Signaler

Déménagement pendant procédure JAF [Résolu]

Posez votre question Jess471 9Messages postés vendredi 11 décembre 2015Date d'inscription 20 août 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 14 déc. 2015 à 12:34 par sophiag
Bonjour,

Je suis séparée de mon conjoint et nous avons eu une fille âgée de 21 mois.
Il a reconnu notre fille au moment où j'ai décidé de le quitter, elle avait 1 an. Il n'a donc pas l'autorité parentale.
Il a envoyé une requête au JAF et demande l'autorité parentale et une garde alternée.
La date d'audience était prévue le 26 novembre dernier.
Au tribunal, il a demandé un report.
La nouvelle audience aura lieu le 10 mars.

Ça fait un moment que je souhaite déménager dans le sud-ouest de la France pour me rapprocher d'une partie de ma famille.

Est-ce que j'ai le droit de déménager maintenant ? Dois-je l'avertir, avertir le juge ? Comment va t'il s'y prendre pour obtenir une nouvelle audience ?

Merci pour vos réponses.
Utile
+2
plus moins
Bonjour
Si vous déménagez alors que le Jaf a été saisi et qu'il y a un report, vous avez toutes les chances de vous voir retirer la garde de l'enfant si le papa la réclame pour " éloignement géographique volontaire"

Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci pour vos réponses.

Je voudrais vous expliquer un peu mieux nos situations respectives :

Moi : allocataire du RSA, bénévole dans une asso de soutien à la parentalité en tant qu'instructrice en massage bébé et animatrice en chant prénatal. J'ai mon propre appartement, mon permis de conduire, je ne fume pas, ne boit pas. J'ai vécu 6 mois avec le père de ma fille pendant ma grossesse. Le reste du temps, nous vivions séparément et il venait nous voir de temps en temps chez moi. Actuellement, je l'ai vu pour la dernière fois le 13 mars dernier. J'allaite encore ma fille. Mon déménagement nous éloignerait de 600 kilomètres au moins.
J'ai déposé plainte contre lui pour violences et menaces. Il a commencé à me frapper quand j'étais enceinte, à casser systématiquement mes biens, car je refusais de lui donner de l'argent pour s'acheter du cannabis, ou parfois sans raisons (une fois car j'ai allaité notre fille de 6 mois à l'époque).

Lui : allocataire du RSA, s'est déclaré auto-entrepreneur ( créateur de bijoux ) afin de conserver son RSA (il se l'est déjà fait sucrer une première fois). Il n'a pas le permis. Il vit encore chez ses parents retraités, ils sont tous trois de nationalité espagnole. Il a une addiction au cannabis et consomme couramment champignons hallucinogènes, lsd, coke, méthadone. Il vit dans un loft en duplex sans cloisons, sans intimité, sur un matelas à même le sol. Il cultive du cannabis chez lui, et ses parents en produisent aussi pour lui sur leur terrain en Italie. La raison pour laquelle il a demandé un report d'audience, c'est qu'il s'est présenté sans avocat ni aucun papier et il est devenu furieux lorsque mon avocate lui a remis ses conclusions avant l'audience. J'ai fais faire beaucoup d'attestations de témoins de ma famille et de mes proches, attestant de sa violence, son addiction au cannabis, son instabilité. J'ai également porté à la connaissance de mon avocate les discussions qu'il a eu sur un forum dans lesquelles il dit sans détours qu'il est accro au joint, à la pornographie, qu'il ne se lave pas, ne se fait pas à manger, qu'il n'à jamais voulu d'enfant et qu'il admet avoir été violent envers moi alors que je portais notre fille dans mes bras.

Mon avocate a demandé une enquête sociale et un examen psychologique, et la mise en place de visites en lieu médiatisé.

Malgré cela, il m'arrive d'être préoccupée car je sens qu'il veut continuer à exister à travers nous, et qu'il veut me récupérer car il n'a pas toléré que je décide de le quitter.
juliemacky 1684Messages postés dimanche 13 janvier 2013Date d'inscription 21 septembre 2017 Dernière intervention - 12 déc. 2015 à 18:33
Un conseil : Prend ta fille et barre toi avec.

Il n'a aucun droit sur ta fille, ne l'a pas vu depuis 9 mois. Déménage sans te poser de questions.

Si tu as porté plainte, c'est OK. Y a t-il eu condamnation ou un rappel à la loi ou autre?

L'enquête sociale et examen psychologique, très bien de la part de ton avocate.

Tu peux même demander à ce qu'il fasse des prises de sang pour démontrer si oui ou non il se drogue.

