Droit-Finances
Recherche
Posez votre question Signaler

Formation AFPR [Résolu/Fermé]

celeste74 - Dernière réponse le 24 janv. 2011 à 13:32
Bonjour,
actuellement en formation AFPR dans une entreprise je viens d'apprendre que fianalement je ne correspondais pas au profil recherché..............Bref ....mon employeur ou moi meme peut on stopper le contrat avant le terme? sachant en plus que je bosse gratos?
merci de vos reponses
Lire la suite 
Réponse
+15
moins plus
Bonjour,

Effectivement il y a une rémunération :
"vous percevez l'aide au retour à l'emploi formation (AREF) si vous êtes demandeur d'emploi indemnisé ou une rémunération au titre du Livre VI du Code du travail si vous n'êtes pas indemnisé" sur la plaquette de présentation de pôle emploi.

A diverses reprises, j'ai trouvé ceci :
"L'employeur et le stagiaire peuvent librement mettre fin à l'action préparatoire au recrutement au cours de la première semaine d'exécution de la convention. Dans ce cas, les actions déjà réalisées seront prises en charge par l'État. L'employeur doit alors, sous 48 heures, informer le CNASEA qui est chargé du versement des aides ainsi que l'agence locale pour l'emploi de cette rupture de convention."

Au-delà d'une semaine l'aide est au prorata des heures effectuées, après bilan et selon l'avis du conseiller.

Dans tous les cas, je me permets de te conseiller de laisser ton employeur prendre l'initiative de mettre fin au contrat s'il le désire.

LOILI- 10 juil. 2010 à 16:28
SUITE A UN ARRET D UNE FORMATION AFPR APRES DEUX SEMAINES J AI ETE RADIEE DEFINITIVEMENT DES ASSEDICS POUR "ABANDON DE FORMATION AFPR" JE NE SAVAIS PAS QUE C ETAIT UN MOTIF DE RADIATION ALORS RENSEIGNEZ VOUS BIEN AVANT D ENTREPRENDRE UNE FORMATION
gill- 29 déc. 2010 à 16:25
il ne fallait pas interrompre la formation,mais attendre que l'employeur lui meme prenne l'initiative de le faire ,revoyez votre pole emploi au plus vite
Réponse
+9
moins plus
Bonjour, je viens d'accepter une formation AFPR de 3 mois, je commence le 14 septembre au sein de l'entreprise.J'espère que cela se passera pour le mieux, car ce que je vois d'écrit me fais un peu peur.
Pour le moment je suis très bien suivi par une femme du pôle emploi, nous verrons quand le stage commencera.
Je voulais savoir quelques petites choses, notamment;
- la rémunération RFPE du pôle emploi de 400 euros pour moi ( j'ai 25 ans) est t"elle une rémunération mensuelle ou alors c'est 400 euro pour la totalité de la formation.
- La rémunération de l'entreprise est quand à elle de 600 euros, et là pareille je voulais savoir si c'était par moi ou pour le stage complet.

quand on dit que à la suite du stage il y a un contrat ce n'est donc pas obligatoire?? quelles sont les raisons qui peuvent faire qu'il n'y ai pas de contrat, et si il n'y en a pas à la fin que fait le pôle emploi??

Je vous remercie par avance de l'aide et des réponses apportées, je vous souhaites également bon courage dans vos situations.

Benjamin

laminj- 6 sept. 2010 à 20:46
bonjour, moi non plus étant ancienne artisan et pourtant la formation AFPR et possible sauf que ca sera l'état qui te rémunèrera et non les assedics!
le plafond pour 450 heure maxi soit 122 jrs soit 4 mois environ pour environ 650 euros par mois avec contrat obligatoire a l'arrivé, CDD de 6 mois ou CDI.
Sinon si c pas respecté, l'employeur doit reverser la somme donc pas intérressant pour l'employeur!
sabrinouche- 12 oct. 2010 à 17:34
Si vous voulez savoir, je termine ce soir mon contrat AFPR. J'avais postulé à une offre d'emploi, la future employeur m'avait convaincu des merites de l'AFPR; cela devait etre une periode de formation..... Oui et bien non pas du tout, au bout de deux jours j'etais dejà en poste, aucune formation n'avait été prévue, je n'ai jamais vu le plan de formation qui a été fourni au pole emploi par l'employeur. Cette personne est une habituée des contrats AFPR.... 3 en un an!!! Formidable, et oui les heures de formations sont payées à l'employeur par le pole emploi!!! Et par dessus le marché j'avais signé 30 h hebdo, et elle m'en faisait faire 40!!!!
Quel recours a t on fasse à ce genre de comportement????????? AUCUN!!!
gill- 29 déc. 2010 à 16:28
si! vous avez un recours adressez votre réclamation auprés des services de l'état directement,(ministère du travail)il faut pas laisser tomber,courage !cette forme d'exploitation humaine doit absolument cesser
youpyx 5Messages postés lundi 3 janvier 2011Date d'inscription 3 janvier 2011Dernière intervention - 3 janv. 2011 à 11:09
bonjour,
oui Gill, tu as tout à fait raison :
NE LAISSONS PLUS AGIR CES PROFITEURS ou DEMOLLISSEURS de VIE.
Je viens de perdre 3 mois, croyant que derrière j'aurais plus qu'un CDD, on m'avais promis le CDI !
Le comble c'est que j'ai terminé la période totale de formation qui devait se terminer le 24 décembre 2010 à midi.
C'est à 12H05 qu'on m'annonce que je ne serais pas conduite en CDD sous prétexte que je n'ai pas les capacités.
c'est vraiment lamentable comme attitude.
En plus, pour ce qui est de la formation, à 95% je n'ai pas été suivie, c'était à la débrouille.
Très mauvaise expérience...
Je pense que le contrat en CDD devrait être signé dès l'entrée en stage pour éviter ce genre de mauvaise surprise.
pek27- 13 janv. 2011 à 19:07
SAlut YOUPIX ET GILL J'ai fais mes 3 mois d'afpr et le patron ne peut m'embaucher pour causes économiques et pole emploi ne dis rien c normal et mois alors on m'a promis du travail que faire ? Ya t'il un recours ?
Si quelqu'un l'a fait qu'il me dise s'il faut se battre allons y !!!
Réponse
+5
moins plus
Bonjour Isa,

Premier conseil : adresse-toi à ton référent Pôle Emploi pour l'informer des évolutions des désidérata de l'entreprise. Il/elle devrait te renseigner assez précisément.

