Signaler

Garde alternée : fatigue des enfants [Résolu]

Posez votre question odte 9Messages postés mardi 27 septembre 2016Date d'inscription 15 novembre 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 18 oct. 2016 à 12:11
Je m'appelle Audrey, je suis l'heureuse maman de deux petits gars de 6 et 4 ans, Antoine et Clément.
Voici notre histoire...
Antoine et Clément sont le fruit d'une relation avec leur papa qui a débuté en 2008. Au début tout allait bien, mais très vite, leur père s'est montré agressif, violent, manipulateur, etc, un pervers narcissique. Il m'a demandé de m'arrêter de travailler pour élever notre fils, ce que j'ai fait. Puis a décidé que j'étais une mauvaise mère (????) et que je devais retravailler et que nous devions prendre une nourrice, puis me ré-arrêter, etc etc..
Nous nous sommes séparés plus d'une fois, j'ai voulu y croire et garder ma famille, et nous avons conçu Clément.
Il ne s'en est occupé qu'à partir de ses 1 an et encore, et n'y pour l'un ni pour l'autre, il ne s'est jamais occupé d'eux (visites médicales, activités sportives et culturelles, crèches, nourrices, écoles, relations familiales et amicales, je gèrais tout).
Nous nous sommes de nouveau définitivement séparés en juillet 2012 (Clément avait 5 mois) et avons cohabité (je pensais que pour les enfants ça serait mieux, erreur fatale !) jusqu'en février 2015. Entre temps j'ai découvert qu'il me trompait, il rentrait à plus de minuit chaque soir etc etc.
J'ai dû être hospitalisée, il ne m'a pas amener les enfants à l'hôpital, et quand je suis rentrée de l'hôpital, près de 8 jours sans voir mes enfants, la maison était sale, il m'a hurlé dessus pour que je nettoie, et que je m'occupe des enfants,etc, j'ai donc appelé la police, main courante, basta, car en France, si nous ne nous faisons pas taper dessus (et encore il faut des traces !), nous les femmes, sommes des "vilaines" face aux policiers ...
J'ai quitté le domicile conjugual après avoir décidé sous sa contrainte (menaces de me priver de mes enfants, de me tuer, de les tuer et lui avec, etc etc), et pour leur équilibre (déjà que papa et maman se séparaient, alors les changer en plus d'école me semblait dur pour eux à encaisser), je les ai laissé scolarisé à Vincennes, près de chez lui désormais.
Je suis repartie vivre près de mes chez mes parents, grands-parents, soeur, tantes, bref, toute ma famille et mes amis à Choisy-le-Roi. Une semaine sur deux, mes enfants se lèvent à 6 h pour aller à l'école à Vincennes, car la garde alternée a été homologuée ainsi en 2015. Récemment j'ai demandé au JAF de revoir ce jugement et de mettre soit les enfants à l'école à mi-chemin entre nos 2 domiciles, soit près de chez moi (j'ai des horaires plus souples que lui et au lieu de les récupérer à 18 h à Vincennes et de les emmener à 7 h le matin, je pourrais les récupérer à 17 h et les déposer à 8 h 30), mais la JAF m'a débouté en disant qu'il n'y avait pas assez de preuves de fatigue de mes enfants (aucun psy ou médecin n'a attesté cela car la fatigue est difficile à diagnostiquer et que je n'ai pas été sournoise à aller demander des preuves à droite à gauche, j'aurais dû, vu que mes enfants v ont rester dans cette situation encore des années !), et si je fais appel, je risque de perdre, car aucun élément nouveau alors que le papa ne s'en occupe pas, les confie à ses parents, sa compagne, et les met au centre de loisirs à chaque vacances (il a 9 semaines par an de congés plus des RTT, je n'en ai que 6 semaines et aucun RTT et je me débrouille pour les prendre à chaque petites vacances scolaires 1 semaine et 15 jours en été et surtout les emmener en vacances, car lui les met devant la tv et basta !)
En acceptant malgré moi la garde alternée, je pensais au bien être de mes enfants, ils verraient papa autant que maman, sauf qu'ils sont fatigués, trop petits pour ce mode de garde et que ça la JAF n'a pas voulu l'entendre. Lui s'est fait passer pour une victime, un homme "faible et terrorisé" selon ses propres dires. Mon entourage avait pourtant attesté de la bonne éducation et de l'amour que je leur donne et de la violence et la manipulation de leur père (il fait culpabiliser les enfants), mais non, la JAF n'a même pas lu notre dossier.
Je suis écoeurée, et ne sais quoi faire. Si vous avez des conseils. I me menace et m'humilie au téléphone, est hautain, et ne communique absolument pas avec moi pour les enfants, et la juge n'a pas vu tout ça. Je précise que nous payons chacun à 50/50 les frais de scolarité cantine garde etc des enfants, l'argent je m'en fiche.
Afficher la suite 
Utile
+1
moins plus
Bonjour, vous devriez proposer une médiation familiale avec le père des enfants. Il doit aussi bien s'apercevoir que les enfants sont fatigués. vous pourriez trouver un autre mode de vie pour vos enfants.
bon courage Marie
Poisson92100 10339Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 8 décembre 2016 Dernière intervention - 1 oct. 2016 à 11:30
tres bon conseil
Répondre
odte- 3 oct. 2016 à 13:40
J'ai rdv en novembre avec une médiatrice, le papa refuse d'y aller.
J'irai et je verrai bien ce qu'elle me conseille de faire.
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Ça va être difficile de récupérer les gamins.

