juriste ou quelqu'un qui connait bien la démarche à adopter lit tous ces messages ( sur le bruits des voisins), merci de nous dire comment faire pour que cela arrête. Je frôle la dépression, car je ne veux plus accepter de changer mon environnement de vie tout le temps à cause des autres.

Merci de votre soutien

Réponse
+12
moins plus
J'ai voulu rencontrer ma voisine une troisième fois mais c'est une de ses invités qui m'a ouvert et qui m'a dit qu'elle était au téléphone... J'ai bien vu qu'elle était au téléphone puisqu'elle était assise dans son salon entrain de me lancer un regard assassin...
Bref j'ai laissé un mot en lui disant que je n'espérais pas en arriver à des extrémités juridiques mais que si il le fallait je n'hésiterai pas. Elle m'a répondu le lendemain m'accusant de diverses choses comme par exemple de mettre "engueulé comme des chiffoniers" avec mon voisin de palier les premiers jours de mon arrivée.
Je suis arrivé en Octobre et la seule fois ou j'ai vu mon voisin c'était en decembre, le onze pour être précis et il m'a dit que si j'avais des problèmes avec la voisine du dessus, je n'avais qu'a faire une pétition et qu'ils seraient les premiers à la signer puisqu'ils ont déjà eu des problèmes avec elle.

Pour résumer après ce petit mot, que j'ai immédiatement transmis à l'agence qui est aussi le syndic, je n'ai plus eu de bruits ou plutôt j'ai eu du bruit mais des sons de la vie courante. Fini la marche des éléphants quand la gamine court partout. Fini de recevoir des amis et de hurler jusqu'a pas d'heure.

Entre temps j'ai appris que l'agence avait convoqué le locataire (Je dis bien LE car l'appartement est au nom du compagnon de ma voisine et d'elle même mais son compagnon vit dans un autre appartement...) donc ceci à peut être entraîné cela...

En tout cas je ne me serai sans doute pas autant acharner contre elle si elle avait preuve de compréhension car je ne blâme pas le bruit en lui même, je blâme le total manque de respect des personnes qui le font.

Maskime- 18 janv. 2009 à 15:51
Ben je suis heureux pour toi parce que je sais ce que c'est.

Je viens de rédiger ma lettre au syndic ainsi qu'à ma voisine (étrange la similarité de sexe^^), comme on est dimanche tout ça partira demain avec accusé de réception j'espère que ca suffira à régler le problème.
Réponse
+11
moins plus
vous avez de la chance au moins vous ca peut se regler en parlant meme si c'est assez ennuyeux.
pour ma part, j'habite à coté d'un terminus de bus, et ces connards n'eteignent jamais leurs moteurs quand
ils sont à l'arret pour une petite pose de 30 minute ; et ca fait un bruit monstrueux qui empeche de dormir
la nuit.
j'aurais bien aimé pouvoir appelé les flics mais je ne pense pas qu'ils peuvent m'etre utile.

si vous avez une solution ca serait sympa de m'en faire part. merci.

Réponse
+7
moins plus
Bonjour,

A part faire appel à la police, je ne vois pas quelle autre solution on pourrait trouver.

Le tapage nocturne est considéré comme une infraction. Cette amende peut aller jusqu’à 450 euros. La loi prévoit également la confiscation du matériel qui est à l’origine de l’infraction.

Peut-être serait-ce un moyen de les calmer ?

Cordialement,

Réponse
+7
moins plus
le mieux est de poser une main courante puis une plainte si la main courante n'a rien changé : moi j'ai essayer d'appeler les flics , ils m'ont dis qu'ils viendraient le soir meme mais personne n'est venu , vive les fénéant . moi c'est l'immeuble d'en face : la fenettre ouverte les voisins parlent tranquillement , en geulant en rigolant . defois j'ai envi de sortir et de les boxer mais ca ne ferait qu'aggraver les choses .