Concernant ton indemnisation, les ASSEDIC te verse la somme convenue lors de ton inscription (c'est-à-dire au titre de l'aide au retour à l'emploi (ARE)). A ma connaissance, tu ne perçois rien de plus en étant en AFPE (AFPR aujourd'hui)... contrairement à l'entreprise ! Selon la bonne volonté de l'entreprise, elle peut t'accorder une prime.

Si, dans le contrat, l'entreprise s'est engagée (dans le sens où l'AFPE débouche théoriquement sur un contrat) à signer un CDD ou un CDI, en ayant fureté à gauche à droite sur le net, il semble qu'il y ait une différence entre le papier et la réalité.
Je n'ai pas trouvé de critères précis sur lesquels une entreprise puisse s'appuyer pour la rupture d'une AFPE ou pour la non signature d'un contrat suite à une AFPE. Et je pense qu'il n'y en a pas !
J'ai l'impression que dire "le stagiaire n'a pas acquis les compétences demandées dans le contrat AFPE" est suffisant.
Enfin, il n'y a pas de sanction à l'encontre de l'entreprise. Grosso modo, et pour être cruel, c'est du style : "on ne va tout de même pas embaucher une personne qui est incompétente malgré qu'on l'ai formé !"

Je récapitule ce que j'ai compris : les indemnités ASSEDIC restent constantes (ARE), l'entreprise perçoit une somme liée à l'effort de formation, l'entreprise peut ne pas embaucher (sous CDD comme sous CDI) en se justifiant auprès de Pôle Emploi : pas de sanction.

Je réitère mon conseil : prend contact avec ton conseiller de Pôle Emploi.

Bon courage et tiens moi au courant s'il-te-plaît.

Réponse
+4
moins plus
Bonjour,
Je suis fasse à un gros problème qui me bouffe la vie et j'espère que quelqu'un pourra me conseiller...
Voilà, je suis diplômée depuis l'an dernier d'un master action culturelle. Autant dire que c'est très difficile de trouver du boulot dans ce domaine, et les employeurs le savent bien. J'ai perçu le chômage pendant plusieurs mois, ensuite une Compagnie de Théâtre a voulu m'embaucher. Comme je n'étais pas éligible au "CAE" et que la structure me voulait moi soi-disant, un accord a été passé entre le pôle emploi et mon directeur. Donc depuis septembre, je suis en AFPR, faisant des semaines énormes pour gagner des clopinettes. Donc pour 50 heures par semaine, je ne touche pas plus que lorsque j'étais au chômage. Bref, passons. "C'est ça la culture" me dit-on.
Donc mon employeur a signé une promesse d'embauche en CDI. L'AFPR se termine dans 2 jours, ensuite je suis officiellement employée.
Parallèlement, je devais suivre un certain quotas d'heures de formation dans un organisme extérieur. Ce que j'ai fait, c'est d'ailleurs la seule chose positive que j'en retire. Le pôle emploi remboursera cette formation à mon employeur une fois que je serais embauchée.

SAUF que, mes conditions de travail sont déplorables... Je travaille seule, le reste des gens de la compagnie, dont mon employeur, sont des artistes et "travaillent" chez eux. Je n'ai aucun équipement, j'ai amené mon propre PC... J'ajoute que cette compagnie est à 1h de chez moi en voiture, ce qui me coûte cher! Beaucoup d'investissement donc pour pas grand chose.

Je sors des études, cette "formation" est censée me former, comme l'indique son nom. Sauf que je n'apprend rien, sinon à me dépatouiller toute seule, et à apprendre tout ce qu'il ne faut pas faire. En effet, cette cie est dans un état déplorable financièrement, car il n'y a plus de salarié depuis plusieurs années pour la gérer. C'est un bazar inimaginable. Comment peut-on appeler cela de la formation alors que personne n'est là pour me former? Je travaille seule, et le peu de choses que je vois est déplorable. Pour moi c'est plutôt de la déformation!

Alors voilà mon problème: la "formation" prend fin dans 2 jours. Mais je ne peux décemment pas rester ici, mon moral est en baisse de jour en jour. Comment je peux mettre fin à cela? Ce serait perçu comme une démission, et du coup, je me retrouve sans rien, sans assedics? En gros, j'accepte un plan foireux, qui au bout du compte m'aurait fait perdre tous mes droits?? Je voudrais en résumé casser ce contrat, mais rester inscrite au pôle emploi le temps que je retrouve autre chose. J'ai déjà postulé à des offres, mais nous sommes nombreux sur le marché, et il y a peu de chances que je trouve immédiatement. Mais je ne peux pas me retrouver sans revenus aujourd'hui.

A l'aide, j'ai besoin de conseils.....

Réponse
+3
moins plus
Salut

En fait la rémunération de pole emploi est de 652,02 euros par mois et l'employeur n'est pas obligé de verser quelque chose, souvent il verse 380 euros par mois en ce qui me concerne c'est ce que je percevais.
en ce qui concerne l'embauche probable, l'employeur a un budget qui lui est alloué par rapport à une formation interne ou externe qu'il te fera suivre pendant ton contrat, il sera remboursé pour ces frais de formation s'il t'embauche.
Mais il peut très bien te faire un contrat avec une période d'essai .
Alors là, il est remboursé et toi tu n'as plus de boulot!
Méfiance !