A moins de demander une enquête sociale?

Vous n'avez pas la possibilité de vous rapprocher de l'école des petits et d'être à mi-chemin entre l'école des enfants et votre famille?
Claire1402- 28 sept. 2016 à 18:12
Donc hélas c'est au JAF de trancher et les parents de s'y conformer.
Maintenant rien ne vous interdit de faire visiter par un pédiatre votre fils pour faire attester sa fatigue chaque semaine que vous l'avez.
Répondre
odte 9Messages postés mardi 27 septembre 2016Date d'inscription 15 novembre 2016 Dernière intervention - 29 sept. 2016 à 10:07
Je vais demander en effet à mon médecin et au pédopsy, mais c'est dur de leur faire accepter d'écrire des attestations, surtout au pédopsy qui dit que c'est au JAF de lui ordonner, pourtant à moi, il me dit bien que les petits vont mal.
Bref...perdue dans tout ça.
Répondre
odte 9Messages postés mardi 27 septembre 2016Date d'inscription 15 novembre 2016 Dernière intervention - 29 sept. 2016 à 10:07
déjà j'ai pris rdv avec le psy scolaire pour les 2, puis avec la médiation demandée par le JAF, jirai seule puisque le père s'y oppose.
Répondre
Claire1402- 29 sept. 2016 à 14:36
Bonjour le pédopsychiatre n'a nullement besoin de l'ordonnance du JAF pour effectuer des comptes rendus. Idem pour le médecin traitant ou pédiatre. Des enfants en carence de sommeil celle de voir vite.
Vous demandez ces comptes rendus à inclure dans leurs carnets de santé.
Répondre
odte 9Messages postés mardi 27 septembre 2016Date d'inscription 15 novembre 2016 Dernière intervention - 29 sept. 2016 à 15:15
OK je vais insister alors, merci bcp
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
J'allais conseiller pareil. Demandez une enquête sociale.
odte 9Messages postés mardi 27 septembre 2016Date d'inscription 15 novembre 2016 Dernière intervention - 29 sept. 2016 à 16:04
Il faut que le JAF la demande et elle ne l'a pas fait malheureusement.
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
Bonjour

"Maintenant rien ne vous interdit de faire visiter par un pédiatre votre fils pour faire attester sa fatigue chaque semaine que vous l'avez"

et vous en ferez quoi du certificat ? Permettre au père de démontrer que CHEZ VOUS ils sont fatigués ? Attention c'est à double tranchant ce genre de truc