marie- 12 août 2009 à 08:04
merci vincent pour votre réponse, je suis allée voir ma locataire elle m'a dit que la voisine avait bien était convoquée, alors la gérante m'a donnée un papier pour remplir pour une conciliation et elle m'a dit de déposer une main courante; j'ai bien dit à ma locataire que mes voisins font du bruit la nuit, et le matin quand la voisine sort tôt le matin soit pour le chien ou pour allée travailler elle ferme la porte doucement sans faire du bruit car elle a son fil qui dort.
SG- 12 août 2009 à 15:39
Bonjour,

J'ai eut le même problème que toi avec la police qui ne se dérange pas pour constater l'infraction. Tu dois savoir que lorsque tu composes le 17, la conversation est enregistrée. Le matin, l'officier de relève écoute tout les appels. J'ai appelé au moins dix fois sans succès. Lorsque l'agent de police te dit au téléphone qu'il envoie une patrouille et qu'au bout d'une heure personne ne vient, rappels les en leur expliquant que s'ils ne viennent pas, tu écrira une lettre recommendée avec accusé de réception au commissaire de police, cela devrait arranger la situation. Bien sure, s'il ne c'est toujours rien passé, mets ta menace à exécution. Lorsque le tapage nocturne recommence, faits le 17, en précisant cette fois-ci que tu as envoyé une lettre recommendée à leur supérieur hiérarchique. Tu verras que cette fois-ci, ta demande sera prise en considération.
Réponse
+5
moins plus
Voyant bcp d'autres messages concernant ce genre de problèmes, j'ai un peu peur que la police n'y change rien...

On m'a conseillé de faire également un procés verbal à l'agence si ceux-ci prétendent ne pas pouvoir intervenir.

Maskime- 18 janv. 2009 à 14:09
Bonjour,

Ecoute je suis dans le meme cas. Je dois dire que le miens n'atteint pas ta complexité, mais j'ai des voisins extrêmement bruillant et je suis a la recherche d'une solution parce que la ça peut plus durer.

J'ai lu sur un autre forum :
"Art. R. 1334-31. − Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter
atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne
en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la
garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité.

Cette réglementation s'applique de jour comme de nuit.

L'amende encourue est de 450€ max.

Rappelez donc cela à vos voisins, gentiment dans un premier temps, et si cela n'a aucun effet, envoyez-leur une belle lettre en RAR (copie Mr Le Maire de votre ville, la prévention des bruits de voisinage étant placée sous la responsabilité des maires), tout en restant bien entendu courtois."

Donc je me tâte a faire ça et en plus je pense que je vais ouvrir une "main courante" au commissariat.

En espérant t'avoir donné un élément de réponse.
[C'est quand même dingue qu'avec toutes les lois qui'il y a en France on soit encore pris en otage par nos voisins...]
Réponse
+3
moins plus
J'ai crié victoire trop vite...
Il est 21h40 et j'ai la joie de savoir qu'elle reçoit du monde et qu'elle apprécie le zouk.... Ce qui n'est pas vraiment mon cas....

rentaye- 22 janv. 2009 à 11:14
J'ai le même problème que toi en fait. Du tapage nocturne qui n'en finit pas. Je me suis rendu au commissariat du quartier avec une voisine qui voulait faire une deuxième main courante et on nous disait que ça ne servait à rien. Apparemment il faut porter plainte, donc appeler la police quand ils commencent à faire du bruit pour qu'elle puisse venir sur place constater le bruit elle-même, et s'ils n'en font plus, ce n'est pas grave parce que le appel a été passé.

Si la police ne vient pas, on peut la rappeler, et même avec d'autres voisins parce que plus elle reçoit d'appels, plus la chance qu'elle arrive augmente.
Réponse
+3
moins plus
bonjour,

Nous vivons le même cuachemar que vous et à vrai dire on ne vit plus. Le mot pour ce vacarme est "TORTURE".

Nous voulons demander une expulsion car leur actes d'impunité dure depuis 2005, à l' époque cette famille avait un seul enfant; maintenant ils sont 3, les parents et ceux qui viennent coucher tous les jours dans un petit F2 d'à peine 30 m². Nous avons essayé tous les moyens pour arriver à une bonne entente, mais rien n'y fait.