Courage à toi

benjilou- 3 sept. 2009 à 14:35
je te remercie ISA, ce que je vais faire je pense est de rechercher un emploi parallèlement au stage pour avoir une chance d'avoir qqchose à la fin du stage.
binky059- 8 avril 2010 à 11:26
Bonjour ISA,

Vous etes tres bien informer. Est-ce que vous avez un conseille pour moi. Je voudrais avoir un contrat AFPr parceque j'ai une proposition de stage. Comment est-ce qu'il faut faire pour avoir l'AFPR? Allez au Pole emploi? Ca prendre combien de temps?

merci en avance,

Bianca
Réponse
+2
moins plus
AFPE excusez moi..

bisedusoir- 29 mai 2009 à 08:55
bonjour, navrée d'apprendre ta situation, mais comment ca se fait que tu bosses gratuitement? dans le cadre d'une afpr du dois bénéficier d'une rémunération meme infime. que t'as dit ton conseiller anpe?
laminj- 6 sept. 2010 à 21:11
Action de formation au recrutement...(AFPE)
Réponse
+2
moins plus
Oui, je vais prendre contact avec mon conseillé ANPE, mais de toute évidence mon conseillé est en relation directe avec mon employeur, je craint une maladresse ou des represailles.
Puis je arrêter ce contrat si je retrouve un cdd dans une autre entreprise?
Est ce que je serais indemnisée en cas de maladie ou ai je droit de prendre une journée pour faire des recherches pour retrouver un emploi?

Merci d'avance!

pascal90200 10Messages postés mardi 16 février 2010Date d'inscription 4 mars 2010Dernière intervention Sébastien - 4 mars 2010 à 12:32
Message en réponse à Sébastien,

Il n'est absolument pas question de faire l'amalgame entre tous les employeurs! Bien entendu qu'il y en a des corrects et d'autres moins... Que certains abusent de ce système à leur avantage est de bonne guerre puisqu'on leur en donne la possibilité et qu'ils sont, par ailleurs, bien assez taxés... Le problème reste que cela retombe inexorablement toujours sur les mêmes, en l'occurence, les stagiaires... L'acton que je souhaite mener a pour but de faire prendre conscience que dans un pays de droit comme le nôtre, qui se targue d'être le pays des droits de l'homme et du respect du citoyen, il se passe des choses graves qui ne nous donnent le droit que de fermer notre gueule... Bien sûr il y a certainement plus grave que les contrats AFPR, mais une chose à la fois... Pour ne parler que de mon cas personnel, dans la mesure où c'est celui que je connais le mieux, la signature de ce contrat et tous les problèmes qui en on découlés ont eu des conséquences très graves tant psychologiquement que financièrement... Je sais ça fait très mélodrame mais je vous assure qu'après un an et demi de maladie je n'avais vraiment pas besoin de cela. Personne ne c'est inquièté ni avant, ni pendant, ni après de ce qu'il advenait de moi... J'étais casé et c'est tout ce qui importait... C'est ça que je réfute, ça et le fait qu'on me dise que ça n'est le problème de personne si ce n'est moi... Ce qui me révolte? le manque de respect et de considèration!

Que l'on accepte que ce genre de chose existe uniquement parce qu'aux informations ils ont parlé de certains employés indélicats qui abusent de leurs employeurs ne me parait pas logique. Certains abusent et d'autres payent...?

Ce que vous dites est proprement scandaleux. Si vous êtes témoin de ce genre de pratique dans votre quotidien professionnel et que ça vous dérange, libre à vous de le dénoncer ou de tenter d'y mettre un terme d'une manière ou d'une autre... Mais peut être est-ce le fait de ne pas pouvoir en faire autant qui vous dérange...?

Ne jugez pas s'il vous plait, et ne minimisez pas les dégats que ce genre d'expérience peut causer, c'est une insulte envers ceux qui subissent ce genre de situations...

OK personne n'est parfait et rien ne l'est non plus... Si ça vous suffit pour vous faire une raison, PAS MOI!!
martine laury- 11 mars 2010 à 12:09
Bonjour Pascal
Je suis prête à monter une action collective et à vous aider ... mais comment puis je vous contacter?
tatooetugo- 11 mars 2010 à 16:29
c'est bien, là, c'est evident, la triche est organisée et le pole emploi de connivence... trop zarbi comme affaire, je ne comprends pas les directeurs des poles emploi... à croire qu'ils ont une prime si ils font baisser le taux de chômage dans leur "quartier"...
c'est du n'importe quoi!!
si même à pôle emploi on ne peut plus faire confiance, où va t-on, c'est un service public qui se doit d'oeuvrer dans le sens du public et non dans le sens de certains groupuscules haut placés qu'ils soient patron d'entre prise ou encore patron de pôle emploi!!! c'est scandaleux!!!
binky059- 8 avril 2010 à 11:16
Bonjour Martine!

Bon courage avec ton stage!