Vous enfants vont s'adapter petit a petit en grandissant

Essayez de déménager pour vous rapprocher de chez le père et de leur école
Voyer éventuellement un psychologue car vous semblez en avoir besoin

Bon courage
odte 9Messages postés mardi 27 septembre 2016Date d'inscription 15 novembre 2016 Dernière intervention - 29 sept. 2016 à 10:56
Le problème est que chez le père comme vous dites, ni lui, ni moi n'y avons des amis ou de la famille pouvant nous dépanner pour récupérer les enfants en cas de souci, et lui va déménager bientôt et donc vouloir changer les enfants d'école. Je ne vais pas déménager à chaque fois que lui changera de vie.
Il ne peut changer les enfants d'école sans mon accord et vice versa.
Le mieux pour les enfants serait d'être scolarisé à mi-chemin entre nos 2 domiciles.
Ils sont fatigués chez moi du fait des trajets, ça les médecins peuvent l'inscrire, pour le reste, je m'occupe d'eux comme toute mère respectable.
Les enfants ont minimum 45 min de trajet le matin et minimum 1 h le soir en ce moment, ils vont s'adapter à la fatigue ça c'est certain.
Répondre
Claire1402- 29 sept. 2016 à 14:49
De toute manière poisson92100, vous n'êtes jamais partisan de mes com. Mais ce n'est pas grave.
Je sais très bien que si chaque vendredi que cette maman récupère les enfants fatigués et le fait attester par un doc alors même qu'ils reviennent de chez le père, cela n'ira pas contre elle puisque justement ils étaient avec le père !!
Sans compter que odte ne cherche pas à nuire au père des ses enfants mais avant tout elle cherche le bien-être et l'équilibre de sa progéniture ! Et toute mère aimant fait la même chose. Et hélas parfois (souvent même) cela ça à l'encontre des désirs du père. Mais tant pis. Nous faisons ça pour nos enfants. Car eux seuls sont notre priorité en tant que mère.

Odte, Avec autant de temps passé sur le route, la garde alternée n'est plus adaptée. Mais apparemment il faut plus de preuve au JAF. Donc il vous faut parvenir à prouver ses 9 semaines par an de vacances alors que les petits sont mis en garderie. Allez à la municipalité pour demander, à défaut des factures car ils ne vous les donneront pas, une attestation avec tampon et signée, des dates où les enfants vont au centre aéré depuis la date où la garde alternée à débutée.
Si cela ne vous effraie pas, prenez contact avec la pmi. Si un organisme à du poids dans les décisions de JAF c'est bien eux.
Si tout ce que vous écrivez est vrai, ils feront un compte rendu pour le bien-être des enfants.
Le seul hic, c'est que vous dites que le père va bientôt déménager ? Où ça ? Le cas échéant il compte faire comment pour la garde partagée ?
Répondre
odte 9Messages postés mardi 27 septembre 2016Date d'inscription 15 novembre 2016 Dernière intervention - 29 sept. 2016 à 15:17
merci je vais en effet faire toutes ces démarches, pour la PMI je ne savais pas.
Répondre
Poisson92100 10339Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 8 décembre 2016 Dernière intervention - 29 sept. 2016 à 16:10
la Ga n'a pas d'obligation d'être avec le même nombre de jour et peut être avec un autre rythme
La distance n'est pas un argument en soit : Il y a une jurisprudence de GA entre un père aux Antilles (pour des enfants plus jeunes que les vôtres) et la mère en métropole !!! Simplement l'un l'avait pendant les périodes scolaires l 'autre pendant 2,5 mois l'été et un mois l'hivers outre des histoire de vacances

Proposez plus de vacances chez le parent qui n'a pas l 'école a coté et 1 WE sur 4 seulement
Répondre
Ajouter un commentaire
Utile
+0
moins plus
voilà, désormais les enfants me parlent comme leur père me parlaient quand nous étions en couple, comme à un chien, j'ai hâte de les récupérer demain, 1 semaine chez leur père et ils deviennent insolents.
Leur père doit jubiler et être fier de ça
Ajouter un commentaire

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Dossier à la une