Serait-il pas possible de créer une association pour nous faire entendre? et faire monter cette info' aux grandes instances. C'est facil de dire que dans ce type de nuisance les victimes doivent démenager ou supporter comme des prisonniers qui payent une peine pour un crime non comis. Certes , il y a le code de Santé Publique, mais nous trouvons qu'il n'y a pas de suivis car on est contraint d'attendre en souffrance.

En attendant, nous pouvons vous dire COURAGE

Famille AUBOUIN--CHIGUA ROCABADO

nat- 25 mars 2009 à 18:08
Bonjour,

Moi j'ai un autre souci. La personne qui fait du tapage diurne et nocturne habite dans l'immeuble voisin avec qui j'ai un mur mityoen. Le souci c'est qu'ils n'ont pas de syndic. Je voudrait trouver le propriétaire pour lui en parler car ils vivent à je ne sais pas combien et je voudrait lui parler pour savoir s'il s'agit d'une colloc etc... Savez vous comment je peux faire pour retrouver le propriétaire?

Merci d'avance pour vos réponses.

Nathalie
Gyl- 11 juil. 2009 à 22:25
Bonjour
`
Nat j'ai le même problème que vous pour le mur mitoyen. Mais heureusement les policiers sont venus auparavant pour arrêter le problème. Mais ce soir ils veulent remettre çà...

Chailloux -> Avez vous régler votre problème ?
Réponse
+3
moins plus
Bonsoir à tous,

J'ai les même problèmes que CHailloux, depuis 2008, j'habite dans un immeuble pas du tout insonorisé (bruits de pas de meules, ça fume le schitt dans deux étages, tirs de chasse d'eau, ronflements, musique, télé et jeux etc à fond allant jusqu'à 6h du mat)

J'ai une vingtaine de main-courantes, nombreux courriers simples et recommandées adressé aux voisins, au propriétaire et au syndic, nombreux appels à la police, visite de l'inspecteur d'hygiène et de sécurité, d'un correspondant du parquet, rdv avec un conciliateur, contacter l'adil, certificat du médecin concernant mon état de santé, rien à faire, c'est encore pire.

Résultats: dépression, j'ai dû quitter temporairement le domicile (je suis partie chez mes parents), je ne travaille plus (je dois me lever à 6h pour aller au travail et manque de sommeil, je ne tiens plus devant un pc), problèmes de santé dû au stress. Je suis vraiment à bout, jusqu"à imaginer à planter mes voisins avec un couteau ou les tabasser à mort (oui très mauvaise solution, je crains dieu donc je ne le ferai jamais mais en rêve oui).

Il y a eu en un an quinze départs environ depuis l'année dernière, oui je cherche un appart mais faute de bulletin de salaire ce n'est plus possible vu que je ne peux travailler dans ces conditions.

Pourtant il y a un article qui parle des devoirs du propriétaire en cas de tapages même si le bâtiment est pas du tout insonorisé.

J'hésite de trainer le problème au tribunal, car il n'a rien fait jusqu'à présent, sauf de dire à une voisine que je suis folle, pourtant je paie le loyer.

Y a t il une personne qui a pu envoyer son propriétaire au Tribunal svp??,

Merci d'avance.

emmadiil- 7 oct. 2009 à 16:44
bonjour Claire,

je suis également dans la meme situation que toi, sauf que ces ma mère qui paie le loyer (je vis encore chez elle).
Notre situation est quasie-identique a la tienne sauf que nous, nous subissons carrément notre propriétaire qui vit dans l'appartement juste au dessus de nous et nous fait vivre un enfer plusieurs nuits dans la semaine.

Devant autant de mauvaise foi de la part de notre propriétaire, devant la non intervention des policiers appelés pourtant en pleine nuit pour tapage nocturne jusqu'à des 4h00 du matin, nous avons décié de porter l'affaire devant un tribunal.

toutefois avant de prendre un avocat, il faut écrire une mise en demeure a ton propriétaire, en l'avertissant que s'il ne fait toujours rien avant une date que tu auras fixé, alors tu pourra l'attaquer par devant les tribunaux.