Pouvez-vous m'aider svp? Comment est-ce que vous avez fait le AFPR? J'ai une proposition comme stagaire mais j'ai besoin une convention. l'AFPR peut remplacer une convention? est-ce que vous avez des conseilles? je voudrais savoir combien de temps ca prendre pour recevoir le contrat?

merci mille fois,

Bianca
liloo- 21 avril 2010 à 23:51
comme je l'ai déjà écrit plus haut sur le site c'est l'employeur qui fait la demande d'AFPR car c'est une aide qui lui est destinée. Pour toi il suffit d'être inscrite au pôle emploi et transmettre ton identifiant à ton futur employeur
Réponse
+2
moins plus
bonjour
je viens de lire cette discussion et je me rends compte que je ne suis pas la seule à m'être faite avoir.

apres 3 mois de travail intense de 35 à 55 heures par semaine, j'ai appris que je ne correspondais pas au profil de cette entreprise, (ils ont attendu la fin du contrat : trop cool!!!) qui a cependant utilisé ma capacité d'autonomie (ancien chef d'entreprise), de gestion, de responsabilité, me laissant seule responsable d'une agence immo pendant 3 mois, mais voilà, je n'ai realisé aucune vente!!!!

etant stagiaire, j'ai rentré 37 mandats, ce qui d'apres les autres etait un tres bon resultat.
j'ai depensé bcp d'argent pour travailler : utilisant ma voiture et mon telephone perso (pas le choix, c'etait ca ou tu degages), je n'avais pas d'obligations de resultats, mais voilà, c'est pourtant ca qui m'est reproché et aussi mon manque d'esprit d'equipe!!! LOL.... travaillant seule, c'etait difficile!!!
ah oui!! et aussi mon patron qui m'a reprochée de me debrouiller seule, qu'en 3 mois, je ne l'ai jamais solicité... perso, quand j'etais à mon compte, c'est moi qui appelait mes employés, pour savoir où ils en etaient, ou si je n'appelais pas, c'est que j'avais totale confiance, non??

mais quand on veut abattre son chien on dit qu'il a la rage...

alors qu'est ce que je vais faire :

ecrire au pole emploi en recommandé de montpellier, c'est lui qui doit me payer je viens de l'aude... ecrire au pole emploi de martigues, c'est lui qui m'a fait signé le contrat, ecrire à la direction du travail, ecrire au minstre du travail, et à la prefecture, tout ca en recommandé... je ne sais pas si j'obtiendrais gain de cause, mais ras le bol des abus, ras le bol que des exploiteurs, se servent des gens en difficulté. nous sommes une manne pour ces gens là, la plupart du temps, nous n'avons pas l'ame ass ou rmi, nous sommes dans la merde certes, mais avec une grave envie de nous en sortir... l'etat aide, mais aide mal, car pas assez de contrôle ou pas au bon endroit!!!!

voilà...

et en septembre sans doute les prudhomme... je verrais..

cordialement

Maryse

blazée..- 16 avril 2010 à 23:50
moi aussi j en aurais a redire sur les AFPR !! ras le bol qu'on prenne les chômeurs pour des cons!!! mais surtout pour des bouches trous !! l'employeur pour lequel je devais travailler a rompu nos contrats a tous (commerciaux) les un après les autres durant la période d essai... 7 commerciaux au total..,je vous laisse imaginer ce que cet empaffé c'est mis dans les poches!!
car oui en plus de ça EUX ben ils touchent de belles Aides!! et toi si tu as eu le malheur de démissionner de ton entreprise car tu étais persuadé que celle ci valait mieux, ben au final c'est TOI qui te retrouve dans la merde !! sans un SOUS car le pole emploi refusera de t' indemniser pour ce cas précis, BCP on trouvés les ficelles et donc BCP d employeurs PROFITENT!!!!!!!!!!!!!!!!!!
BIBI- 19 avril 2010 à 11:56
BONJOUR,
je suis en AFPR actuellement et je suis en désaccord complet avec mon patron car j'ai un contrat de tant d'heures en entreprise et tant d'heure dans un centre de formation et bien sur je passe plus d'heures en entreprise qu'en formation ( et oui la main d'oeuvre gratuite c'est gratifiant pour son chiffre d'affaire ) .
je viens d'aller voir mon conseiller à pole emploi pour lui signaler mon cas et il m'a fait comprendre que mon patron pouvait faire comme il voulait...
c'est pas de l'arnaque ça...
Non seulement je fais plus d'heures en entreprise mais en plus je me fais des journées de 9h voir 11h de boulot , et tout ça gratos.
Je dis " STOP" , l'esclavage est aboli depuis longtemps maintenant.
Vive la Fr.... c'est écoeurant .
tcharleene- 6 août 2010 à 12:06
Bonjour,

C'est un peu le meme schéma pour moi. Je viens de commencer un AFPR où je suis sensée poursuivre une formation de 2 mois. Ceci étant, on ne me dispense d'aucune formation. Je me rends compte que l'on m'a fait intégré la société uniquement pour remplacer les personnes qui sont parties en congés. Résultats, je me retrouve seule à gérer un service.

Pour couronner le tout, les conditions et les taches qui me sont données ne correspondent qu'à 50 % de ce qui était convenu. C'est de l'abus. Quand je réclamme des taches plus en rapport avec mon expérience, on me dis : "mais oui ne t'inquiète pas ça viendra" ou "mais non, ce que tu fais est encore mieux !" Bref rien de cohérent.

Je suis complètement dépitée. Je me renseigne en ce moment pour savoir si je peux arrêter sans être radiée.

Bref faites attention avant d'entreprendre un AFPR. Ca peut être bien si la société est honnête, mais il faut tout bien vérouiller.
youpyx 5Messages postés lundi 3 janvier 2011Date d'inscription 3 janvier 2011Dernière intervention - 3 janv. 2011 à 11:23
Bonjour Tatooetugo (ou Maryse),
tout comme toi, je sais ce qu'on ressent quand on se fait jeter à la fin des 3 mois de formation (5 minutes après la débauche) avec une excuse plus que bidon.
Si tu as fais des démarches au prudhomme, tiens-moi au courant de l'avancement.
Je ne compte pas en rester là avec des gens qui ont profité de mes compétences, ma motivation et mon investissement sachant qu'ils ne souhaitaient pas me garder derrière.
merci pour ta réponse.
xwcs- 4 janv. 2011 à 11:11
c de l'esclavage
Réponse
+2
moins plus
logiquement une formation c'est une formation, on doit avoir un tuteur au moins à mi-temps et surtout, vu le peu qu'on est payé cette foarmation ne doit rien nous coûter : dans mon cas frais de deplacement et telephone sont restés à ma charge!
donc, si on te dit d'utiliser des trucs à toi, appelle ton referent anpe et pose la question et aussi demande la numero combien d'afpr a eu cette entreprise???? car la mienne en etait à sa 20eme.. et là, je ne comprends pas les pole emploi????? plus du tout!!!! car je veux bien que l'on ne trouve pas du premier coup, mais du deuxieme et du troisieme, il faut pas deconner... donc il y a bien des patrons qui utilisent à outrance ces aides sachant qu'ils ont à peine à justifier de ce que la personne ne convient pas!!!! ben oui!

alors les poles emplois? vous touchez une com si vous redigez des afpr??

