Posez votre question Signaler

Refus rupture conventionnelle de l'employeur [Résolu/Fermé]

jennyunique - Dernière réponse le 1 oct. 2010 à 09:18
Bonjour,
j'ai demandé à mon employeur de partir pour création d'entreprise en rupture conventionnelle du contrat de travail à durée indéterminée. Il refuse et me demande de démissionner ou un licenciement pour faute grave. Ce que je ne veux pas car j'ai besoin des assedics au démarrage de mon activité et je ne vois pas pourquoi il me payerai pas mes indemnités de licenciement surtout que je travaille depuis 6 ans et que je suis reconnue. Quels sont mes recours.
Lire la suite 
Réponse
+38
moins plus
Bonjourn

Les employeurs refusent "la rupture conventionnelle" principalement pour 2 raisons :
-Paiement des indemnités de rupture d'un montant égal aux indemnités légales ou conventionnelles de licenciement (ce qui peut chiffrer à partir d'une certaine ancienneté)
-Risque de recours prud'homal du fait du salarié pour contester la rupture (pression, harcelement etc...)
Les employeurs préférent attendre pour voir les décisions prises par les tribunaux (prud'hommes , cour d'appel, cour de cassation) pas assez de recul pour le moment .
- Ils sont beaucoup plus "réceptifs" quand on leur propose de faire un abandon de poste qui est sanctionné par un licenciement pour faute grave (ni indemlnités , ni préavis) mais droit au chomage..
Ca fonctionne assez bien quand ce type de licenciement a été convenu avec l'employeur mais c'est assez long à mettre en place : 2 lettres de mise en demeure espacées de 15 jours , envoi lettre entretien préalable 15 jours plus tard auquel le salarié ne se rend pas puis licenciement..
Ce type de licenciement n'a pas de fondement légal mais se pratique couramment à l'avantage de l'employeur...pratiquement aucun recours possible pour contester le licenciement.
A haut risque si pas d'entente préalable : procédure qui traine ou qui n'est jamais mise en route, juste l'envoi de bulletins de salaire avec 0€

Réponse
+8
moins plus
bonjour
même en cas de faute grave mais pas lourde tu as droit aux assedic et ça ne gêne en rien pour retrouver un emploi,je l'ai fait 2 fois dans ma carrière(en accord avec mon employeur! ( qd la rupture conventionnelle n'existait pas)et il te paie de la même façon tes indemnités de licenciement ça c'est la loi ce n'est pas lui qui décide cela!
en plus pour création d'entreprise tu as des aides assedic ne surtout pas demissionner, il ne faut jamais démissionner sauf en cas de nouvels emplois sans période d'essais.

jennyunique- 29 mars 2009 à 21:42
merci pour vos réponses ..avec l'aide des syndicats ..les choses évoluent dans le bon sens..merci pour vos soutiens
les2eres- 30 nov. 2009 à 10:23
Bonjour Madame,

J'ai le même souci que vous. Mon employeur m'a refusé la rupture conventionnelle alors que je souhaite reprendre l'entreprise de mon père. Quelles ont été pour vous les solutions ?
Vos indications me seront sûrement forts utiles. Je ne vois pas de solution...

Par avance, un grand merci pour votre retour.

Bonne journée

Rébecca
dan- 15 déc. 2009 à 18:17
Bonjour, j'ai lu la situation qui est similaire à la mienne et je souhaitais savoir si tu avais trouvé une solution en espérant une réponse car dans ces cas là nous sommes trés seule et peu d'information merci et bonne continuation. dan
chri_go- 15 déc. 2009 à 18:27
je viens de poster la même question... Selon vous alors la meilleure solution est de "forcer" le licenciement ? Comment alors ? Abandon de poste par exemple ?
Merci.
dan12345 2Messages postés mardi 15 décembre 2009Date d'inscription 15 décembre 2009 Dernière intervention - 15 déc. 2009 à 18:59
bonsoir, le plus simple c la rupture conventionelle, mais lorsqu'elle est refusé! je ne sais pas comment faire pour trouver la solution, mais il y en a une, laquelle, car un licenciement pour faute grave il faut bien le faire désolé mais pour l'instant j'ai pas de réponse a bientôt, dan
Réponse
+8
moins plus
Bonjour,
A savoir que licenciement pour faute grave (et non lourde) tu pourras bénéficier des Assédics. Moi, cela fait 7 mois que je me bats pour cela avec mon employeur. J'ai pris un avocat, cout final 1 000€. Nous sommes passés en bureau de conciliation aux Prud'Hommes, et GAGNE. Rupture conventionnelle mise en place et indemnités plus importantes que mini obligatoire... Il faut être patient, ne pas craquer, car ce n'est pas à l'employeur de décider si nous avons droit ou non, aux aides pour création d'entreprise... Mais pas facile, c'est vrai. COURAGE

Réponse
+5
moins plus
Désolée..
démission qui ouvre droit aux ASSEDIC:

Démission du salarié qui quitte son emploi pour créer ou reprendre une entreprise

L’activité doit avoir donné lieu aux formalités de publicité requises par la loi et cesser pour des raisons indépendantes de la volonté du créateur ou du repreneur.

http://info.assedic.fr/...