Dans le meme temps, fais une photocopie de cette lettre et ecris un autre couriier, celui ci adressé au Procureur de la Republique du Tribunal de Grande Instance dans le ressort de la ville ou tu vis. Indique les conditions de vie et la non intervention de ton propriétaire et précise également l'avoir mis en demeure.

voila jespere t'avoir aider

^^
claire- 26 oct. 2009 à 00:17
Bonsoir emmadill,

Saisir la justice sans témoin, à part votre mère ça suffit largement??

Pour porter plainte contre menaces, agressions et injures on me demande des témoins qui n'osent pas témoigner, j'ai une vingtaine de main courantes contre un voisin.

J'ai tout fait, discuter oralement et par écrit au voisin et au propriètaire, contacter l'inspecteur d'hygiène et de sécurité, le conciliateur de justice, le correspondant du parquet, la police, l'adil, le cllaj, les voisins, boules quiès ,rien à faire.

Demain je posterai en recommadée un courrier à Mr le maire, biensur que je cherche un logement mais c'est pas facile avec les assédics de 800 euro vu que ces voisins m'empêche de dormir.

Courage à tous.
Ano- 1 févr. 2010 à 22:03
Ils bousillent ta vie et s'en moquent ? Ne leur fais pas de cadeau, justice, amendes et déménage.

Ce genre de bactérie infecte complétement notre cerveau, personne n'a à subir quoi que ce soit; on vit ensemble alors on se respecte, ou alors on en paie le prix ou on vit en ermite; une chose est sûre, on n'a pas à venir faire chier les gens comme ça.
enjaino- 23 août 2010 à 22:55
J'ai résolu le problème en invitant mon voisin fumeur de shit et roi des galipettes nocturnes à prendre un verre. On a sympathisé, je lui ai expliqué mon cas, écouté le récit de sa vie, on se tutoie, on s'appelle par nos prénoms, et bizarrement, maintenant il fait très attention au bruit. Problème réglé sans violence ni poursuite.

Personne ne pense être méchant, pas même vos voisins bruyants. Si vous les poussez dans leurs retranchements, ils seront trop fiers et orgueilleux pour admettre qu'ils ont tort. Prenez les en sens inverse, avec empathie. Ça ne marchera pas tout le temps, mais ça vaut le coup.
laura51000- 4 déc. 2010 à 16:55
Je suis propriaitaire. Un de mes locataires se plaint de son voisin du dessous pour tapage nocturne.
Je lui ai dit ok, deposez une plainte ou au moins faite le 17, j'agirais sur un rapport, moi je ne vis pas sur place.
Il ne veut pas appeller la police, ce n'est pas a moi de le faire, pourquoi ne pas y installer un lit de camp et d'attendre de connstater ?.
Que e locataire commence par prendre ses responsabilités car en tant que proprio on ne peux rien sans au moins un rapport de police, a savoir que quand ils se deplacent plusieurs fois, il y a amende et dans ce cas sa resonne pas mal de gens.
A mediter !
Réponse
+3
moins plus
Bonjour,

Quand je lis ce témoignage de Chailloux, j'ai l'impression de lire l'histoire que je suis en train de vivre en ce moment. Un connard qui fout le bazar au moins 2 fois par semaine, avec musique de débiles à se taper la tête contre les murs, bruits au sol (on a l'impression qu'il déménage les meubles à longueur de temps), des imbéciles qui parlent fort, ses dindes de copines qui gloussent comme des poufs et quand tu vas le voir, ça le fait marrer. Il dit qu'il est jeune et qu'il fait la fête avec ses potes. Si je ne suis pas contente, c'est pareil...
Et bien le jeune con, il va voir s'il va rigoler très longtemps. je vais aller porter plainte contre lui, envoyer un recommandé au syndic de copropriété et lui pourrir la vie jusqu'à ce qu'il se calme ou que ça lui donne envie de déménager !!!