Réponse
+2
moins plus
Bonjour,

(désolée, il est trop long mon message !!! Pour ceux qui veulent faire vite, allez à la conclusion)

Je voulais ajouter mon témoignage au sujet de l'AFPR. Ca ne changera sans doute rien à ma situation, mais peut être qu'avec ces éléments des personnes éviteront de se faire avoir aussi...et puis moi ça me permet d'en parler !

Je viens de m'installer dans un DOM (Martinique) et après 4 mois de recherches d'emploi, d'entretiens, je tombe sur une offre d'un petit cabinet privé prêt à former quelqu'un sur un poste qui me plait et correspond pile à mes attentes. Il me manque quelques compétences techniques, je me dis quelle chance ils vont me former ! Après un entretien avec l'employeur, je suis retenue et signe une AFPR de 4 mois. J'ai lu le programme de formation prévu par l'employeur (je voulais quand même voir de quoi il retournait) qui collait. Toute la formation avait lieu en interne dans l'entreprise. Le seul point obscur à ce moment là, c'est le salaire sur ce futur poste... qui passe, lors du 1er entretien avec l'employeur, de « j'aurai du mal à atteindre votre ancien salaire » (pas démentiel je vous assure et j'étais tout à fait prête à le baisser !) à « j'aurai du mal à aller au dessus du SMIC mais il y aura des primes » lors de la signature de l'AFPR à pôle emploi. Bon, allons y quand même on négociera les primes après.

Bref, toujours est- il que je démarre mon AFPR lundi... dans des conditions hallucinantes ! Bien entendu, je sais et accepte de travailler pour l'entreprise sur des tâches bien basiques et répétitives, parce que ça fait partie du jeu et de la vie d'un petit cabinet tout jeune et avec seulement une salariée. Je suis prête à ça du moment que l'on me forme aussi à terme à ce qui me manque en compétences. Et là, je passe 2 journées dingues, on ne m'explique RIEN, ni sur le fonctionnement de l'entreprise, ni sur les dossiers, ni sur les méthodes (même en tant que salariée je n'ai jamais démarré un boulot comme ça), on me colle des dossiers dans les mains, on me met des coups de pression car « ce sont des dossiers urgents, à finir ce soir », je ne vois pas l'employeur qui m'a « lâchée » à sa salariée qui doit avoir un gros problème avec moi vu la façon dont elle me parle (j'aurai du filmer, vraiment...), j'apprends qu'une seconde AFPR a été retenue, elle a démarré avant moi mais n'est pas présente car elle surveille des examens depuis quelques jours, j'apprends que la salariée présente depuis un an dans le cabinet est payée... au SMIC, bien net... (comment imaginer alors que l'employeur me payera plus après les 4 mois ?)... bref, je rigole très jaune en rentrant chez moi le soir (tard, bien entendu). Le 3ème jour, suite à ma demande de faire un point avec l'employeur, celle-ci m'indique que les dossiers n'avancent pas assez... et que je retarde sa salariée, que ce n'est pas assez « fluide ». C'est son mot, « fluide ». Donc là, bon, je lui indique que la fluidité me manquait peut être car je n'étais là que depuis 2 jours, que j'avais beaucoup de mal à comprendre les directives de sa salariée (et pour cause, il n'y en avait pas), et que quoi qu'il en soit si elle n'était pas prête à me laisser un peu de temps, alors que j'étais censée être formée en plus, je ne voyais pas bien ce que je faisais là. Comme j'étais chaude et elle aussi, j'en ai profité pour remettre une couche sur la question du salaire, et bien entendu là on était au SMIC, toujours bien net, sans prime ni rien.

On a rompu le contrat suite à cet entretien. J'aurais fermé ma gueule, ça aurait pu durer 4 mois, sans problème. Et comme j'ai attendu 1 mois avant de démarrer cette AFPR, et prévenu tous mes contacts ici que je démarrais une formation, et ben j'ai bien perdu mon temps.

On retient donc en guise de conclusion pragmatique (car cet employeur m'a appris à être TRèS pragmatique) et d'après mes renseignements :

- pour une AFPR, l'employeur n'a pas à s'engager sur le contrat final. Le seul désagrément pour lui, c'est de ne pas toucher les sous de pôle emploi (et encore s'il magouille aves les périodes d'essai du contrat, il peut toucher le beurre, l'argent du beurre etc etc cf. les commentaires précédents). Pour éviter les déconvenues, et même si ça n'a pas valeur d'engagement, demander à bien préciser les termes du contrat final dès signature de l'AFPR. Ca permet aussi d'évaluer un peu sa capacité à se projeter à lui aussi... et voir si ça semble une vraie volonté d'embaucher quelqu'un. Ca permet aussi de se protèger un peu vis-à-vis de pôle emploi si vous touchez l'ARE et si vous décidez de ne pas signer le contrat à la fin de l'AFPR car un élément ne colle pas.

