Signaler

être reconnu à 25 ans [Résolu]

Posez votre question afterglow26 33Messages postés lundi 20 juin 2011Date d'inscription 9 octobre 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 9 oct. 2016 à 20:57 par afterglow26
Bonjour,

Ayant déjà un "père" officiel, qui m'a reconnu à ma naissance, mais ne s'est jamais occupé de moi par la suite, j'ai été élevé par mon beau père, donc l'ex mari de ma mère, depuis mes 2 ans (ou 3 je ne sais plus)

La semaine dernière, on a parlé de reconnaissance, enfin surtout d'héritage, mais je préfère ne pas y penser, et me concentrer sur "comment faire du père qui m'a élevé, mon père officiel", et nous avons tous deux trouvés, bien que pour des raisons différentes, que la reconnaissance serait une très bonne idée !

ma question est donc : sachant que je suis déjà reconnu par mon géniteur depuis 25 ans, puis-je me détacher juridiquement de lui, et être reconnu par mon beau père, ainsi que porter son nom ?
Utile
+0
plus moins
Bonjour,

Non, vous ne pouvez avoir qu un seul père. Mais votre beau-père peut parfaitement vous adopter.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
donc m'adopter, ça veut dire quoi? enfin, je sais dans le principe ce qu'est adopter quelqu'un, mais aurais-je le droit de porter son nom? et uniquement le sien !

Merci beaucoup pour votre réponse

Cordialement
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
De nombreuses informations sur le lien suivant :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1094

Il me semble qu'un avocat est obligatoire, à vérifier.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
je me renseigne avec ça, merci beaucoup

Cordialement
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Dossier à la une