Réponse
+2
moins plus
J'ai le même problème avec mes voisins, en ce moment même c'est musique dance et techno à fond.Je suis levée depuis 5h ce matin à cause du taf, j'ai bossé ma journée avec les enfants et je n'aspire qu'à une chose quand je rentre, c'est du calme! Depuis 18h30 j'ai la musique à fond.
Ca fais plusieurs mois que ça dure. On a d'abord laissé passer, ensuite on a essayé de leur parler
(c'est un couple). En plus ce sont des gens qu'on côtoie au foot et qui sont dans les mêmes âges que nous (25ans). Mais visiblement ils s'en foutent, ils nous provoquent mêmes en nous réveillant quand ils partent en boite et quand ils rentrent de boite, en remettant la musique à fond, en parlant fort sur le balcon et en sonnant chez nous bref des vrais enfoirés qui ne connaissent pas le mot savoir vivre et encore moins le mot respect.
La gendarmerie m'a dit de porter plainte, vu que ça fais plusieurs fois qu'on appelle. Mais en même temps d'en arriver là ça me gène, je sais pas trop quoi faire, parce qu'en même temps ils faut qu'ils arrêtent, mais bon engagé des poursuites c'est pas rien. Y'a t'il une autre alternative?

Gyl- 14 juil. 2009 à 13:58
Je ne vois pas d'autres solutions pour toi.

Un seul conseil : porte plainte ! De toute façon cela n'implique pas forcément un procès. Une solution à l'amiable ou certainement une médiation sera proposé.

Mais si tu ne fais rien ils se croiront tout permis !

N'ai pas de gêne envers les gens qui n'en n'ont pas pour toi.

Bon courage.
enjaino- 23 août 2010 à 22:46
Si t'as des amis qui font de la boxe, ça peut être pratique.
Réponse
+2
moins plus
bonjour mélanie, moi mon bailleur (logirem) mon dit de déposer plainte mains courante et de leurs amené pour la convoqué et mettre un médiateur, ce que j'ai fait fais la plainte je l'est montré à tout le bâtiment (bâtiment 4 étages) maintenant j'ai le soutient de tout le bâtiment, le logirem m'ont dit que si elle se calme pas avec le médiateur elle risque une grosse amende. fais en autant porte plainte mains courante et du l'amène à ton bailleur et préviens tes voisins si tu peux avoir du soutient. bon courage

Tempérance- 8 déc. 2009 à 23:00
bonjour Marie et tous les bruitophobes.
S'il vous plaît, faites un effort au moment d'écrire. Parfois on a du mal à comprendre vos phrases.
Sinon, bon courage à vous et à vos voisins...
Réponse
+2
moins plus
Bonjour,
Un minimum de courtoisie passe avant tout pas ne pas mettre la musique a fond à 2h du matin ^^ prevenir le voisin oui pourquoi pas mais il ne ferait pas de bruit la police ne viendrait pas . A lire votre message j'ai l'impression de passé pour la mechante.
Sachez tout de meme que cela ne m'amuse pas mais c'etait le seul moyen pour que le tapage cesse. Au final une plainte a été déposé et je n'ai plus entendu la musique de mon voisin ce qui est bcp mieux comme ca .

AnAkin181- 25 sept. 2009 à 09:37
Bonjour,

Mélanie, je te donne mon point de vue.

La courtoisie, pour moi ça marche dans les 2 sens. Appeler la police sans qu'on te prévienne que tu fais un peu trop de bruit est un coup très bas. Je parle de ça car c'est exactement ce qu'il vient de m'arriver cette nuit.

A noter quand même que nous étions 6 chez moi, et que nous regardions un montage vidéo pendant que la police est arrivée vers 23h45. Sans que personne ne me prévienne. Alors quand j'apprends que l'amende peut aller jusque 450€, autant te dire que j'ai les boules! D'autant que je me rendais pas compte de faire du bruit. C'était pas de l'impolitesse de m'a part, plutôt de l'inattention.