Bonne chance

Magali

jennyunique- 7 mars 2009 à 20:26
si l'entreprise que je crée s'arrête j'aurai droit après un certain délai à des indemnités de chômage
rrozand- 4 mai 2009 à 08:15
Bonjour,

Cette forme de démission signifie que le fait que l'employeur refuse la ruptur conventionnelle, donne droit au Assédics ?

Merci de votre réponse urgente !
romulus14- 27 oct. 2009 à 15:21
Bonjour,

Relativement au lien donné par Magali1322.

Jennyunique a bien remonté l'info, mais il me semble important de bien préciser ceci :

- Ouvre des droits ASSEDICS aux créateurs / repreneurs d'entreprises SI cette création ou reprise d'entreprise est un échec !

§ 9 - Le salarié qui a quitté son emploi, et qui n’a pas été admis au bénéfice de l’allocation, pour créer ou reprendre une entreprise dont l'activité a donné lieu aux formalités de publicité requises par la loi, et dont l’activité cesse pour des raisons indépendantes de la volonté du créateur ou du repreneur.

Sous entendu, les allocations, tu n'y as pas le droit au moment où tu démissionnes pour créer ton entreprise, mais seulement si tu as démissionné pour cette création et que tu mets fin à cette activité (après plusieurs mois et sous réserve d'avoir mis fin à l'activité dans les règles). Ce n'est pas du tout la même chose...
Réponse
+3
moins plus
Certes, mais si l'employeur a t-il le droit de refuser le congé pour création d'entreprise?

Magali

Réponse
+3
moins plus
bonjour
La rupture conventionnelle est encore mal connue de la part de nos dirigeants et malheureusement conseillée par ANPE et INSPECTION DU TRAVAIL. Mais si votre patron propose licenciement pour faute grave : super... Car peu le font. Et vous pourrez ainsi bénéficier des indemnités. Je suis dans ce cas et malheureusement ma direction n'attend qu'une chose : que je démissionne. Mais je tiens bon, il n'y a pas de raison. Créer une entreprise n'est pas facile et il ne faut pas la démarrer sans cette aide financière... Courage.

Virez-moi ou je me casse- 9 sept. 2010 à 13:24
Bonjour bonjour !
Je souhaite me mettre en freelance et j'ai demandé à mon employeur une rupture conventionnelle, qui m'a été refusée nette pour des raisons "ethiques". Il souhaite que je démissionne sous pretexte de n'avoir rien a me repprocher, et compte bien me "presser comme un citron" jusque'a mon départ, et ne pas me faire de cadeau sur le préavis (le mec est hyper vexé que je parte en fait).
Du coup, depuis ma demande il y a 1 mois et demi, je fais la morte, travaille a minima, passe du temps sur mon nouveau projet et j'attends qu'il ait des choses a me reprocher et me licencie, mais ça peut durer longtemps. Il est odieux avec moi et chouchoute le reste de l'équipe, qui n'est pas dupe, mais c'est dur à supporter au quotidien. J'ai peur qu'un abandon de poste n'aboutisse qu'a des feuilles de salaire à 0€, bien que la rh m'a dit qu'elle serait "obligée" de me licencier dans ce cas-là. C'est vers cela que je vais aller je pense... Bon courage à ceux qui sont dans le même cas !
Réponse
+2
moins plus
http://www.avis-droit-social.net/conge_creation_entreprise.php

Et le congé pour création d'entreprise?

Bonne chance

Magali

jennyunique- 7 mars 2009 à 11:57
le congé de création n'ouvre aucun droit aux assedics. Ce qui n'est pas le cas de la rupture conventionnelle ce qui permet d'avoir un certain revenu au démarrage de l'activité qui est souvent difficile.
Réponse
+1
moins plus
http://info.assedic.fr/...

Réponse
+0
moins plus
sauf en cas de licenciement pour faute !
courage

Ce document intitulé « refus rupture conventionnelle de l'employeur » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une