Protège toi et ta fille tant qu'il est encore tant.

Garde tout de même une barrière d'ouverture pour le père (visite médiatisée comme t'as demandé), et propose de faire les trajets ou la moitié pour prouver ta bonne fois.
Répondre
Jess471 9Messages postés vendredi 11 décembre 2015Date d'inscription 20 août 2017 Dernière intervention - 12 déc. 2015 à 23:32
Ça me fait du bien d'entendre ça, je crois que j'ai besoin qu'on me confirme dans mes choix.

J'ai déposé plainte le 7 octobre dernier. On m'a dit qu'il allait être convoqué. Je n'ai pas eu de nouvelles depuis. Néanmoins les gendarmes qui ont pris ma plainte m'ont dis de ne pas me faire d'illusions. Car je n'ai pas fait attester des violences au moment des faits par un médecin.

Je vais en reparler avec mon avocate. On peut vraiment demander une prise de sang ?
J'avais lu que je devais l'avertir de mon déménagement, suffisamment longtemps à l'avance. Est-ce que je déménage avant ou après l'audience ..?
Répondre
sophiag 37718Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 24 septembre 2017 Dernière intervention - 12 déc. 2015 à 23:44
Répondez à ma question la

http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-6972132-demenagement-pendant-procedure-jaf#5
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Avec tous ses éléments, en effet, cela change la vison de votre affaire
ET avez vous informée votre avocate de vouloir déménager avant l'audience du JAF ?
sophiag 37718Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 24 septembre 2017 Dernière intervention - 13 déc. 2015 à 11:38
Ah mais pas du tout
Vous avez un report d'audience
La résidence de l'enfant est fixée à l'adresse actuelle
Il s'agira d'un éloignement volontaire dans votre cas
Pour le faire, il faut impérativement demander la permission au juge, auquel cas, Monsieur pourra invoquer ce fait et pourra tenter de demander la garde

Ne faites rien sans conseil de votre avocat surtout
Répondre
Jess471 9Messages postés vendredi 11 décembre 2015Date d'inscription 20 août 2017 Dernière intervention - 13 déc. 2015 à 12:50
Je vais demander la permission au juge de déménager pour suivre une formation qui va me permettre d'avoir un emploi et donc de pouvoir gagner en autonomie juste parce-que j'ai eu un enfant avec quelqu'un et qu'il a décidé un beau jour de le reconnaître ? Sachant tout ce que j'ai expliqué plus haut.. Ce n'est pas moi qui ait demandé un report d'audience. Je suis assignée à résidence en fait. Je dois mettre ma vie et mes projets entre parenthèses. Ça me semble irréel qu'un juge puisse penser que je cherche à entraver les relations d'un père avec son enfant alors que dans les faits il ne s'en est jamais occupé, n'a jamais participé à son entretien, et ne l'a pas assez vue pour créer des liens. Ma fille ne se souvient même pas de lui et un juge lui donnerait un droit de garde ?
Répondre
sophiag 37718Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 24 septembre 2017 Dernière intervention - 13 déc. 2015 à 12:53
Vous êtes assigné à résidence par le juge ?
Répondre
Jess471 9Messages postés vendredi 11 décembre 2015Date d'inscription 20 août 2017 Dernière intervention - 14 déc. 2015 à 08:10
Non c'est une façon de parler pour vous dire que je ne tolère pas de ne pas être libre de mes mouvements juste parce-que le père de ma fille l'a reconnue.
Répondre
sophiag 37718Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscription ContributeurStatut 24 septembre 2017 Dernière intervention - 14 déc. 2015 à 12:34
Bonjour
Il ne s'agit pas de raisonner ainsi justement
Quand on a un enfant , il y a deux parents
Votre liberté d'agir ne doit pas bafouer la liberté de l'enfant ou de l'autre parent à voir et construire des liens avec lui

Mais dans votre cas, vu le profil du personnage, il faut agir autrement et demander un droit de visite dans un endroit médiatisé

Donc, voyez avec votre avocat la stratégie à mettre en place par rapport à tous cela et cumuler le maximum de preuves pour le JAF afin d'établir sa dangerosité pour l'enfant et meme pour vous
Répondre
Donnez votre avis
Utile
-1
plus moins
En théorie tu n'as aucune obligation à lui laisser voir sa fille, donc tu peux déménager sans "soucis".

Le problème est qu'il pourra demander la garde et aura des chances de l'obtenir s'il prouve que malgré qu'il n'est pas l'autorité parentale, tu le laisses voir sa fille.

Combien de kilomètres vous séparerez si vous déménagez?
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une