Il faut que tu saches que la personne qui mets la musique ou qui parle avec ses amis chez lui un soir, ne sait pas du tout comment le voisin tolère et entend le bruit de son côté.

Alors la politesse serait au moins de prévenir avant d'agir ;-)
melanie- 25 sept. 2009 à 10:25
A croire qu'on ne lit qu'une partie de mon message , je suis allée voire mes voisins j'ai un minimum d'education et de correction, il y a une difference entre faire du bruit soir et tous les soirs. Je travaille 7j sur 7 j'aimerais que mes voisins le respecte et donc a 3h ou 5h bref ne plus entendre la musique et sentir mon lit tremblé ....
Lizou AnAkin181 - 20 janv. 2010 à 09:49
AnAkin181, dans ton cas, en effet, si ça n'a été l'histoire que d'une seule fois, il aurait fallu en discuter une première fois avec toi avant de faire quoi que ce soit !
Mais peut-être es-tu plus bruyant que tu ne le penses ? (simple hypothèse)

Pour ma part, ça fait 2 ans et demi que je suis dans mon logement, et que je subis le tapage à répétition de mon voisin du dessus.
Je n'ai jamais rien dit jusqu'à présent parce qu'il m'arrive à moi aussi de faire des soirées, et donc peut-être un peu de bruit (cela dit, après vérification, seule ma voisine de droite m'entend, mais elle est hyperacousique et le reconnait), bien qu'une ou deux fois mes parents aient pris le pli de prévenir simplement l'agence. Mes voisins ont été donc prévenu plusieurs fois par l'agence, ainsi que par d'autres voisins. Or, rien n'a jamais changé, sauf le jour où j'ai mis un mot dans le hall en disant que supporter le bruit ça passait encore, mais entendre leur lit contre le mur et les gémissements de sa copine à toute heure du jour et de la nuit ça ne passait plus !
Bouh, quelle vilaine voisine intolérante je fais !
Bref, donc je n'ai jamais rien dit car après tout, tant que je ne dis rien, on me laisse faire (et encore, je reçois même pas une fois par mois et je dis tjs de faire attention, moi ! On peut écouter de la musique et s'amuser sans en faire profiter les voisins, le bouton de volume n'existe pas pour rien !).
Mais là, cette nuit, je n'ai pas dormi DU TOUT à cause de mon voisin, qui a dépassé les limites en étendant la nuisance dans la cage d'escaliers et dans la cour de l'immeuble (qui donne sur une maison de retraite, soit dit en passant !). Le bruit était tel que même les boules Quiès ne suffisaient plus !
J'ai donc appelé les flics, parce que là c'était vraiment trop pour juste aller leur dire de faire moins de bruit.
Les flics ne sont pas venus, mais l'agence leur envoie un courrier dès ce matin pour les prévenir, encore.

Je ne suis pas du tout chiante, comme voisine, mais leur tapage est réel, je ne pense pas qu'on ait besoin d'avoir une démarche de pachiderme pour se déplacer, ni qu'il faille hurler pour discuter.

Je pense également que, lorsqu'on fait une soirée de l'envergure de celle d'hier soir, la moindre des choses est de prévenir le reste de l'immeuble, par respect !

Je pense que dans mon cas je vais devoir pousser jusqu'à la plainte, parce que je ne suis pas la seule à protester et jamais aucun effort n'a été fait !!

Pour ce qui est de vivre dans une maison isolée à la campagne : quand tu veux, tu me paies l'essence qui va avec pour que j'aille en cours aussi ?
On choisit pas toujours ses conditions de logement, surtout quand on est étudiant !