- Demandez le programme de formation, et si possible un calendrier approximatif d'acquisition des compétences. Bien entendu il y a peu de chance que vous ayez un document comme ça en main, mais idem que précédemment, c'est le genre de question qui peut vous permettre d'évaluer un peu si la personne en face s'est un peu penchée sur la question ou si elle en a totalement rien à battre. Bon, là j'imagine que ça dépend aussi franchement du métier abordé... je dis juste en fonction de mon expérience.

- Comptez moyennement sur votre conseiller pôle emploi. J'imagine que ça dépend des personnes... la mienne ne donne plus signe de vis depuis 2 jours que j'essaye de l'avoir. Elle ne m'a pas dit que cet employeur en est à 4 AFPR (oui oui). Du coup, méfiez-vous aussi des termes de la rupture du contrat. J'avoue que je me demande si ça va pas encore se retourner contre moi tout ça, tant je suis désabusée... Eviter abandon, absence... bien entendu. A la limite, devenez une brêle et attendez qu'on vous vire (elle pas devenue fluide et pragmatique ma mentalité à présent hein ?!)

Je reste dispo si vous avez des questions n'hésitez pas.

Bon courage à tous ceux qui cherchent du travail actuellement, les mentalités sont parfois assez moches.

L.

tateooetugo 77Messages postés mardi 9 décembre 2008Date d'inscription 4 juin 2010Dernière intervention - 4 juin 2010 à 20:34
pour la periode d'essai, certes on peut quitter (enfin c'est ce qu'on nous dit mais...) et d'autre part le patron joue la periode d'essai sur la totalité des 450 h, il me semble que le droit francais reserve cela au 152 premieres heures, c'est pour cela que l'afpr est hors contrat de travail...car en de cà du droit du travail,
mais nous n'avons aucun recours car ce n'est pas un contrat de travail.

perso je l'ai fait dans l'immo, au bout de 2 jours dans une agence immo de salon de provence, on me parachutait SEULE dans celle de miramas. bref... je n'ai pas reussi à me faire entendre, je pense qu'ici dans les bouches du rhone, tout le monde a le bras long, ils ont pas de soucis pour se gratter les pieds sans se baisser EUX;...

bref, si tous les futurs afpr pouvait faire un tour ici, ce serait too much, au moins ils sauraient où ils vont..

le pire dans mon cas, c'est que un an plus tard on m'a proposé une afpr de nouveau dans l'immo, je leur ai gentiment demandé s'il se foutait de moi, que je n'avais plus les moyens de que j'avais perdu assez de pognon, car le comble, c'est que les 3 mois qui ont suivi cette afpr, je suis au rmi, j'ai été privé de mes droits pendant 3 mois, pour avoir touché 3 fois 650 euros...
et oui, madame, je crois que j'ai gagné le gros lot, mais jy croyais tellement car j'ejn avais grand besoin..
bonne soirée
L.- 7 juin 2010 à 19:55
une suspension de droits pour avoir touché 3 mois de (quoi d'ailleurs ? indemnités de stage ?) à 650 euros ? C'est honteux !!!!
colleen- 21 juin 2010 à 20:21
Bonjour,

Quelqu'un peut-il me dire s'il est possible de négocier la durée de l'afpr, c'est à dire, par exemple, s'entendre avec l'employeur et pôle emploi sur une durée de 225 h au lieu des 450 h ?
dora89 4Messages postés lundi 5 juillet 2010Date d'inscription 5 juillet 2010Dernière intervention - 5 juil. 2010 à 01:18
je suis en AFPR, et regrette de ne pas vous avoir lu avant, j'ai commencé le 1er juin, inscrite en urgence le 25 mai dans la ville proche de mon boulot qui n'est pas la même agence que là où j'habite, ils m'ont radiée trois fois ! et la conseillère de pole emploi m'a appelé la semaine dernière pour me dire que j'étais enfin inscrite rétroactivement au 25 mai mais que je je devais pas espérer être payée avant ... fin juillet voire début aout !!! ma voiture est en panne, mon mari qui travaille en cdi a vu les frais occasionné par cette formation, manger sur place, 2 allers retours par jour avec la seule vvoiture qui fonctionne et depuis que je lui ai dit que je n'allais pas être paiée avant fin juillet il fait la gueule. autre chose, pas de plan de formation donné par mon employeur, pas de droit de pause le matin !!!! l'après midi je fais 5h d'affilé j'ai 41 ans et je demande a aller en pause comme si je demandais à aller faire pipi. , les 15 premiers jours j'ai été une main d'oeuvre à bon marché, on remplissait le magasin, je montais des étagères de 9h à 12h et de 14h à 18h30 non stop, sans pause. et là je travaille debout en caisse, sans clim, sans siege par presque 40° sans air. j'ai la haine; les chocolats en caisse sont liquides, les clients rentrent et ressortent aussitot sans rien acheter. je fais 35h par semaine à ce rythme là j'aurais fini ma formation bien avant le 30 septembre comme c'est prévu. je ne bosse ni gratos ni pour la gloire et de plus je suis obligée d'être là 15 minutes avant et 15 minutes apres pour compter la caisse et ces minutes là ne sont pas prises en compte, dommage j'aurais pu finir une formation de 450h en 2 mois et demi montre en main; j'ai appris qu'on avait pas le droit de travailler le dimanche, un autre employé qui est en afpr comme moi a accepté de venir deux dimanche bosser, grand bien lui fasse; bon ben bonjour l'arnaque
Paloma- 6 sept. 2010 à 15:03
Bonjour,

Je suis journaliste et je prépare un article de presse sur l'AFPR. Je recherche des témoignages comme le votre dora89. Vous pouvez me contacter par mail : temoignages.presse[alt]yahoo.fr
Merci
Réponse
+2
moins plus
Bonjour à tous,

Je suis journaliste et je prépare un article de presse sur l'AFPR. Je recherche des témoignages de demandeurs d'emploi qui n'ont pas été embauché après avoir travaillé 3 mois, ou pas payé. Vous pouvez me contacter par mail : temoignages.presse@yahoo.fr

Merci

Réponse
+1
moins plus
Bonjour,

Pour effectuer un contrat AFRP ou AFPE, il faut s'adresser à ton conseillé ANPE, en réalité, c'est l'entreprise qui demande à prendre un stagiaire en formation théoriquement.
Pour cela il faut qu'il n'y ait pas de poste à pourvoir dans le domaine conserné.
Es tu indemnisé par les assédics, si ce n'est pas le cas, l'indemnisation est très longue, pour tout te dire, j'ai commencé le 3 mars et ne suis toujours pas indemnisée.