Bref, tout ça pour dire que, si tes voisins ont appelé les flics, c'est qu'il y avait une réelle gêne pour eux...
Comme moi lorsque je l'ai fait.
Ano AnAkin181 - 1 févr. 2010 à 21:58
"D'autant que je me rendais pas compte de faire du bruit. C'était pas de l'impolitesse de m'a part, plutôt de l'inattention. "

De l'inattention après 22h c'est de l'impolitesse et un manque d'altruisme.
On peut être plongés dans une activité ou être dans l'euphorie avec des amis mais quand on est respectueux on prévoit ce genre de choses et on fait en sorte de penser à "faire redescendre les décibels" quand il commence à sa faire tard.

On appelle ça du savoir-vivre, de l'empathie et du respect.

Le comportement de vos voisins n'est peut être pas des plus exemplaires car la moindre des choses est de vous prévenir si vous n'avez jamais eu de problèmes avec auparavant. Cela dit, je prends mon exemple, je sais que j'ai 19 ans et qu'il y a deux étudiants qui habitent au-dessus de moi dans un studio.

Et bien je n'ose pas forcément les prévenir car ils ont un tel manque de respect pour les autres que j'ai peur de leurs réactions, j'en suis arrivé à craindre mes voisins. Et croyez-moi que la prochaine fois qu'ils se foutent du monde j'appellerai les flics sans préavis; sans monter leur demande de baisser le son : parce qu'ils savent qu'ils dérangent et qu'ils n'en ont tout simplement rien à foutre.

Moralité, quand on a à faire à des cons, il vaut mieux s'abstenir de discuter et leur rappeler qu'on vit en société avec les moyens que la société met à notre disposition pour vivre sereinement.

.
Réponse
+2
moins plus
Nous avons eu le même souci mais en logement hlm.
Une main courante a été faite, problème non résolu.
La police ne se déplace jamais.

Nous avons fini par envoyer un recommandé au propriétaire (donc vous ça serait à l'agence) qui l'a convoqué après avoir envoyé le concierge comme négociateur.

Il est calmé, les bruits sont rares.

Réponse
+2
moins plus
salut moi j'ai le même problème mon voisin coté gauche de mon apart. a un téléphone qui sonne toute la nuit ainsi que son réveil qui sonne a 5 heures du matin et il ne l'arrete pas j'ai regarder a plusieurs fois qui c'était il n'y a pas de nom sur la boite a lettre et personnes ne s'ait qui c'est, bref un fantomes qui fait du bruit moi je te conseille de ne rien dire et de partir de ton appart. si tu vas plus loin avec cette histoire je l'ai fait une fois tu vas te bouffer l'estomac pour rien puisque personne ne fait rien crois moi ca n'en vaut pas la peine.

Réponse
+2
moins plus
Ma voisine du dessous faisait également beaucoup de bruit, je lui ai écrit plusieurs fois, sans succès... Puis, dans ma dernière lettre, je lui ai fait savoir que j'allais me plaindre et, depuis, plus de bruit.

Un conseil : si le bruit persiste, il faut prévenir la police, appeler le 17 ; ce n'est pas humain de devoir dormir avec des boules quies ou de se faire agresser, il faut réagir, ne pas se laisser abattre, surtout ne pas donner de coups contre la porte ou au plafond, juste les laisser faire... Il ne faut pas entrer dans "leur jeu" sinon votre plainte ne sera pas valable. Il s'agit de démontrer à ces personnes irrespectueuses que vous êtes plus intelligents et avez plus d'un tour dans votre sac.

Toujours penser lorsque le bruit devient insupportable : le 17...

Bon courage,

Céline.

Réponse
+1
moins plus
Bonsoir,

Je suis proprietaire depuis quelques mois, et je suis tres etonnée d'avoir eu la police a ma porte un soir (1h"30) pour tapage nocturne...
Je pense qu'il est tres souhaitable de prevenir le voisin avant d'appeler a police, c'est un minimum de courtoisie entre voisinage.
Pensez que cela peut vous arriver... personne n'est a l'abris de faire du bruit, de jour, comme de nuit...
C'est etonnant d'ouvrir la porte a la police...
Ce n'est pas tous les jours que je fais du bruit... J'ai pas envie de rentrer dans dans un conflit, mais cela m'ennerve... D'accord, c'est un soir de semaine, mais ca serait sympathique de prevenir avant d'envoyer la police... non?

lotch82- 10 nov. 2009 à 00:19
Carole,

Ton message m'etonne... si on part de ce principe... ma voisine du dessus est insomniaque... donc... elle fait toujours un peu de bruit... TV, fait tomber des choses lourdes au sol, allume sa machine a laver a n'importe quelle heure...
Un autre voisin met sa musique fort de 8h30 a 9h30 chaque matin...

Travaillant de jour et de nuit, je dors la nuit et la journee, donc le bruit des voisins, je connais.

En France, le Tapage peut etre diurne et nocturne... En pleine journee je peux appeler la police pour un probleme de tapage...
Je ne l'ai jamais fait, et je ne pense pas que je vais commencer un jour, parce que je sais que TOUT LE MONDE fait du bruit.
Je n'ai pas aimé avoir la police a ma porte, donc je suppose que mes voisins n'aimeraient pas non plus.
Carole, vous laissez sous entendre que je suis mal elevée. Ne vous arrive-t-il jamais de faire un peu de bruit? la semaine comme le week-end?
Comme tout le monde qui a une vie sociale, il m'arrive de recevoir. Je ne suis pas devenue proprietaire en plein centre d'une grande ville pour vivre dans le calme et dans un cocon de silence. Si j'avais voulu du calme matin, midi, soir et fin de soiree je serais partie a la campagne...
Il n'y a que les gens silencieux 24h sur 24 qui peuvent se plaindre du bruit. PERSONNE n'est irreprochable.
Je ne pense pas que vous avez jamais fait de bruit.
Merci de ne pas me juger sur mon education, c'est tres deplacé!
popeye81- 26 janv. 2010 à 16:15
bjr
je viens de lire certain messsage j ai aussi un gros souci j habite a 1er etage ma voisine du rez de chaussee n arrete pas d ecouté la musique a fond serieux elle devrai acheter un casque pour ecouté sa merde de musique
bon ok faut dire quelle es handicapé de la tete si vous voyais ce que je veux dire
j ai plusieur fois taper a sa porte pour lui demandé de reduire le volume elle dis quelle es chez elle quelle fais ce quelle veux aucun respect j appelle la gendarmerie ils vienne et reparte comme ils sont venu que faire???? RENTRER DANS SONT APPART ET TOUT DEBRANCHER ??
marie- 5 août 2010 à 18:03
moi, j'ai régler les problèmes avec la taré de ma voisine en un an j'ai déposer deux plaintes en mains courante que j'ai donné à mon organisme le logirem, ils sont mit un médiateur, on a vu celui ci le 8 juillet 2010, malgré que ma chère voisine à tout ignorer de peur, elle s'est fait cassé en deux oralement, le médiateur lui à dit que s'il elle continuer c'est 1500 euros d'amende et le tribunal jusqu'à l'expulsion, moi je ne la lache pas, mais c'est l'association des locataire qui vont s'en occupé; faite comme moi; ne vous laisser pas faire!!!
marie- 5 août 2010 à 18:15
bonjour, moi j'ai régler le problème avec la taré de ma voisine, en un an j'ai déposer deux plaintes en mains courante, que j'ai donné à mon organisme le logirem; ils ont mit un médiateur qu'on a vu le 8 juillet 2010 ma charmante voisine à tout ignorer, le médiateur la cassé en deux oralement que la prochaine fois que j'appelle le médiateur ça sera 1500 euros d'amende le tribunal jusqu'à l'expulsion; moi je ne la lache pas ; faite comme moi
au secours je veux dormir 2Messages postés dimanche 29 août 2010Date d'inscription 29 août 2010Dernière intervention - 29 août 2010 à 14:03
Merci pour ton conseil marie
je crois que c'est la meilleure solution. Vivre au rythme des autres alors qu'on paye un loyer, c'est inacceptable.
Je ne vais pas manquez de le faire et sans scrupule.
Ce document intitulé « Tapage Nocturne que faire ? » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une