Bon courage
Isa

David- 9 juin 2009 à 16:56
Merci pour ta réponse Isa.
En fait je me suis déjà mis d'accord avec une entreprise pour faire une AFPE et je voulais juste avoir un modèle pour la convention, car pour l'instant je ne suis pas encore inscrit aux ASSEDIC (car pas encore licencié de mon précédent emploi) et ils ne veulent pas me recevoir aux ASSEDICS tant que je ne suis pas inscrit.
-David
chris- 6 juil. 2009 à 16:13
a quoi sa sert de faire des efforts si c'est pour être payer a la fin de l'année
samy- 20 juil. 2010 à 20:35
Bonjour,
je susi en AFPR depuis bientot 3 mois, et toujours pas d 'indemnisation , et la franchement a commence par faire... , car financièrement c'est dur pour tout le monde mais ils ont pas l'air de le comprendre.

En général il faut attendre combien de temps avant de toucher des indemnité et à quels service se plaindre ou à qui ????
Ma conseillère me demander de patienté mais bon qui paie mes factures moi ??
Réponse
+1
moins plus
quelle est le montant de la remunération au titre du livre 6 du code du travail?

tateoougo- 25 févr. 2010 à 22:24
l'afpr n'est pas concernée par le code du travail.
Réponse
+1
moins plus
Merci de ta réponse Isabelle
J'ai aussi oublié d'ajouter un élément de taille: je doute fortement de leur capacité à me payer... Et oui j'ai face à moi un irresponsable qui ne connait même pas l'état de son compte en banque... Quand je dis que la gestion est catastrophique, je pèse mes mots... Je suis arrivée lundi, on nous avait coupé le téléphone car la banque a bloqué le paiement... c'est un argument que je ne veux pas négliger.
Donc quand je lui demande il me dit "mais si! on va te payer...!" mais moi je vois pas comment.
Ma formation AFPR se termine cette semaine. J'ai pris rendez-vous avec mon référent pôle emploi qui s'est occupé de mettre en place cet AFPR.
Je vais essayer de partir avec le moins de fracas possible... pour les 2. Je vais peser tous les éléments avec le pôle emploi, mais peut-être que le licenciement à l'amiable serait une bonne solution? Encore faut-il qu'il le veuille... mais c'est peut-être mieux pour lui, car si je montre qu'il a reçu les sous du pôle emploi sans me former ça va peut-être aller contre lui...
Bref, à suivre. Je donnerai le résultat de mes aventures, ça peut servir à d'autres....
Je mise beaucoup sur ce rendez-vous avec le pôle emploi... j'y vais avec un gros noeud dans le ventre.....

Réponse
+1
moins plus
Bonsoir,

Je suis aussi en AFPR depuis 1 mois et demi et ce matin je ne suis pas aller travaillé, j'en avait informé l'entreprise la veille.

En effet, je ne suis pas payé depuis, donc j'arrête tout ca!

C'est du travail à la chaine dans une entreprise par le biais d'une agence intérim.

Je précise que je ne touche pas d'ARE suite a une démission mais cela fait 4 mois et mon dossier va passer en commission;

Le truc c'est que la responsable de l'agence intérim (une grosse ystérique!!), est tellement dégouté que j'arrête qu'elle me menace de faire bloquer mes futur éventuelles allocations!

Elle dit que je dois signer un papier dans la boite intérimaire, elle ne veut pas me l'envoyer!
Moi je pensais qu'il suffisait d'envoyer une lettre de démission a l'agence intérim + un a pole emploi;

Comment arrêter ce stage dans les règles?

A qui envoyer quoi?

Vu tout ce que vous dites, pole emploi n'a pas l'air trés compétent en la matière!

Aidez moi s'il vous plait.

tatooetugo- 6 mars 2010 à 13:37
une AFPR peut-etre rompu à tout moment par l'employé et l'employeur, separé ou ensemble, peu importe. c'est à pole emploi qu'il faut signaler l'arret de AFPR. vous n'avez de compte à rendre à personne, le simple fait que cela ne vous plaise pas est suffisant.

bon courage.
Geronimo34- 24 août 2010 à 14:28
bonjour
je fais partie des exploités de l'AFPR.
J'ai signé une convention de 2 mois début Juin avec un magnifique plan de formation qui n'a jamais débuté. Il était plus intéressant pour l'employeur de me faire faire le travail courant.
Mi Juillet une demande a été faite de prolonger la "formation" d'un mois. Je ne rentrarais pas ici dans le détail mais j'étais un peu obligé d'accepter, croyant toujours d'ailleurs à la promesse d'embauche !
J'ai appris par la suite que l'entreprise s'était placée en redressement judiciaire le 20 juillet et que "malheureusement" elle ne peut pas m'embaucher à cause de cette situation.
Bien sur l'attitude de ces dirigeants est scandaleuse, mais que dire de Pôle Emploi !
Contrairement à ce qui est dit, il n'y a eu aucun suivi de cet AFPR depuis le début.
On ne m'avait pas prévenu non plus que je serais radié !
Bref j'ai été exploité et perdu 3 mois !! et tout le monde semble trouver ça normal!!
Réponse
+1
moins plus
Bonjour,
Je grossis le rang de ceux qui sont scandalisés par la pratique de l'AFPR.
J'ai effectué une afpr dans une entreprise à laquelle j'ai mis fin car j'ai une proposition d'embauche dans un autre entreprise qui me prenait tout de suite en CDD. J'ai été au Pole emploi afin de les informer du fait que je mettais fin à cette afpr mais voilà j'apprend que la convention n'a jamais été signée entre mon employeur et le Pole emploi. Cela signifie que je n'étais pas couverte pendant le temps que j'ai passé chez mon employeur! J'ai donc lancé une procédure aux prudhommes et comme par magie quand l'ancien employeur a reçu le recommandé des prudhommes afin de le convoquer, il m'appelle pour me dire qu'il y a convention qui a été signée par le directeur de l'agence et que la convention n'attend que ma signature pour être validée.
Je trouve cela scandaleux a deux niveaux:
- que cette boite embauche les gens que par le biais d'AFPR en gros on travaille gratuitement pour eux, car il n'y avait aucune formation.
- que le Pole emploi couvre l'employeur de son erreur car celui ci n'avait pas fait signé la convention avant le début de la formation ce qui signifie car par défaut selon l'inspection du travail , j'étais en contrat salarié avec eux et donc ils doivent me rémunérer....
Je ne lacherais pas et je vous assure que cela ira loin. J'attend le référé aux prudhommes

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Je suis en contrat AFPE (contrat de 450h) depuis le 22 mars, et ne suis toujours pas indemnisée par les assedics. Mon employeur me faisant miroiter monts et merveilles, je me suis laissée avoir, en faisant bien souvent 50 h par semaine, il m'arrivait de travailler le samdedi et de prendre ma voiture personnelle pour faire des démarches commerciales(sans indemnisation).
Il me reste 3 semaines à faire sur les 450 h. Après avoir été la perle rare, je ne suis plus bonne qu'à mettre à la poubelle, mon employer me harcèle et me dit qu'elle ne pourra pas me garder après la formation.
Sera-t-elle indemniser par l'anpe pour les stages de formation si elle ne me fait pas de contrat.
Quels sont mes droits?

Merci d'avance pour vos réponses.

Réponse
+0
moins plus
Bonjour,

Désolée pour toi !
Une chose est sure, il faut écrir à pôle emploi, le directeur de préférence et l'informer de ce qui ce passe.
Moi c'est ce que j'ai fait.
Mon employeur avait renvoyer le compte rendu de mon stage en disant que je refusais son contrat.
Contrat qu'elle n'avait pas l'intention de me proposer d'ailleurs.
Le fait d'avoir écrit à pôle emploi a évité d'une part que je soit radiée 2 mois des assedics et mon employeur n'a pas èté remboursé de la formation qu'elle m'avait fait faire.
faut pas rêver, ça ne rend pas les choses plus facile, mais se taire, c'est pas supportable!

Bon courage à toi

Isabelle

tatooetugo 60Messages postés dimanche 12 juillet 2009Date d'inscription 18 juillet 2014Dernière intervention - 18 juil. 2009 à 13:47
voilà, qui est fait, j'ai ecrit à deux directeurs de pole emploi, celui de la region dont je depends et celui de martigues ou avait été signé le contrat.

mais aussi à la direction du travail et au ministre.

merci de ta reponse..
Réponse
+0
moins plus
j'ai fait mieux, je suis actuellement en emt (évaluation en milieu de travail) qui corresponds à une période d'essai non rémunérée de 15 jours sous la bienveillance de l'anpe puis lundi je signe l'afpr pour une période de 3 mois. Avez vous des conseils à me donner?
en tous cas les aides pour les employeurs fleurissent mais quoi pour les employés qui donnent beaucoup de leur temps et de leur argent pour les frais de repas et les déplacements??

Réponse
+0
moins plus
BONJOUR
en effet c'est mieux!!!

bon, prenez contact avec votre referent anpe, celui qui vous fera signer votre contrat afpr, expliquez mon cas et celui de mon amie, qui elle avait reussi 2 ventes et qu'ils ont viré quand meme apres afpr, et ils ne lui ont pas donné une tune!!!
restez en contact avec votre référent, c'est lui qui doit etre délégué si on vous demande des choses qui vous coutent et qui ne sont pas prevue (style, moi ma voiture et mon telephone), si on vous laisse seule: c'est interdit vous etes en formation, vous devez avoir un tuteur, et parlez de l'engagement d'embauche qui est de 6 mois mini en CDD, et convenez de faire le point au bout d'un mois, car en cas d'embauche, l'essai est de 1 mois. car ce que vous ne savez pas, c'est que malgré l'afpr, et meme si signature cdi ou cdd, la periode d'essai court toujours, et donc, ils peuvent encore une fois au dernier moment, vous roulez dans la farine!!!!

donc, soyez claire avec le referent anpe, et si il veut en savoir plus sur mon affaire : qu'il contacte sa collègue, mme bouillin à martigues, eux apparement n'ont pas l'intention d'en restez là et apres enquete de prendre les sanctions qu'il faudra.

mais si les gens qui sont en afpr, faisaient tous remonter les informations plutôt que de se croire nul et coupable et responsable de leur propre echec, alors que c'est un echec organisé pour profiter de l'etat, peut-etre alors les choses changeraient : tu peux noter mon nom et prenom JANNIN MARYSE, le nom de mon référent mme BOUILLIN à martigues, pole emploi, et uses en si tu as besoin.

à plus

bon courage!!!

zorro13- 15 janv. 2010 à 09:16
bonjour,

est-ce que vous parlez de foncia car cela ressemble à leur méthode ? je me trompes ou pas ?
Ce document intitulé « formation AFPR » issu de Droit-Finances (droit-finances.commentcamarche.net) est soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse, est interdite.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Dossier à la une